Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2005

Pascale Clark censure Elisabeth Lévy

Lorsque Pascale Clark a tourné en ridicule le nouveau ministre de l’économie Hervé Gaymard qui a la particularité d’être catholique et père de 8 enfants dans « On refait le monde » du 29 novembre 2004, Elisabeth Lévy s’en est offusquée et a eu le courage de lui répondre. Dans cette émission qui se proclame insolente les propos d’Elisabeth Lévy ont été jugés politiquement incorrectes ; Pascale Clark a donc viré cette polémiste.

Ce qui m’a le plus choqué c’est de voir que peu d’âmes se sont offusquées de cette censure, même pas les sites chargés d’ « informer sur l’information » comme ACRIMED mais ce site défend plutôt leurs amis altermondialistes. D’ailleurs je leur ai déjà envoyé un courrier mais je n’ai reçu aucune réponse.
Je sais qu’on ne peut rien attendre de ce site qui n’est pas du tout objectif. Ainsi Patrick Champagne, co-animateur d’ACRIMED écrit dans Inverser la spirale et réinventer une presse à contre-courant publié aussi sur leur site ainsi que dans l’Humanité
« Si la presse de parti a vécu, une presse de parti pris est, et demeure indispensable. (...) Il importe dès maintenant de réinventer une presse à contre-courant qui devrait proposer un autre traitement et une autre hiérarchisation de l’information. (...)
Ce combat-là pourrait être, notamment, celui de l’Humanité. »









Commentaires

Entièrement d'accord avec vous ! Cette punaise est insupportable. Je ne savais pas pour cette émission où il fut question d'Hervé Gaymard. Et son ton branchouilleux et intello achève de la discréditer.

Écrit par : gribouillages | 13/01/2005

C'est un acte de plus de la mainmise d'une certaine caste de copains sur les médias. C'est "je te tiens, tu me tiens par la barbichette" et il ne faut surtout pas faire de vague. Tout intrus qui ose la ramener doit être évincé.
L'objectif est d'endormir les masses, de les mettre dans le moule de la pensée unique et de faire en sorte qu'elles restent anesthésiées. C'est fait pour les USA pour l'Italie de Berlusconi et l'Angleterre de Rupert Murdoch. Maintenant au tour la France.
Une émission comme Droit de réponse avec Michel Polac, serait impensable aujourd'hui.

Écrit par : Marina Santorelli | 17/01/2005

Non mais vous vous attendiez à quoi avec la "Rebelle" Pascale Clark (cf le livre de Duteurtre )? J'étais déjà étonné que Lévy reste après le départ d'Hondelatte pour le jt de 13H.

Le far-west radiophonique était trop petit pour ces deux grandes gueules...

Et puis Lévy n'est pas au chômage... D'ailleurs question censure, elle en connaît un rayon (cf Soral)

Écrit par : DARK.L | 19/01/2005

Cette émission, qui était excellente lorsqu'elle était animée par Christophe Hondelatte, a permis tout son sens depuis l'arrivée de Pascale Clark !!!! Elle est incapable de maîtriser ses polémistes, qui ont largement perdu en qualité depuis sont arrivée (que fait Bruno Gatiot là bas ??? Ses interventions ressemblent au café du commerce à deux balles, et non pas à de la polémique argumentée !!!). Elle est NULLE est n'a rien à faire là !!! Et elle a osé viré une de ses meilleures polémistes, dont elle a oublié la définition !!!
Enifn, fan d'Europe 1 et de Ruquier, je suis d'avoir constaté qu'Elisabeth Lévy venait de rejoindre la bande le mardi !!!!

Écrit par : Loïc | 25/01/2005

Guy Millière a aussi été évincé de RMC pour avoir refusé la relativisation de la Shoah.
http://www.menapress.com/

Écrit par : Raoul | 25/01/2005

On ne dira jamais assez de bien d'Elisabeth Levy...
Je ne savais point qu'Acrimed était à la solde de l'Humanité , ils baissent très largement dans mon estime.

"L'Humanité , [ce] dégoûtant journal tout aussi chargé de sang et de mensonges que les comptes du docteur Garetta..."
Guy Debord

Écrit par : megacatastrophemondiale | 26/01/2005

J'ai été d'ailleurs étonné de voir sur votre page d'accueil une citation d'Elisabeth Lévy et en même temps un lien vers Acrimed qui eux la déteste totalement http://www.acrimed.org/recherche.php3?recherche=Elisabeth+L%E9vy En ce moment leur tête de turc est Finkielkraut.

