Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2005

Dantec réagit aux émeutes

La  réaction de Maurice G Dantec  sur Radio-Canada. Analyse très interessante.Suite au commentaire ci-dessous, le lien a été remis à jour

Voici la retranscription intégrale.

Dutrizac (D): À cause des émeutes dans les banlieues de Paris, le premier ministre Dominique de Villepin a décidé de reporter sa visite prévue hier au Canada. On a avec nous, pour en parler et essayer de comprendre ce qui se passe là-bas, l'auteur Maurice G. Dantec.

Bonjour Maurice, vous êtes un "maudit Français". C'est comme ca qu'il faut vous appeler.

Maurice G. Dantec (MGD): Oui, surtout "maudit", il faut dire ...

D: Vous avez écrit plusieurs romans, j'en ai lu plusieurs là dedans parmi ceux-là et vous y parlez souvent de la banlieue, de la police, des policiers et puis ...

MGD: Oui, je reviens de la banlieue.

D: Je vous ai invité pour essayer de comprendre ce qui se passe en banlieue de Paris. Ca fait sept jours, sept nuits qu'il y a des émeutes, de la violence. Pouvez-vous d'abord m'expliquer comment on en est rendu là ?

MGD: En fait je vais plutôt vous dire comment on en est rendu là de la manière suivante. C'est à dire que : Là ce qui est en train de se passer, c'est un prolégomène à la future guerre civile française

D: Alors parlez-moi français par exemple

MGD: Bah, c'est un prologue à la future guerre civile francaise qui est en gestation depuis des années...

 

D: Guerre civile française ?

MGD: Guerre civile française ! je répète mes mots, c'est à dire que visiblement les forces de l'ordre républicaines sont dépassées par les événements. Le mouvement va évidemment faire tâche d'huile. On commence à tirer sur les policiers à armes réelles, avec des armes de poing. Il faut savoir que dans toutes les banlieues, qu'elles soient parisiennes ou lyonnaises ou marseillaises, des armes de poings, de guerre ! (par exemple des fusils d'assaut AK47 venant d'Albanie ou de Bosnie) sont planquées dans les caves et qu'elles n'attendent que le moment opportun pour sortir. Quel va être ce moment opportun, le moment où l'Etat républicain n'aura plus les moyens d'assurer l'ordre public. À ce moment là, on en est très proche.

À ce moment là, la seule chose positive que ces émeutes ont engendrées, c'est que vous avez évité une visite de Villepin à Montréal. Ça déjà c'est pas mal ! A part ça ...

D: Il faut toujours voir le bon côté des choses !

MGD: Exactement. Ce qui est train de se passer, c'est ce que j'appelle la convergence des catastrophes. D'un côté, comme vous l'avez remarqué, ces deux dernières années le gouvernement français a tout fait pour ne pas intervenir aux côtés des Etats-Unis et de la coalition alliée en Irak. Pourquoi ?

D: Attendez, là vous me parlez d'Irak, et on parle des emeutes ...

MGD: Parce que les Renseignements Généraux qui est, disont, la police politique française, savaient déjà que les banlieues étaient très fortement influencées directement par un certain nombre d'imams qui vantaient le djihad.

D: Ca fait vingt ans que tout ça traîne.

MGD: Ca fait vingt ans mais vous allez voir l'acceleration qu'il y a eu. C'est que, il y a vingt ans, il y avait déjà, des échauffourées comme on dit, entre les forces de l'ordre et les jeunes des cités. C'était des choses régulières. Là ce qui a changé, c'est que les jeunes soi-disant des cités, qui envoient des bombes d'acide sulfurique sur les pompiers, qui tirent à balles réelles sur les policiers, ils le font en criant "Allah - Akbar". Donc la différence qu'il y a entre ce qui se passait il y a quinze ou vingt ans et aujourd'hui, c'est qu'il y a une idéologie d'importation qui est venue se greffer sur des problèmes de délinquance, des problèmes sociaux. Ce qui rend la situation d'autant plus explosive.

D: Allah quoi ?

MGD: Allah Akbar, ça veut dire "Dieu est grand" en arabe. C'est le cri de guerre du Djihad.

D: Ok. Là ça fait sept jours que ça pète dans les banlieues de Paris. Il y a des feux, il y a deux jeunes qui sont morts ...

MGD: Et ça va continuer ... Les deux jeunes ne sont pas morts lors des émeutes. OK ? Les deux jeunes sont deux jeunes qui, on ne sait pourquoi, ont fui, à l'apparition d'une patrouille de police (ils devaient certainement avoir la conscience tranquille) et puis il y a eu un accident : Je ne sais pourquoi ils se sont enfermés dans un transformateur haute tension électrique, ce qui fait qu'ils ont subi quelques "dommages collatéraux" liés à l'électricité ambiante. A partir de ce moment, effectivement, les émeutes ont éclaté. Mais n'importe quel incident aurait provoqué ces émeutes, aujourd'hui, ou au mois de novembre ou au mois de janvier.

D: On a entendu les propos du Ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, qui disait tolérance zéro. Mais ici, pour les gens au Québec, on n'a pas d'image précise de ce que sont les cités.

MGD: Une cité, c'est 3.000 ou 4.000 personnes qui sont entassées dans une ou plusieurs barres de béton…

D: des blocs-appartements

MGD: des blocs-appartements dans des barres de béton qui peuvent faire dix ou quinze étages, qui font 100, 200 ou 300 mètres de long et dans lesquelles vous retrouvez souvent plusieurs milliers d'habitants. Par exemple à La Courneuve, vous avez ce qu'on appelle la "cité des 4.000", parce qu'il y a 4.000 personnes qui vivent là-dedans. Et toute la banlieue parisienne, c'est-à-dire 8 millions de personnes sur 10 millions, vivent dans cet environnement.

