Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2004

Tant Pis Pour Vous, Renaud

Le dernier numéro de Tant Pis Pour Vous vient de sortir, une publication que Renaud poursuit à cause d'un article très corrosif, très dérangeant. C'est vrai que cela lui change de tous ces articles très gentils, très convenants, trop mièvres que l'on trouve dans notre  presse nationale. Renaud a bien changé depuis qu'il s'est embourgeoisé. Maintenant il  n'a plus le courage de répondre par un autre article ; il frappe où ça fait mal : au porte-monnaie. Renaud demande 15 000 euros. Ce qui n'est pas rien surtout pour un journal associatif.
 
Mais revenons à ce magazine toujours très éclectique.
Dans les remerciements, on y trouvre un message personnel rédigé à mon attention (envoie-les, merde, tes textes) Comme je n'avais plus eu de réponse, je n'avais pas pris la peine d'en écrire mais je vais m'y mettre. 
Au sommaire de ce numéro : une interview du responsable du site controversé oumma.com  qui ne m'a  hélas rien apporté de plus que ce que je connaissais. Ce site communautaire avait fait la une de  Marianne qui  avait titré Antisémitisme le document qui fait peur sur la base d'un texte antisémite trouvé sur le forum retiré au bout de 4 heures par le modérateur. Marianne, comme très souvent,  avait menti en racontant que ce texte était resté en ligne plusieurs jours. Quant au droit de réponse... Jean-François Kahn ne cesse de réclamer le développement de la liberté d'expression mais dans le même temps il confisque celle des autres, allant même jusqu'à refuser la publication du droit de réponse pourtant conforme à l'esprit de la loi.
D'autres articles m'ont plus particulièrement interessé : Philippe Person et son étonnant hommage à Pierre Poujade. 
Une petite attaque contre CQFD qui n'a pas le courage de signer ses articles sans doute par peur de voir leurs noms associés à leurs écrits
Grégory Protche avec son style pamphlétaire fustige  l'antiracisme institutionnel  qui est" sans doute ce qui est arrivé de pire aux arabes."
On  peut y lire aussi une interview de Costes injustement poursuivi par l'UEJF depuis 7 ans

Les commentaires sont fermés.