Écrit par : Fabrice Trochet | 26/01/2005

Dire qu'ils la détestent est un peu excessif : ils ont pris sa défense au moment où les guignols de la gauche bobo l'accusaient de "révisionnisme" , de "négationnisme" et autres inepties du même genre . Son crime , il est vrai , était ,en fait , loin d'être impardonnable : elle avait seulement eu une grille de lecture des guerres dans les Balkans moins manichéenne que celle des S.July , BHL et autres D. Daeninckx...

Écrit par : megacatastrophemondiale | 26/01/2005

(je ne sais décidément pas me servir d'un ordinateur et encore moins du copier-coller, pouvez-vous effacer ma réaction précédente s'il vous plaît ?)

Tiens justement, Acrimed s'est réveillé, deux mois après… (http://www.acrimed.org/article1886.html) Mais ils lui en veulent toujours à mort de l'émission qu'elle leur avait consacré dans le Premier pouvoir sur France Culture…

Il ne fait pas bon être réactionnaire si on veut échapper à Acrimed, et encore moins être un adversaire des altermondialistes, même les réacs de gauche comme Finkielkraut s'y font lyncher : je cite un article d'Acrimed sur Finkielkraut (http://www.acrimed.org/article1894.html) :
"Finkielkraut « à son meilleur » lorsqu’il s’agit d’Israël ? Et pourquoi pas aussi quand pour combattre l’antisémitisme réel, il invente un antisémitisme imaginaire ?" Je sais bien que l'extrême-gauche a une vision manichéenne du monde, qu'elle n'aime pas Israël… Mais là, que des gens comme Acrimed se permettent de donner des leçons de journalisme, moi je trouve ça incroyable :

C'est marrant, moi-même j'ai un blog où j'avais parlé de ça, et où j'ai aussi parlé de Finkielkraut, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul !

Écrit par : VinZ | 31/01/2005

Clark c'est l'incarnation même du conformisme de gauche, soit de prescrire le "bien" à longueur de journée et apparaître absolument moderne. Tellement caricaturale qu'elle en est risible (un retour de Hondelatte? Il peut revenir maintenant ...)

Lévy est loin d'être minoritaire... elle présente une émission télé, collabore au Figaro Magazine, au Point et à Marianne.

Son livre les Maîtres-censeurs s'est bien vendu, et son prochain avec Muray le sera vraisemblablement.

Elle a défendu Dantec quant il s'est fait lyncher pour le courriel au Bloc identitaire mais a tiré à boulets rouges sur Dieudonné.


Elle a une grande gueule c'est sûr mais elle dit pas mal de conneries... ( inévitable quand on passe souvent à la radio-tv), j'attends ses joutes avec Alonzo!

Quant à sa fondation du 2 mars présentée comme "l'alternative" à la bien pensance ambiante, celle-ci n'est qu'une coquille vide ou presque (quelques apports de Michéa, de Taguieff qui n'aime pas Michéa). En bonne femme-sandwich elle n'hésitait pas à faire de la grosse pub pour ses amis de la fondation (Duteurtre, Muray) à l'antenne.

Acrimed est engagé, et il n'y a pas de media-watching impartial.

La pensée unique c'est toujours celle des autres...

A lire pour mieux comprendre la galaxie Muray/Lévy/ Finkielkraut:
BAURELYRE de M. "De la droite de salon", Collection Clair & Net , éditions du BDL.

Écrit par : DARKL | 31/01/2005

Merci Vinz de m’avoir signalé ce lien truffé d’ailleurs de mensonges. Car j’ai écouté l’émission mentionnée. Elisabeth Lévy n’a pas censuré PLPL, ce sont eux qui n’ont pas voulu accepter les conditions imposées par Elisabeth. Sur le site d’Acrimed on peut avoir des explications http://www.acrimed.org/article1816.html

« Cher 1er pouvoir,
Nous n’avons pu répondre à votre courrier avant l’enregistrement de l’émission mais la situation ne s’en trouve pas fondamentalement changée.
(...)
Ensuite, les membres de l’équipe de PLPL seraient ravis de débattre avec vous, mais dans les conditions exactement inverses de celles que vous nous proposez. Par exemple, l’émission serait enregistrée lors d’une des nombreuses réunions publiques que nous organisons : à la tribune, des membres de l’équipe de PLPL examineraient les ressorts de la critique consensuelle des médias devant une assemblée de 200 militants lillois et vous seriez invités à répondre à nos questions par téléphone (2 ou 3 minutes, pas plus). (...)PLPL »

C’est assez marrant de voir que si L’équipe de PLPL serait à la place d’E. Levy et des traditionnels médias, cette équipe ne laisserait que quelques minutes à l’opposition.