D: Donc 8 millions de personnes vivent dans les périphéries, dans les cités ...

MGD: Oui car il y a à peine 2 millions de personnes qui vivent dans Paris intra-muros. Le reste, c'est-à-dire 8 millions de personnes, vivent soit dans des résidences qui ont survécu au milieu de cet urbanisme fou, soit directement dans la violence qui en émerge.

D: Sarkozy parle de "tolérance zéro", mais tolérance zéro à quoi ?

MGD: Tolérance zéro à la violence, tolérance zéro aux viols en série qui, chaque jour, ont lieu dans les cités en question. Quand elles ont été construites dans les années 50, elles été faites pour une population d'ouvriers français, qui était pauvres mais qui avaient peut-être encore une structure psychologique, politique, sociologique et morale qui faisait que ça tenait en place. Malheureusement à partir des années 70-80, tout ça a disparu sous la culture de mort d'un rap raciste anti-français, qui fait l'apologie du viol, de la destruction de l'Occident, de la destruction de la France, qui dit qu'il faut tuer tous les flics, qui dit que les femmes blanches sont des esclaves, etc. etc.

C'est un abîme qui s'est creusé entre la société civile normale et ces gens, ces jeunes « défavorisés » qui vivent dans les banlieues et qui sont en fait devenus des puppets, des marionnettes entre les mains des imams islamistes qui sont implantés dans les banlieues depuis une dizaine d'années.

D: Il y a un clash de cultures, un clash de religions, c'est pour ça que vous annoncez la guerre civile. Vous êtes implanté à Montréal depuis une dizaine d'années : est-ce qu'on peut craindre ce genre d'émeutes ici ?

MGD: Non, vous êtes une société qui n'est pas construite sur les mêmes paradigmes, les mêmes valeurs. L'organisation urbanistique n'est pas non plus la même : autour de Montréal, vous n'avez pas, à 60 kilomètres au nord, à l'est, au sud et à l'est, tout un ensemble de cités, de "projects" comme on dit aux Etats-Unis.

D: Il y a quand même des quartiers ...

MGD: Vous avez certes des quartiers, comme Montréal Nord, dont on parle de temps en temps parce qu'il y a des gangs d'Haïtiens, on est bien d'accord. Mais vous n'avez pas, au milieu, une ville où vit une bourgeoisie ou une classe moyenne à peu près tranquille et, tout autour, un espèce d'immense territoire autonome qui n'appartient plus à la République, qui est définitivement sorti des gonds de la porte de la République. Et ça va aller de mal en pis, c'est évident. Car quand, hier, des policiers en sont à deux doigts de demander l'intervention de l'armée, si ça ne s'appelle pas un prologue à une guerre civile, bon je sais pas, je me mets à faire de la BD demain...

D: Est-ce que vous pensez retourner en France quand vous voyez ça ? Vous avez des enfants ?

MGD: J'ai un enfant, mais qui vit ici. Mais retourner en France maintenant, ça pourrait être intéressant.

D: Maurice, est-ce que vous êtes racistes ?

MGD: Absolument pas. J'ai toujours été anti-racistes, anti-nazis, c'est pour la même raison que je suis opposé aux anarchistes nazillons antisémites qui ont pignon sur rue à Montréal ou ailleurs. Avec eux c'est quand ils veulent.

http://extrait.choiradiox.net/Video/05-11-03-TQS-Dutrizac...

 


 

Maurice Dantec sur Radio Canada, Tout le monde en parle

Maurice vous êtes d'origine française et vous etes arrivé au Québec en décembre 1998, vous avez adopté la nationalité canadienne, pourquoi vous considérez-vous comme un réfugié ?

MGD: Ah, bonne question, et bien là il faut connaître un peu le passé, le présent et le futur possible de l'Europe. Il faut avoir vu la Yougoslavie de près par exemple. Il faut avoir conscience que la France a raté son destin historique, qui était précisément la construction d'une civilisation en Europe, enfin, j'allais dire, après 14 siècles d'attente, au moins.

Que malheureusement il n'y a eu aucun enseignement tiré de la tragédie constante du XXe siècle, c'est à dire une guerre mondiale qui ne s'est jamais arrêtée, ceux qui parlent d'après-guerre sont des fumistes. La seconde guerre mondiale ne s'est jamais arrêtée, simplement le nazisme a pris d'autres formes, il s'est disséminé dans la société-monde il a créé une technique-monde, il a créé ce que je décris en état terminal, mais on le vit déjà. Par exemple moi je l'ai vécu à l'émission d'Ardisson, l'émission que vous importez.

RC: Vous étiez là il y a quelques semaines et ...

MGD: J'ai vu la méga machine à l'état embryonnaire, j'ai vu la machine du mensonge fabriqué par sampling, j'ai vu, par exemple vous n'avez pas prévu d'invité surprise ce soir ?

RC: Euh non

MGD: OK, bon bein moi mon interlocuteur c'était un invité surprise, je ne l'avais pas sur la liste, j'étais complètement préparé à l'arrivée d'un invité surprise, ça ma fait doucement rigoler, mais simplement je me suis rendu compte qu'on était déjà entré dans ce moment ou le mensonge, la manipulation, l'instrumentalisation de chacun par tous a commencé, et Thierry Ardisson en est, comment dire, une image emblématique.

