Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2005

Act Up toujours aussi violent

Dimanche 5 juin à Notre-Dame de Paris , des militants d’Act Up parodient le mariage de deux lesbiennes par un faux prêtre. Mgr Patrick Jacquin, recteur archiprêtre, les reconduit mais est frappé, projeté au sol ; sa tête heurte le pavé, assommé il perd connaissance. Act Up prétendra que c’est le recteur lui-même qui s'est roulé à terre afin de simuler cette agression. Etonnant, non !
Sur le site de Bellacio Jérôme Martin, président d’Act Up-Paris explique qu’« Actif depuis plus de 15 ans, Act Up-Paris a toujours été un groupe militant explicitement non-violent. AucunE militantE n’a ne serait-ce que bousculé ni M. Jacquin ni les 5 vigiles de Notre-Dame, et encore moins " passé à tabac ", comme ce dernier l’a pourtant déclaré sur France3. »
J’ai écrit un commentaire très mesuré sur ce site exposant la version plus cohérente de l’Eglise. Hélas ce message n’a pu passer les mailles de leur censure. Ce site défend « l'antifascisme, la démocratie directe, le droit à l'indépendance des peuples par rapport à toute exploitation coloniale ou néo-coloniale » Ceci explique peut-être leur intolérance et leur proximité avec des visions totalitaires.
Je me souviens que dans un de mes anciens articles sur le grain de sable intitulé Une milice de plus j’avais dénoncé le caractère particulièrement violent d’Act Up qui avait aussi saccagé les locaux des éditions Blanche, " coupable " d 'avoir publié en janvier 2003 " Serial Fucker, journal d'un barebacker " un livre d´Eric Rémès, et dans le feu de l'action une stagiaire a été blessée.

Commentaires

Au-delà de ces violences physiques dont la justice seule décidera ce qu'il en est, un grand nombre de fidèles et de français, catholiques ou non, ont été scandalisés par une telle action et une telle profanation d'un lieu saint.
Mais ce qui aujourd'hui provoque le plus notre indignation est l'absence totale, à ce jour, de réaction du gouvernement devant une telle insulte faite à la face du monde catholique, et de la France dont le monument de Notre-Dame de Paris est un emblème mondialement connu.

Act-Up est une association subventionnée par nos impôts. Il est temps que cesse cette comédie !

C’est pourquoi nous vous invitons à manifester votre colère ou votre indignation auprès des responsables politiques, en demandant notamment la dissolution de cette association. Nous proposons sur ce site une pétition à signer qui sera envoyée dans les plus brefs délais au ministre de l’intérieur (également ministre des cultes) et au premier ministre. Vous pouvez aussi plus simplement envoyer votre propre courrier, inspiré de cette lettre ou non, à nos responsables politiques.

http://www.indignations.org

Écrit par : Pascal | 16/06/2005

Nul ne ment autant...

Cela dit, Act-Up semble avoir désormais le même rôle que SOS Racisme, le CFCM ou le CRIF : favoriser sciemment la montée des communautarismes. Diviser pour mieux régner, mais à qui cela profite-t-il?

Écrit par : megacatastrophemondiale | 18/06/2005

a propos de bellacio, j'ai noté egalement leur recours sans remord à la censure la plus extreme : dans un de leur texte sur sarko, je mettais en commentaire qu'il me semblait plus logique de voter "oui" a la constitution et d'etre contre sarko que de voter "non" (sarko est pro americain et les americains anti européen)
30 mns plus tard je reviens pour voir si il yavait une reponse a mon commentaire, hors celui ci avait ete supprimé et surtout mon IP etait blacklistée par le site (j'ai du passer par un proxy)

bel exemple d'esprit democratique et d'ouverture sur le debat pour ces messieurs qui se disent persecutés dans leur droits de liberté d'expression...

Écrit par : censuré | 29/06/2005

Les commentaires sont fermés.