Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2004

Le Génie du Communisme

Jamais je n'avais lu un si mauvais livre. Je pensais, avec un tel titre Le Génie du Communisme,  avoir affaire à un essai mais Arnaud Viviant  a pris soin de mentionner en dessous de celui-ci  roman ; en quatrième de couverture il est bien précisé que   "Dans la forme comme dans le fond, Le Génie du Communisme est un roman communiste." On ne peut appeler cela vraiment un roman, c'est  assez bizarre au niveau de la forme, c'est plutôt une tentative d'écriture d'un roman. Ce qui fait que l'on a  plusieurs début de romans. Ecrit en quelques jours, il ne faut donc pas en espérer une qualité littéraire, mais pour autant ce n'est pas une excuse. "Je lui (Sollers)laisse un message pour lui dire que je rendrai mon manuscrit à Gallimard le 25 avril 2004. Une impulsion, comme ça,  car, en vérité, nous sommes à la mi-mars, et je n'ai pas encore écrit une seule ligne de ce livre." 
On y trouve des phrases à peine achevées : "Je t'envoie au cas où mon petit questionnaire sur le sexe." , des méls écrits dans un langage télégraphique.

Sur le fond ce livre est sans doute communiste. Ce qui lui permet d’avoir toutes les faveurs des éditeurs, et l'on comprend mieux pourquoi Arnaud Viviant a pu publier chez Gallimard ces élucubrations tandis que celui-ci a refusé la publication du dernier livre de Dantec. 

Il me fait rire en reprenant une citation de Cravan que Guy Debord cite aussi dans commentaires "Dans la rue, on ne verra bientôt plus que des artistes, et on aura toutes les peines du monde à y découvrir un homme" Encore une citation que Viviant n'a pas compris,  car avec son canard,  les Inrocks, qu'il m'arrive parfois d'acheter (surtout pour les CD), il fait l'apologie de l'artiste, des fêtes, de cette ère hyper-festive. Les spectacles n'arêtent pas, même ici à Angers ;  tout est prétexte à la moindre fête.
 
Arnaud Viviant se demande "comment dévisser toutes ces mécaniques mélancoliques qui aboutissent à cette bien-pensance des institutions et des intellectuels". C'est assez comique de voir cet imbécile prétendre combattre la bien-pensance tout en ne  cessant  de dénoncer ceux qui osent s'élever contre celle-ci dans son mag les Inrocks qui  est un des rouages de cette bien-pensance.

Commentaires

Je suis d'accord : direction poubelle !

Ce livre est une insulte à la notion de communisme qui est malheureusment perdue pour l'histoire, et surtout, plus grave encore, à la notion de livre.

Le communisme n'a jamais existé et n'existera jamais.

C'est un avatar du capitalisme qui mets au monde des enfants pour les dévorer. Le communisme est un mort-né remplacé par le stalinisme qui a été dévoré. miam miam.

Demain on verra que pour l'islamisme c'est pareil, miam miam D'autres enfants monstres ou pas suivont pour Gargancyberpognontua.

C'est ainsi que le métamonstre se revitalise. miam miam !

Le communisme fut une utopie mort-née dont il convient de retenir quelques notions : en particulier l'idée que la socièté devrait veiller au bien de tous et qu'il n'y a pas de valeur ou de pouvoir possible créés par l'accumulation des biens, c'est la seule chose qu'il faille retenir, pour réflexion, le reste n'a pas besoin d'être jeté à la poub il l'est déjà.

Je ne crois pas non plus que devant le métamonstre la seule chose à faire soit de prier, d'autant que le métamonstre adore cela que l'on prie, parce qu'en définitive, on prie pour lui !



Écrit par : W. | 25/10/2004

Rien de neuf cher Fabrice...

En lisant mon papier sur cette merdicule, vous auriez pu économiser quelques moments de lecture...

Écrit par : Stalker | 25/10/2004

Je ne pensais pas que j'aurais eu un avis aussi tranché que vous. J'ai pu constater que vous avez raison.

Comme ce livre était à disposition dans la bibliothèque municipale à Angers j'en ai profité pour l'emprunter.

Écrit par : Trochet Fabrice | 26/10/2004

J'ai lu juste 3 pages , à la FNAC . ça m'a suffit . Je n'ai jamais compris : pourquoi Viviant ? Cet homme est tout de même totalement initéressant ! Personne ne s'en rend compte ? Même dans les Inrocks , je suis certain qu'il saoule les lecteurs . A la radio ( dont il a le physique ) , il est aussi soporifique et barbant que Frédéric Bonnaud ( autre physique de radio ) . Qui a déjà appris quelque chose de ces types là ?



Mais au fait , lorsqu'il emploie l'expression "Génie du Communisme" , est ce qu'il n'aurait pas l'audace ridicule de parler de lui ?

Écrit par : tibo | 01/11/2004

Les commentaires sont fermés.