RC: Vous avez un discours anti islam, et Ardisson a eu l'idée de faire venir sur le plateau un musulman pour vous confronter

MGD: Oui, c'est exact, mais sans prévenir, et ayant un discours préparé d'avance de petit professeur de psychanalyse, qui dit que c'est parce que je ne m'aime pas moi-même que je n'aime pas les autres, alors que ma critique de l'Islam elle est à la fois politique, celle de l'islamisme, ensuite il y a éventuellement une critique théologique de l'Islam, c'est à dire d'où ça vient, pourquoi c'est né, est-ce qu'il n'y a pas des racines d'hérésie chrétiennes, moi je les ai détectées je ne suis pas le seul.

Si on est pour un discours inter-religieux, honnête, cartes sur tables, il faut les mettre les cartes sur la table ... Alors il faut dire aux musulmans, je ne suis pas d'accord, et je ne suis pas d'accord pour telle et telle raison, non seulement pour les raisons post-modernes j'allais dire : le problème du voile ou le problème de la Charia telle qu'il a failli se poser en Ontario, mais peut-être aussi à la base, cela ne veut pas dire que je pense que toutes les personnes de confession musulmanes doivent être mise devant une fosse commune et abattues à la mitrailleuse comme l'a fait le communiste Milosevic ...

RC: Je vous cite : Face aux dictatures des pays arabes, j'ai aujourd'hui la même position qu'à l'âge de 15 ans : il faut leur casser la figure, les foutre dehors, et éventuellement placer des régimes qui soient à notre botte, trouvez-vous que cela va mieux en Irak depuis que Georges Bush vous ait écouté ?

MGD: Oui, je pense que ca va mieux. Je pense que ça va mieux que sous Saddam Hussein. Je pense que ca va mieux qu'à l'époque où les chiites se faisaient décimer par centaines de milliers, ou les kurdes se faisaient gazer, ou les sunites ne valaient guère mieux, ou les chrétiens non plus. Au bout d'un moment, je ne dit pas que l'ordre est revenu, mais à un moment donné, il vaut mieux le chaos que - excusez-moi - la glaciation totale du totalitarisme.

RC: Oui, mais en méme temps, les irakiens qui sont les principaux concernés ne sont pas forcément d'accord avec vous ...

MGD: Ils ont quand même élu un président, ils ont quand même eu des élections ils ont pu passer à l'action comme en Afghanistan. En Afghanistan, c'était barré d'office par les talibans ! Vous préférez des régimes où l'on abbat des femmes à coup de Kalashnikov d'une balle dans la tête parce qu'on a vu son petit doigt dépasser ?

RC: Non, mais est-ce que c'est la mission des américains de s'imposer comme des vengeurs ?

MGD: Mais qui d'autres, déjà ce ne sont pas des vengeurs. Ils s'en sont pris quand même un petit peu le 11 septembre 2001, il ne faut pas oublier qu'il y a eu 3000 morts, ça s'appelle un crime de guerre, selon moi.

RC: Ca s'appelle un crime de guerre, mais les américains en ont commis aussi ...

MGD: A ça je ne le nie pas, mais en attendant là il y a eu crime de guerre contre la nation américaine, et je pense que c'était un crime de guerre contre l'occident tout entier.

C'est pas pour rien si les américains ... Ils sont l'empire parce qu'ils ont les moyens de l'appliquer. Ca a toujours été ça la politique, il faut relire Machiavel, voire même Karl Marx à la limite.

*RC: Mais en même temps si on relit Machiavel, on pourrait dire que les américains ont utilisé les évènement du 11 septembre pour non pas chercher un saoudien, rentrer en Afghanistan, rentrer en Irak,

MGD: Quand même Al Quaïda avait des liens relativement établis avec le régime afghans, et probablement avec certains services du régime de Saddam Hussein. Je veux dire, que le fait que Saddam Hussein ait replacé des versets du Coran sur son drapeau soi-disant Laïc à partir de l'an 2000, il y avait tout un tas de signes qui indiquaient qu'il y avait des basculements géopolitiques qui étaient en cours... Des fois il vaut mieux prévenir que guérir.

RC: Donc vous êtes pour la guerre, vous vous considérez comme un guerrier chrétien soniste

MGD: Non je ne suis pas pour la guerre : la guerre a commencé ! Donc si vous voulez ou on se tiens en dehors du théatre des opérations, ou on décide d'en faire partie. Alors moi j'ai rien contre les gens qui décident de se retirer, mais qu'ils ne viennent pas nous donner des leçons.

RC: Je vous cite : "La guerre est simplement la manière qu'ont les hommes de régler les conflits, c'est à la fois le problème et la solution." Vous ne pensez pas qu'il y a une autre solution ?

MGD: qu'est ce qu'il y avait comme autre alternative à l'époque d'Adolf Hitler ? Réfléchissons.

??: Mon dieu, mais avez vous du fun parfois ?

MGD: Ouais, mais bon,

??: Vous faites ...

MGD: Mais moi je ne suis pas politicien, je suis romancier ...

??: Romancier noir !

MGD: Je pense que la pente savonneuse est amorcée.

RC: Ce qu'Adolf Hitler voulait faire c'était envahir les autres pays. Ce que disent les intégristes musulmans, Jihadiste, c'est retirez-vous de nos terres.

MGD: Non, non, ils veulent ... Il y a 2 mondes dans l'Islam jihadiste: Il y a le "Dar ar islam" et le "Dar ar arb". Le premier c'est le monde de l'Islam, le second c'est le monde de la guerre. Donc il n'y a pas 36 ... Il y a un manichéisme onthologique dans l'Islam et en particulier dans l'Islam jihadiste, qui dit que il y a soit l'Islam soit les terres à pacifier et les terres à pacifier se pacifient par le sabre. Et c'est comme ça depuis l'an 600, l'an 1 de l'Egire, malheureusement, c'est comme ça.

