Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2004

Dantec censure le grain de sable. Le Stalker

Je n’ai rien pu noter cette semaine. Ce n’est pas l’envie qui m’a manqué mais le temps, comme toujours. Ce blog est donc un pâle reflet de ce que je voudrais dire et surtout de ce j’ai envie de dire.
Le stalker s’inquiète qu’on l’ait laissé seul « face à ce redoutable adversaire qu'est François Rastier » (voir ce billet) qui a écrit ceci dans un article consacré à Steiner : « Pour la relève, soulignons la présence de Juan Asensio, auteur du premier essai publié en français sur Steiner et par ailleurs collaborateur du site d’ultra-droite Subversiv.com. On peut y lire notamment des articles sur Dantec dont il justifie les lettres de soutien au groupe Bloc Identitaire et les propos sur le « gauchisme » de Le Pen par le précédent des liens entre Steiner, Rebatet et Boutang (Dantec devant les cochons, janvier 2004, note 4). »
D’après son blog, cette note est parue le 2 décembre, c’est donc avec à peine 2 jours de retard que j’apprends cette nouvelle. Hélas, je ne consulte pas tous les jours mes e-mails, ni Internet faute de temps ; je ne veux pas m’imposer de contraintes.
Revenons à cette petite polémique ; je pense que Rastier a dû survoler très rapidement Subversiv.com pour y déceler un site d’extrême droite ( Cela devient une habitude trop fréquente : diaboliser l’adversaire afin d’éviter le débat) alors je ne vais pas m’étendre sur le reste qui est du même acabit et je sais que le Stalker est bien meilleur que moi pour répondre à ce genre d’attaque.

Le pire est lorsque les attaques viennent de son propre camp, ou tout du moins de personnes que j’estime. Ainsi il y a plus d’une semaine l’Agent littéraire de Maurice G. Dantec m’a demandé de supprimer un « article odieusement diffamant envers Maurice ainsi que cette photo qui n'a jamais eu l'autorisation de Maurice pour paraître. » intitulé Implosion du "Staline sous Valium" Par Riton V. C’est assez bizarre car cet article est paru auparavant dans le No 175 de la revue Spirale, Montréal, Québec et n’a fait l’objet d’aucune attaque judiciaire. C’est aussi un des rares articles a avoir présenté Dantec sous l’allure d’un gauchiste.
Je suis déçu par cet écrivain (il pratique les mêmes méthodes que ceux qu'ils dénoncent ) car je l’ai toujours défendu ( voir mes articles consacrés à Dantec sur mon site le grain de sable) mais cela ne m’empêchera pas de continuer à le lire.

Commentaires

Euh, cher Fabrice, je ne comprends guère le titre de votre billet, en tous les cas me concernant puisque jamais je ne vous ai censuré... et ai même insisté sur l'humour de mon appel...
Dantec, c'est une autre chose...
Là aussi, je vous ai dit ce que je pensais de ce lamentable procédé, dont il est coutumier, propre au fou de Bassan, par courriel...
Pas de réponse...
De même, je vous ai dit que, de toute façon, l'article en question ne valait pas grand-chose, n'est-ce pas ?
Mes amitiés.

Écrit par : Stalker | 05/12/2004

C'est en fait 2 titres -Le Stalker et
-Dantec censure Le grain de sable C'est pour cela que le verbe n'est pas au pluriel

Écrit par : Fabrice Trochet | 05/12/2004

Les commentaires sont fermés.