Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2005

« Martyr imaginaire » de Guy Dardel.

Dans le milieu des années 90 Didier Daeninckx soupçonnent certains antifascistes - d’avoir été révisionnistes. Gilles Perrault sera sur cette liste ; une violente polémique éclatera entre ces deux protagonistes. En 2001, Guy Dardel, écrivain et directeur de la radio associative Fréquence Paris Plurielle sera lui aussi victime de calomnies et de rumeurs, ce qui le déterminera après de nombreuses péripéties à écrire un livre afin de contrer le dispositif mis en place par le romancier d’Aubervilliers.

Ce livre se veut être un essai qui tente d’expliquer le cheminement de cette dénonciation plutôt qu’a polémiquer.
L’auteur revient sur la campagne « rouge-bruns » autour de l’Idiot International qu’il qualifie de torchon et son directeur Jean-Edern Hallier de clown médiatique. Dardel écrit un essai mais par ces mots il attaque un journal qui fut un espace de liberté dont on ne trouve plus d’équivalent aujourd’hui. D’ailleurs plus les années passent, plus les journaux sont lisses et propres. Il suffit de lire les journaux du début du 20° siècle pour voir cette évolution.

Daeninckx serait obnubilé par le passé car selon cet inquisiteur nous sommes responsables, outre de notre propre passé mais aussi de celui de nos amis et de nos parents ; ce qui permet de disqualifier nombre de personnes ; c’est d’ailleurs une des critiques que l’on peut faire à la gauche et surtout à l’extrême gauche : regarder le passé et non dans l’avenir.
Bien sûr en se penchant un peu plus sur le cas Daeninckx, on ne peut être que troublé par le côté parano de ce type.
Guy Dardel étudie aussi le site de cet écrivain : amnistia.net qui présente nombre de fausses informations mais cela ne l’aide pas en dénonçant la participation de Daeninkx à un jury du Prix du polar européen crée par Le point considéré par Dardel comme « le plus réactionnaire des grands magazines hebdomadaires ». Réactionnaire : un qualificatif donné sans justification que Bernard Henry Lévy chroniqueur dans ce magazine emploie aussi pour désigner ses adversaires. C’est assez étonnant de la part de l’auteur de ce livre car il fait une critique de l’utilisation de la calomnie et la création d’un bouc émissaire qui ont de profondes racines dans la société française.

« Martyr imaginaire » de Guy Dardel. Edition No Pasaran. Distribution Co-Errances

Commentaires

Vos recensions sont aussi plates que vos références sont confuses. On peut à bon droit s'étonner de ce que des extraits de votre blog passent en bande sur la page d'accueil de la communauté littérature.

Écrit par : Dupré | 27/07/2005

Ce qui serait bien c'est que Besson fasse rééditer son "Didier dénonce".

Écrit par : L'Inutile | 28/07/2005

Mes recensions sont peut-être bizarres mais ce sont ceux que je reçoie en service de presse.
Certes j'aurais préféré de lire le livre de Besson. Il faudrait que je fasse un tour dans ma chère bibliothèque à Angers ; j'aurais peut-être une chance de le trouver.

Écrit par : Fabrice Trochet | 28/07/2005

La critique de ce livre que j'ai pu voir sur d'autres sites ne sont que des communiqués de presse. Cela fait du bien d'en lire une même si elle est succinte.

Écrit par : Pascal | 28/07/2005

J'ai écrit il y a peu un texte sur ce fléau qu'est l'antifascisme de bazar de Daeninckx et ses séides -->
http://sinistrespectacle.free.fr/de_l_utilite_de_l_extreme_droite_pour_la_gauche_bourgeoise.htm

D'ailleurs, mon texte s'accorde sur de nombreux points avec celui de l'auteur de ce blog relatif au dit sujet --> http://www.legraindesable.com/html/anti-fascisme.htm .

Je suis content d'apprendre que Besson n'est pas le seul à s'inquiéter des manières putassières du stalinien Daeninckx. Besson n'est pas rancunier : bien que Daeninckx l'ait calomnié, cela ne l'a pas empêché de faire une critique plutôt tendre (trop à mon avis) d'un des innombrables livres de Daeninckx dans Marianne.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 31/07/2005

J'avais remarqué ce texte sur l'antifacisme qui rejoint celui que j'avais écrit sur le grain de sable ; mon texte serait à réécrire mais c'est sans doute suite grace à celui-ci que j'ai reçu le livre de Dardel.

Écrit par : Fabrice Trochet | 01/08/2005

Un livre de plus inutile; tout a déjà été dit.

Écrit par : Raoul | 05/08/2005

Les commentaires sont fermés.