RC: Donc finalement c'est comme une guerre de religion.

MGD: Oui, je pense qu'il y a une guerre de religion qui est en cours, maintenant il faut savoir effectivement de quelle côté sont nos valeurs.

RC: A la réaction à la position pacifiste du Québec, vous avez dit, je vous cite : "Je ne suis pas venu au Canada français en pensant rencontrer un peuple aussi castré, Je croyais qu'il y avait des gens qui étaient fiers d'ête occidentaux."

MGD: J'ai mal vécu, si vous voulez je vais vous donner des exemples. J'ai mal vécu le fait que au lendemain du 11 Septembre on fasse manifester ma fille avec des drapeaux blancs. Attendez, le drapeau blanc c'est le drapeau de la rédition, c'est pas le drapeau de la paix, je l'ai vu aussi à la télé ...

RC: On a quand même le droit de décider ...

MGD: Si vous voulez moi je suis venu en amérique comme un réfugié qui viendrait de Pologne, ok ? Moi j'ai quitté la France alors que je considérait qu'elle allait basculer d'un jour à l'autre dans l'un ou l'autre des totalitarismes qu'on a vu à l'oeuvre en Europe, et qu'on verra à l'oeuvre en Europe. Alors je suis désolé, j'arrive en Amérique du Nord, je pense rencontrer un peuple qui quoi qu'il ait sa spécificité française que je défends par ailleurs, se sente nord-américain. Or, bizarrement, dans les médias, dans l'élite intellectuelle il était clair qu'il fallait être contre Bush, Bush était un con et c'était Kerry qui allait gagner. Pas de bol, 54% des américains on dit non et on réélit Bush.

RC: Oui mais nous ne sommes pas des américains.

MGD: Ca aussi c'est un truc qui est bizarre au Québec, car bizarrement ..

??: Mais enfin être nord-américain ca ne veut pas dire approuver Bush ?

MGD: Mais vous êtes des nord-américains, moi je suis venu ici parce que vous êtes en Amérique du Nord ! Sinon je serais resté, je ne sais pas, je serais allé dans un paradis fiscal en Irlande ...

RC: Mais est-ce que l'on a le droit d'avoir des points en commun avec les 48% d'américains qui n'ont pas votés pour Georges Bush ?

MGD: Oui, mais c'est bizarre que 95% de la population des élites québécoises ait eu cette position anti-Bush, alors que précisément c'était bizarre, aux Etats-Unis ça discutait beaucoup plus ! En France il n'y avait absolument pas de débat : Bush était un crétin et Kerry allait gagner... ah ! ah ! ah ! Excusez-moi !

RC: Oui mais les américains ont été attaqués, nous on n'a pas été attaqués !

MGD: Ah bon ? Vous n'avez aucune solidarité avec les Etats-Unis ? C'est donc : c'est comme si les français n'avaient aucune solidarité avec l'Angleterre, avec l'Espagne ou avec l'Allemagne ! Super !

RC: Mais moi quand j'écoute Thierry Ardisson, je sais qu'il n'y a aucune solidarité avec les Québécois !

MGD: Ah, ça on est bien d'accord, mais c'est bien pour ça que moi j'ai franchit l'Atlantique : Je laisse la vieille Europe à ses fantômes. Et j'ai pas envie de les retrouver ici. Je vais surement choquer plein de jeunes etc. mais je me sens plus canadien français que québécois. Ca ne veut pas dire que je renie l'identité québécoise, mais je pense qu'il y a peut-être quelque chose de plus intéressant à travailler. Je croirais bien un Canada qui sache promouvoir une vraie culture franco-britannique

RC: Pourquoi ?

MGD: Pourquoi ? et bien précisément parce que c'est ce que l'Europe a raté !

??: C'est parce que vous détestez la France.

MGD: Non, justement pas, si je suis parti de France c'est parce que je ne la détestais pas, c'est parce que je ne pouvais plus supporter ... C'est comme voir quelqu'un que vous aimez se transformer en ... je ne sais pas moi ...

Mais il faut qu'on sorte là aussi du manichéisme : ce n'est pas parce qu'on est de droite qu'on est un faschiste, et qu'on est un raciste, il faut arrêter les conneries là quand même ...

Excusez-moi... De la même manière que quand on est de gauche on est pas obligatoirement un bolchévique enragé qui veut l'installation de goulags. Alors si on veut effectivement qu'il y ait un dialogue qui reprenne y compris dans le pays du Québec, il faut arrêter de nous fustiger ...
 

Commentaires

mauvais lien

Écrit par : colette | 04/11/2005

http://extrait.choiradiox.net/Video/05-11-03-TQS-Dutrizac-Maurice-G-Dantec-Raison-Emeute-Paris.wmv

c'est, comment dire, très subversif tout ça

Écrit par : skam | 04/11/2005

Je ne peux ouvrir ce doc. sur Mac

Écrit par : colette | 05/11/2005

Le lien fonctionne bien avec Real Player

Écrit par : Fabrice Trochet | 05/11/2005

Merci pour votre patiente restitution.
Il n'en demeure pas moins que je n'arrive toujours pas à comprendre la position de Dantec. Quant à son analyse c'est ... brrrr ... j'ai mal.
L'expression guerre civile a été utilisée ce matin sur France Inter.

