Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2005

Revue Immédiatement

Enfin, le dernier numéro du webzine Immédiatement est disponible (format PDF) qu’il est préférable d’imprimer. C’est vraiment un plaisir de lire ces magnifiques textes plus particulièrement ceux de Falk Van Gaver. On y trouve de très bonnes recensions de livres et des articles d’actualité notamment sur la Constitution. Tout cela se termine par un beau poème d’Armand Robin , cet anarchiste individualiste qui a dénoncé très tôt le régime soviétique.
Hélas certains anarchistes intégristes reprennent ce poème mais l' amputent des mots ayant trait à la foi.


Commentaires

On peut tout faire à un poème, même enlever ce qui nous plait pas. Le texte idéal est un texte que l'on aurait bien aimé écrire et donc faire en sorte que toutes les phrases nous plaise. La religion n'a rien à faire dans un poème.

Écrit par : Guillaume | 28/05/2005

Non on ne peut pas tout faire avec un poème, sinon on le déforme. L'amputer de plusieurs phrases comme c'est le cas sur ce site c'est le faire dire le contraire de ce que l'auteur voulait dire. J'espère que toutes les écrits publiés par les maisons d'éditions anarchistes n'utilise pas ce procédé.
Relis les auteurs classiques anarchistes en édition originale et tu découvriras des merveilles.

Écrit par : Fabrice Trochet | 29/05/2005

Je suis d'accord avec vous M. Trochet... on ne fait pas n'importe quoi avec les textes des autres...

J'ai pour ma part beaucoup aimé (dans Immédiatement) la lettre ouverte d'un jeune belge.

Écrit par : Jacques | 01/06/2005

TOUT ET plus, reste encore à lire et faire lire

Écrit par : http://alsator67.blogspirit.com/ | 02/06/2005

"Portrait interessant paru dans Le Monde de la députée néerlandaise Ayaan Hirsi Ali"

cette femme à un courage incroyable !
que Dieu le protége .
et merci à vous de nous avoir fait lire ce portrait fort interressant .

Écrit par : sylvie | 04/06/2005

Les commentaires sont fermés.