Écrit par : Fabrice Trochet | 02/02/2005

à écouter l'émission où M. Nathan de LIBé, s'est fait envoyer paître par Elizabeth Levy qui n'a de cesse de ne défendre que les libéraux-catho du type gaymaresque, on tremble que cette femme puisse continuer son travail de militante politique de droite sur les antennes
E Levy virée, c'est un progrés certain pour les consciences.

Écrit par : Papillon | 18/03/2005

Il est sans doute vrai pour vous qu'une femme de droite puisse s'exprimer sur nos antennes est une honte. Moi je suis pour une vraie démocratie, je suis donc pour le respect des différences, contre le même discours autoproclamé conforme à la doctrine de la bien-pensance. Je souhaite au contraire qu'il y ait plus de débats plus de voix différentes voire dissidentes.

Écrit par : Fabrice Trochet | 20/03/2005

"E Levy virée, c'est un progrés certain pour les consciences."

Vous avez entièrement raison : ce sera tellement mieux quand tous les intellectuels se seront convertis à l'imposture sociale-démocrate !

Écrit par : megacatastrophemondiale | 21/03/2005

Je suis personnellement ce qu'on pourrait appeler un réac de gauche. J'ai donc une sympathie naturelle pour les réactionnaires, et donc pour É. Lévy, d'autant plus que cette femme était capable, dans "On refait le monde", lorsqu'il s'agissait de parler de foot ou de vélo, de répondre "je ne m'y connais pas, mais j'ai demandé à mon ami Alain Finkielkraut…".
Moi je trouve que cette journaliste a beaucoup de talent, j'aime beaucoup ses articles dans Marianne, comme lorsqu'elle dénonce la russophobie ambiante par exemple.

Mais ça va au delà de ça. Par principe, j'aime que toutes les opinions puissent s'exprimer. Censurer une réactionnaire est un bêtise.
Autre exemple : le 4 avril, un débat opposera sur RTL Sarkozy à Hollande, deux partisans du oui, débat mené par Alain Duhamel (très très pro-oui) et Raphaëlle Bacquet du Monde (également pro-oui). Je doute que les arguments du non soient évoqués sérieusement lors de cette émission

Écrit par : VinZ | 24/03/2005

Lévy possède une grande surface médiatique (france3, france-culture, europe1, Marianne, le Point, le fig'mag)... faut qu'elle arrête de se dire persécutée!!!

D'ailleurs elle fait toujours de la promo pour les auteurs affiliés à la fondation du 2 mars ...

Le systeme se mord la queue c'est Finkielkrault (membre de la fondation) qui invite (membre également) Muray faire sa promo sur France-Culture dans l'émission juste après celle de Lévy...

Les "nouveaux réacs" sont des tartuffes,

Muray pioche pas mal d'idées dans la revue québecoise l'Inconvenient (auquel il participe) et chez des anciens de l'Age d'homme (Veil, Paucard)... il n'invente donc rien...

Michéa ... demandez un peu à ses éleves ....

Donc c'est Lévy grande amie de Jérôme Monod (invitée par ce dernier avec Muray) le noeud de cette galaxie Tillinac-Macé Scaron- Colosimo- Muray pour la droite avec un pont vers la gauche Todd-Michéa...

Dantec est un peu à la marge mais reste pote avec Lévy et Muray...

Écrit par : Majdar | 28/03/2005

Merci de m'avoir fait découvrir cette passionnante revue littéraire canadienne qu'est L'inconvénient http://www.inconvenient.ca/revue.shtm Vous m'avez l'air d'être tres bien renseigné.
J'aime aussi les écrits de Michéa trop rares et les auteurs de la collection qu'il dirige chez Climats.

Écrit par : Fabrice Trochet | 28/03/2005

Cette revue gagne effectivement à être connue. Certains de leurs excellents articles sont parfois repris dans l'Atelier du Roman (c'est par ce biais que j'ai pu découvrir la revue).

Malheureusement, elle est très mal distribuée en France.

En ce qui concerne Muray, il me fait penser à autre ancien de l'Idiot: Alain Paucard...


En ce qui concerne Michéa ses écrits ne cadrent pas trop avec "son attitude de prof' branché déguisé en surfeur dragouillant ses élèves,mauvais pédagogue de surcroît" (dixit quelques anciens élèves qui ont l'air de l'apprécier...)

Mais bon ça c'est une autre histoire...

Écrit par : Majdar | 30/03/2005

Les commentaires sont fermés.