Écrit par : colette | 05/11/2005

... La position de Dantec... Je n'ai vu, quand à moi, qu'une tête d'homme barbu dissimulé derrière d'éternelles lunettes noir et surmonté d'une grosse touffe de cheveux gras "savament" décoiffé... s'agitant dans tous les sens en vociférant que l'humanité était à l'aube d'une guerre "inter-cosmique"... et qu'il fallait avoir peur... peur, et encore peur !... A la fin de l'interview, le journliste vente le dernier livre de l'auteur qui semble nous dire : Lisez le, tout est là dedans... la réponse aussi, voir même la solution... une nouvelle bible moderne, quoi...

Écrit par : Thierry | 05/11/2005

Heureusement que vous donnez ces précisions : je croyais que votre note était idolâtre .

Je ne partage pas cette engouement pour ces sortes de prophètes de malheur qui soyons clair se contentent de la fuite . (c'est ce que j'entendais en disant je ne comprends pas la position de Dantec qui de surcroît se revendique comme chrétien ... quand on sait le courage et l'intégrité que cela suppose, oui ça fait très mal)
Cela ne coûte pas cher de vociférer en effet et surtout ça rapporte gros ...les moutons se ruent à la librairie...
Ce type d'individu a au moins retenu de la mécanique matérialiste le marketing et se lie à l'engrenage simplement et impurement. Il utilise/retourne sans gêne la béance liée au matérialisme en se plaçant dans la lignée du Christ, attirant ainsi à lui les rebelles en quête d'Idéal.

On est nombreux ceci dit à avoir quelque appréhension sur l'à-venir .

Je vous remercie d'avoir apporté ces précisions sur votre position , mais en ces jours d'insérénité méfions-nous des paroles emportées et gardons le mot dans le froid de l'analyse ... ne focalisons pas sur un individu ni en admiration benête, ni en haine "louche".
Un peu de grain de sable ... entendez-vous comment les journalistes manipulent ...

Écrit par : colette | 06/11/2005

On connait bien qui appartient Radio Canada, alors Mr Maurice G. Dantec aboyez comme il vous semble, tant que vous recevez du cash pour niaiserie.
mais Dites moi, est ce que les Imam chantent la le rap? et encourage le viol et denigre la femme blanche? vérifiez ce que vous dites car vous me faites rire.
Ils sont ou les Kalashnikove?
ET Racaille je vais te nettoyer!!

Écrit par : Youssef | 06/11/2005

Que de lecteurs ici, c'est impressionant.

Venez voir par là.

C'est moins drôle. Point de vue déviant.

www.unsibeaubordel.blogspot.com

Écrit par : Damien | 07/11/2005

je suis francais, j'habite une cité qui brule en ce moment (et mon grand père s'appellait maurice dantec :D comme quoi).

en france, pour avoir une avancée sociale, on l'a toujours eu par la force ! sauf que dans les cités il n'y pas de syndicats, pas de votants, donc on a rien de la part du gouvernement. on est armé... ce qui devait arriver arriva... malheureusement

Écrit par : achi | 07/11/2005

c'est bien de la merde skil raconte et pourtant je suis du coté des emeutiers

Écrit par : crips | 07/11/2005

Il y a du vrai dans ce que dit Dantec, le problème c'est que c'est le point de vue d'un planqué.
Il incante mais a déja baissé les bras.

Écrit par : thropp | 07/11/2005

A tous les idiots qui ne savent pas de quoi ils parlent en crachant sur dantec:

http://www.france-echos.com/IMG/mp3/emeutes_allaouakbar.mp3

Un extrrait sonore d'une émeute classique datant de la semaine dernière.

Un nationaliste breton en plein coeur du merdier

Écrit par : breiz atao | 07/11/2005

Au moins une personne qui n'a pas peur de dire ce quelle pense et ce qui est vrai et youssef quand tu demande où sont les kalash demande a achi il a l'air de te contredire et de savoir où elle sont

Écrit par : Aurélien | 07/11/2005

... A tous les commentaires qui écrivent qu'il y a du vrai dans ce que dit DANTEC, je répondrai qu'il y a aussi du vrai dans ce que disent BUSH et LE PEN ! Mais n'oubliez pas que dans ce que disent BUSH, LE PEN et DANTEC, il y a tout (ou presque) ce que dit le "Bloc identitaire" (Extrême droite radicale ! )...

Écrit par : Thierry | 08/11/2005

c'est sûr qu'à force de souhaiter la guerre civile, certains finiront par la vivre,
A force de fréquenter les héros de leurs oeuvres, certains écrivains ne distinguent plus leurs fantasmes de la réalité,
en tout cas, il y a bien longtemps depuis que Maurice a revêtu des lunettes spéciales qui permettent de voir des guerres ciciles partout !

z.

Écrit par : z. | 08/11/2005

Depuis des années les groupes de rap, proclament haut et fort leur haine de la France et des Français, , leur racisme anti-blanc.


