Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2005

L'insoumise de La Haye

Portrait interessant paru dans Le Monde de la députée néerlandaise Ayaan Hirsi Ali qui pour sa critique radicale de l'islam, est menacée de mort.
(...)D'origine somalienne, elle avait été élevée en terre d'islam. Quand le second avion s'écrasa sur le World Trade Center, Ayaan Hirsi Ali fit une prière : "Dieu, faites que ce ne soit pas un musulman qui ait fait ça."

Dieu ne l'entendit pas et les journaux publièrent la lettre laissée par le kamikaze Mohammed Atta. Ils conclurent que les terroristes avaient agi au nom d'Allah. Autour de la machine à café, dans le bureau de la fondation, un cadre du PvdA haussa les épaules : "Cet attentat n'a rien à voir avec l'islam." Ayaan lui répondit : "Tout ce qui est dans cette lettre, je l'ai lu et entendu depuis ma naissance. Je le connais par cœur. Et, il n'y a pas si longtemps, j'aurais pu être un des kamikazes."

Ayaan Hirsi Ali a 35 ans. La musulmane très pieuse qu'elle fut dans sa jeunesse est devenue l'une des principales ennemies des islamistes radicaux, aux Pays-Bas, sa patrie d'adoption, comme ailleurs.

(...)
Ses positions publiques contre l'islam dérangent tout le monde : d'abord certains musulmans, qui ne tardent pas à menacer celle qui a apostasié sa foi, insulte Mahomet et ne cesse de dénoncer l'oppression dont sont victimes les musulmanes ; le parti chrétien-démocrate (CDA) de la coalition gouvernementale, ensuite, dont la politique d'intégration vise à préserver l'identité culturelle des personnes immigrées, promeut le communautarisme et le développement des divers courants religieux à grand renfort de subventions publiques ; et enfin ses collègues et employeurs du PvdA, embarrassés que l'une des leurs puisse trouver "paresseuses" leurs théories du multiculturalisme et qualifier publiquement l'islam de "religion arriérée" . "La colonisation et l'esclavage ont créé en Occident un sentiment de culpabilité qui conduit à trouver formidables les traditions venues d'ailleurs, analyse-t-elle. C'est une attitude paresseuse, voire raciste."
(...)Quelques jours après les attentats du 11 septembre 2001, Ayaan Hirsi Ali publie un article contre l'islam et reçoit ses premières menaces de mort. Elle devient une figure majeure de la vie politique néerlandaise. Le Parti du travail, qui tient aux voix de la communauté musulmane, se tortille. Ayaan condamne le communautarisme, invite à plus de vigilance quant aux accréditations des écoles coraniques, vante les mérites de la laïcité à la française, n'hésite pas à critiquer les limites du discours tenu par les travaillistes. Beaucoup d'entre eux ne la regrettent pas lorsqu'elle quitte le parti pour être élue députée sous l'étiquette du VVD, le parti libéral.(...)

(...)Comment une jeune femme de 35 ans, noire, féministe et si indépendante, justifie-t-elle sa position au sein du "parti des patrons" ? Ayaan Hirsi Ali n'est pas dupe : sans adhérer à ses thèses "à 100 %, sinon je serais dans une nouvelle secte" , dit-elle, elle réagit en pragmatique et sait tirer parti des intérêts des "patrons" : "Ils ne sont pas dogmatiques. Une politique vigoureuse d'intégration fournira de nouveaux cadres aux grandes entreprises et leur permettra de conserver leur statut, leurs belles villas et leur richesse." Avant tout, elle sait gré aux libéraux de placer au premier plan la liberté individuelle. Donc celle des femmes.
Elle a déjà obtenu la ratification de sa proposition de loi visant à condamner l'excision et rédigé un rapport parlementaire sur l'intégration économique des femmes musulmanes. Elle appelle à l'intransigeance contre les violences domestiques et les mutilations sexuelles et veut que les "crimes d'honneur" relèvent des dispositions prévues pour réprimer les actes terroristes.
(...)

Commentaires

Théo est mort mais tu peux tojours regardé sa vidéo sur le ner pour cela clique sur le lien

Submission, Part I: Video/Main Info
http://www.ifilm.com/ifilmdetail/2655656

Écrit par : david | 21/05/2005

Les commentaires sont fermés.