Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2005

JO 2012 : Une fête ratée

Une fois de plus la crédulité de nos journalistes n’est plus à démontrer. Crédulité ou soumission ? Eux qui avaient annoncé la victoire probable de la candidature de Paris pour les jeux olympiques de 2012 ont dû revoir leur copie : ils avaient oublié que Londres avaient autant d’atouts sinon plus. Cette unanimité des médias que je ne cesse de dénoncer ne choque presque plus personne.

« De même, lors des élections présidentielles américaines de novembre 2004, les médias français avaient pris position en faveur de John Kerry et prédisaient sa victoire. Ainsi, le jour même des élections, alors que les médias américains annonçaient déjà la large avance dont disposait George W. Bush, les radios et les télévisions françaises continuaient encore à proclamer, contre toute logique, la victoire de John Kerry, et ce jusque tard dans la nuit. On observe donc une tendance des médias français à s’auto intoxiquer par des anticipations qu’ils souhaitent voir se réaliser.
De plus, rappelons que l’objectif des médias d’information devrait être de retranscrire la réalité et non de prévoir le futur ou de chercher à l’influencer. »
Media-Ratings

La France avait fait de ces jeux un projet politique, un projet qui redonnerait le moral aux français. Seul un projet festif peut mobiliser tous les français, peut susciter une « union sacrée ». Même les syndicats suivaient ce projet. Dans le mauvais film de présentation de la candidature de Paris réalisé par Besson , on y voyait Bernard Thibaud de la CGT affirmer qu’il n’y aurait pas de grève. Même si tout est politique cela était de trop pour les membres du CIO stupéfait de voir que la politique est bien trop omniprésente en France. L’Angleterre y a vu plutôt la fête du sport. Hélas cette fête a été gachée par ces attentats meurtriers ; ce qui a ravit Les grandes gueules sur RMC « Il aurait fallu faire cela deux jours plus tôt » et sans doute quelques intellectuels et écrivains non-conformistes mais ceci est une autre histoire.

Commentaires

J'apprends en allant sur le site de Media-Ratings http://m-r.fr/actualite.php?id=1130 que"Le Parisien, et sa version nationale Aujourd’hui en France, ont titré en première page ce vendredi 8 juillet 2005, au lendemain des attentats qui ont frappé la capitale britannique :

« Al-Qaïda punit Londres »"
Je ne m'était pas trompé cet attentat a ravit quelques intellectuels

Écrit par : Fabrice Trochet | 09/07/2005

Ces divagations sur RMC paraissent déplacées... La moindre des choses aurait été d'en apprendre un peu plus sur la situation ( fait divers sans gravité ou bien carnage? accident ou alors action terroriste de fascistes verts?) avant de se vautrer dans un chauvinisme blagueur de mauvais aloi...

Écrit par : megacatastrophemondiale | 10/07/2005

Tout à fait d'accord, pour m'être rendu plusieurs fois à Londres, je peux confirmer de l'engouement suscité par les JO dans la capitale britannique.

D'autre part, il ne faut rien attendre de la part des grandes gueules, pour les connaître personnellement, ce n'est pas étonnant..

Écrit par : ju | 16/07/2005

Les commentaires sont fermés.