"Les frères sont armés jusqu'aux dents, tous prêts à faire la guerre. Ça va du gun jusqu'au fusil à pompe, pit bull et rotweiller […] La France est une garce et on s'est faits trahir. […] On nique la France sous une tendance de musique populaire »

« Niquer l'systeme, ils auront le feu car ils ont semé la haine, qu'on les brule, qu'on les pende ou qu'on les jette dans la Seine. »

« On chante l'espoir en vert-blanc-rouge. On graille cachère, on digère mal tes poulets en bleu-blanc-rouge. »

== Sniper


« J'crie tout haut : "J'baise votre nation". L'uniforme bleu, depuis tout p'tit nous haïssons. On remballe et on leur pète leur fion. Faut pas qu'y ait une bavure ou dans la ville ça va péter, du commissaire au stagiaire : tous détestés ! A la moindre occasion, dès qu'tu l'peux, faut les baiser. Bats les couilles les porcs qui représentent l'ordre en France. » 113


« Allez-y, lâchez les pits, cassez les vitres, quoi. Rien à foutre, d'façon en face c'est des flics. Les villes sont à chier, les vitres sont cassées, les keufs sont lynchés, enfin, ça soulage. Faut que Paris crame […] On redémarre la guillotine, pire qu'à Djibouti. Poitiers brûle et cette fois-ci, pas de Charles Martel. On vous élimine, puisque que c'est trop tard. La France pète, J'espère que t'as capté le concept. »
Salif

« La France est une garce, n'oublie pas de la baiser jusqu'à l'épuiser, comme une salope il faut la traiter mec ! [...] Moi, je pisse sur Napoléon et sur le général de Gaulle […] Putain de flics de fils de pute »

Monsieur R

Écrit par : X | 09/11/2005

Bande d'idiots. Il y a de tout dans le rap, même des fachos.

Écrit par : anti-fafs | 09/11/2005

cet homme se prend pour céline.

Écrit par : lettreman | 11/11/2005

"« La France est une garce, n'oublie pas de la baiser jusqu'à l'épuiser, comme une salope il faut la traiter mec ! [...] Moi, je pisse sur Napoléon et sur le général de Gaulle […] Putain de flics de fils de pute »

Monsieur R"

--> Extrême malhonnêteté. Ces propos n'ont rien à voir avec du racisme anti-Blanc, sauf dans tes fantasmes.
As-tu vu l'avertissement qui précède le morceau ?

"Quand je parle de la France, je ne parle pas du peuple français, mais des dirigeants de l'Etat français..."

Écrit par : megacatastrophemondiale | 13/11/2005

"A tous les idiots qui ne savent pas de quoi ils parlent en crachant sur dantec:

http://www.france-echos.com/IMG/mp3/emeutes_allaouakbar.mp3

Un extrrait sonore d'une émeute classique datant de la semaine dernière.

Un nationaliste breton en plein coeur du merdier"

Comment donc ai-je pu passer à côté de ce commentaire?

Ah... ces "nationalistes bretons (sic)", qu'est-ce qu'ils sont amusants. T'es de quelle tendance toi ? Une des sections locales du FN ? Nationaliste-révolutionnaire ? National-communiste ?

Et puis cette façon de se dire "en plein coeur du merdier"... quelle blague! J'imagine très bien ce "nationaliste breton" habiter dans un quartier populaire de Rennes, Villejean ou la ZUP sud - et, tant qu'on y est, plaider sa cause auprès des prolétaires.

Les grands-pères de ces "nationalistes bretons" avaient encore suffisamment de cou***** pour se proclamer ouvertement fascistes. Aujourd'hui, les charognes d'ADSAV n'osent même plus coller de jour leur immondes étiquettes et affiches. Hier décomplexés, aujourd'hui honteux, ces fachos en sont rendus à manier l'euphémisme à tous bout de champ.
Quelle dégénérescence...






Un communiste rennais qui t'emmerde.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 14/11/2005

un communiste rennais qui t'emmerde...

1/ qu'as tu contre les fascos? ( du moins ceux que tu qualifie de fascos...)
2/ rennes en bretagne.... c'est une autre culture...
3/ quelle distinction fais tu ente les victimes du communismes et celles du fascismes... ( moi le nombre.. rien qu'en chine on estime 60 000 000 de morts...)?
4/ Alors quelle différence entre le communisme stalinien et l'actuel?
5/ N'en est il pas de même pour l'extreme droite?

Écrit par : breizhpunisher | 16/11/2005

"1/ qu'as tu contre les fascos? ( du moins ceux que tu qualifie de fascos...)"

--> Ils font plein de fautes d'orthographe.


Lorsque l'on a pour slogan "Les Arabes dehors ! Les Français aussi!" , on est d'extrême-droite.

Mais, au cas où tu ne l'aurais pas compris, il ne s'agissait pas pour moi de stigmatiser stérilement des vilains-nazis-tout-pas-beaux.
Ce que je me plaîs à faire remarquer, c'est que ces individus n'ont même pas le courage d'afficher clairement leurs opinions politiques. Certains fafs indépendantistes bretons se disent désormais "nationaux-communistes"!
Le nationalisme xénophobe qui reprend une phraséologie communiste ou communisante, ce n'est pas nouveau (cf Staline, Hitler).

"2/ rennes en bretagne.... c'est une autre culture..."

-->Rennes n'est pas en Bretagne ? Ouf ! Tu me rassures. Mais pourquoi alors les raclures indépendantistes bretonnes (anarchistes, de gauche, d'extrême-droite) viennent y coller de la propagande ?

"3/ quelle distinction fais tu ente les victimes du communismes et celles du fascismes... ( moi le nombre.. rien qu'en chine on estime 60 000 000 de morts...)?"

--> Rassures-moi... c'est le breton ta langue natale?

Cette question mise à part, ce que je pense c'est que les millions de victimes de Mao, Pol Pot, Staline sont des victimes du totalitarisme au même titre que celles de Hitler.

"4/ Alors quelle différence entre le communisme stalinien et l'actuel?"

--> Je n'ai pas à me justifier de crimes (crimes qui, d'ailleurs, ne sont toujours pas reconnus intégralement par le parti stalinien français) commis par une Union Soviétique que je n'ai jamais soutenu. J'avais trois ans quand le Mur de la Honte s'est effondré...

Cela dit, il n'y a jamais eu de communisme en Union Soviétique, car ni l'Etat ni les classes n'y avaient disparus. Il y a, en revanche, eu un régime totalitaire dominé par une bureaucratie, elle-même sous les ordres de Staline - régime qui massacrait des prolétaires et des paysans au nom du communisme. Et ce régime est né de la prise de pouvoir par les bolcheviks en 1917. Comment est-on passé d'Octobre à Staline et du pouvoir des soviets à la dictature d'un seul homme ? C'est une vaste question dont la réponse est, pour partie, à chercher du côté du "centralisme démocratique (sic)" et du mythe du PC comme unique représentant légitime de la classe ouvrière.

"5/ N'en est il pas de même pour l'extreme droite?"

Comme c'est mignon ce raisonnement. Sympathique ce parallélisme, mais biaisé car, si communisme et fascisme sont à mettre sur le même plan, alors les Résistants ne valent pas mieux que les collabos.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 17/11/2005

Dantec a raison sur le fond. Mais donnez des leçons à 6000 km de distance et surtout cracher sur la France depuis 10 ans, c'est un peu gros. Quand on aime la France, on la quitte pas. Reste-y au Québec, on se rappelera que tu a décampé quand c'était dur.

Écrit par : stacy | 17/11/2005

Dantec a raison sur le fond. Mais donnez des leçons à 6000 km de distance et surtout cracher sur la France depuis 10 ans, c'est un peu gros. Quand on aime la France, on la quitte pas. Reste-y au Québec, on se rappelera que tu as décampé quand c'était dur.

Écrit par : stacy | 17/11/2005

oui stacy, de Gaulle aussi a fui , bouhhhh !!!
vive pétain qui est resté en France ! ouaiiiiiiiiiii
tss

Écrit par : christy | 17/11/2005

Je ne pense pas que De Gaulle aurait quitté la France dans la situation où on est aujourd'hui. Il n'y a pas de chars allendands ou autre dans les rues.
Je ne pense pas que De Gaulle aurait traité les français de peuple d'esclaves, ni les Québecois de peuples de castrés comme l'a fait Dantec. Je pense aussi que Dantec a un point commun avec les racailles de banlieue, c'est sa haine de la France. Jetez un oeil à ses interviews depuis 10 ans. Un exemple : http://www.merdeinfrance.blogspot.com/2003_03_16_merdeinfrance_archive.html#200038007

Écrit par : stacy | 18/11/2005

"Je pense aussi que Dantec a un point commun avec les racailles de banlieue, c'est sa haine de la France. "

--> Exact. L'anti-France est souvent de droite aujourd'hui.
Charles Maurras doit se retourner dans sa tombe.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 18/11/2005

A moins de considérer que le régime actuel est équivalent au régime de pétain, je ne pense pas que De Gaulle aurait renié son passeport français. (Voir les déclarations de Dantec au journal Montréalais La presse). Alors même s'il a raison sur bien des sujets, il devrait comprendre que ces paroles auraient un peu plus de poids s'il arrêtait de nous chier dans les bottes.
Pour ma part je préfère écouter des intellectuels comme Alain Finkielkraut qui aurait dix fois plus de raisons que lui de fuir mais qui eux ne renient pas leur pays. De plus il y a bien des gens qui émigrent et quittent la France sans pour autant y cracher dessus.

Écrit par : stacy | 18/11/2005

Dantec et Houelbec dans le même bateau:

"Rame à droite, rame à gauche...
surtout n'arrête pas de ramer..."

"Faut pas laisser croire qu'on peut chavirer... hé... hé..."

"Parce que si l'un de nous deux tombe à l'eau, y'aura que la froideur du groëland et de ses manchots empereurs pour le repêcher...à mi-distance entre le canada et l'irlande où, chacun de notre côté, nous restons planqués du tragique qui agite l'ancien monde d'où nous tirons subsistance..."

"Une telle froideur, une telle soudaine glaciation, risquant de tarir à jamais la source de notre inspiration..."

Tirant réflexion de cette fable, soyons convaincus qu'il n'y a aucune chance pour que ces deux acolytes, partisans du moindre effort, puissent relier même à la rame, la vieille Europe à l'Amérique du Nord...

Idéologiquement parlant!

Écrit par : daniel | 19/11/2005

les Français ne faisant plus de bébé et s'étant endormis dans le matérialisme depuis un bout de temps , les français ayant oublié la grandeur de leur nation, leur chance de pouvoir vivre avec tant de libertés et de posséder une identité nationale, nous assistons effectivement, je pense, à une désagrégation de cette volonté de vivre ensemble. Quand en 2060, nous aurons un califat français, je pense que le beau principe de laïcité ne figurera même pas dans les livres d'histoire.
Désolé, la culture française, j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux car je pense qu'avoir des racines est un besoin fondamental de l'être humain.

Écrit par : jean pierre | 21/11/2005

Je ne suis pas rappeur...et je ne pisse pas sur napoléon...Non...Je lui chie dessus...

Cette merde a forme humaine, qui rétablit l'esclavage en 1802 précipitant des milliers de citoyens Francais des Antilles dans les fers de l'esclavage. Esclavage qui ne fut finalement abolie qu'en 1848.

Oui je chie sur Napoléon, ce grand héros Français, qui jeté dans le mort des Milliers d'européens dans des guerres inutiles, des Milliers de haitiens dans la mort parcequ'ils ne voulaient pas redevenir esclave, des milliers de guadeloupéens qui voulaient rester libres...

Je chie définitvement sur Napoléon des tonnes de merde...qu'il soit à tout jamais enseveli....Car il faut être un bien petit petit peuple pour tirer orgeuil d'une aussi vile crapule.

Écrit par : yop | 25/11/2005

Yop ça tourne à la colopathie aigüe.

qu'en pensez-vous M. Trochet ? (où êtes-vous dans tous ces messages pour la plupart masqués par l'anonymat)?

Écrit par : colette | 25/11/2005

Colette, je réponds uniquement aux messages qui m'interesse. C'est exact que la plupart ici utilise l'anonymat, tout comme vous d'ailleurs.

Écrit par : Fabrice Trochet | 26/11/2005

c ki ce "mégacatastrophe" ? encore un décervelé qui essaie désespérement d'apprendre à penser ? Monnaie courante sur le web, soi-dit en passant ! La teneur de ses propos et son argumentation sont d'une inanité déconcertante ! Poncifs, blablas, ressasse... affligeant ! Dire qu'il faudra encore un siècle à des gens comme cela pour expier leur bêtise (certains d'entre-eux se réclament encore du léninisme, ne l'oublions pas... plus du stalinisme, on leur a dit que c'était pas bien !!!!)

Écrit par : cdumas | 27/11/2005

c ki... Hé mon pote, avant d'essayer d'apprendre aux autres à penser, essaye déjà d'apprendre à écrire...

Écrit par : jean pierre | 30/11/2005

Pour moi, la meilleure réaction aux incidents des cités n'est autre que la révolution bleue, qui progresse à pas de géant :
Pourquoi la Révolution bleue ? Parce que la situation politique française est complètement bloquée et qu'il appartient désormais au peuple de se faire entendre.
Les politiciens ne sont ni aveugles ni sourds. Mais ils ne voient et n'entendent que ce qu'ils veulent bien. Et comme les médias sont défaillants, rien ne vient les détromper, sinon de temps à autre le résultat d'une élection, qu'ils s'empressent d'oublier afin de préparer la suivante.

Le système politico-médiatique est si bien verrouillé qu'aucune force politique nouvelle ne peut apparaître. De ce fait, le mécontentement et la colère ne peuvent plus emprunter d'autre canal que le désespoir démocratique, qui se manifeste par une abstention massive aux élections, ou bien la violence, qui perturbe gravement la vie des Français et dont l'enchaînement peut conduire au pire, c'est-à-dire à la guerre civile.

L'immense majorité des citoyens n'aspire qu'à travailler et à vivre en paix. C'est devenu aujourd'hui impossible pour un nombre sans cesse croissant d'entre eux, qui sont confrontés au chômage et à l'insécurité.
Les socialistes et la droite parlementaire alternent au pouvoir depuis trente ans. Et pendant ces trente ans la situation du pays n'a cessé de se dégrader pour aboutir à la catastrophe actuelle. Ce dramatique échec tient au fait que ces deux camps font à peu près la même politique. Et tout indique que cette fausse alternance va se poursuivre. En 2007 les Français ne pourront élire qu'un président et une majorité parlementaire socialistes ou UMP. Autrement dit, rien ne changera !

Dans ces conditions, l'explosion est certaine, et rien ne dit d'ailleurs qu'elle ne se produira pas avant les prochaines échéances électorales.
C'est pourquoi il est urgent d'agir. Les Français exaspérés doivent se montrer et se faire entendre. Le moyen que nous proposons a obtenu des résultats en Ukraine, avec la Révolution orange, et en obtient régulièrement au Japon, où les salariés, plutôt que de se lancer dans des grèves qui leur nuisent tout autant qu'à leurs employeurs, arborent un brassard en signe de mécontentement.

Trois thèmes sont susceptibles de rallier une majorité de Français :

Non à la chienlit !
Non au trop plein d'impôts et de charges !
Non aux politiciens incapables !

Ils constituent désormais la revendication de la Révolution bleue.

Pour la faire aboutir, nous demandons aux Françaises et aux Français de porter une écharpe bleue en signe de soutien et de reconnaissance.
Au cours des prochaines semaines, nous inviterons tous ceux qui se reconnaissent dans la Révolution bleue et en portent le signe à se réunir pacifiquement et régulièrement en divers endroits de nos cités et de nos villages afin de se connaître et de se compter. Les rangs de la Révolution bleue ne cesseront de grossir jusqu'au succès final.

Et les partis politiques dans tout cela ? Ils peuvent évidemment souscrire à la Révolution bleue s'ils en partagent les objectifs. La Révolution bleue n'est en aucun cas un parti politique de plus et elle n'entend absolument pas entrer en concurrence avec les formations existantes. C'est à ces dernières et à elles seules qu'il appartient de faire connaître les moyens qu'elles entendent mettre en œuvre pour faire aboutir les trois objectifs de la Révolution bleue. Et c'est aux électeurs qu'il appartiendra de voter pour les partis politiques et pour les candidats aux élections qui leur paraîtront les plus crédibles.

La Révolution bleue veut épargner à la France le désastre que constituerait une guerre civile. Alors, tous ensemble, portons l'écharpe bleue, couleur de la France et image d'un ciel sans nuages.

Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue


www.claudereichman.com

Écrit par : furgole | 18/12/2005

Aux ciels délavés du "grand soir" se peignent tous les arc-en-ciel possibles! On peut y choisir toutes les couleurs dont la Lumière dispose: mais toujours selon un ordre absolument immuable que la physique oblige!
Je suis pas sûr que l'orange et le bleu y soient côte à côte...
Sur la palette elles y sont plutôt vues comme des couleurs opposées...

Ce que veut l'Ukraine n'est donc, par conséquent, ce que France veut si l'on s'en réfère à un argumentaire pointu, scientifiquement parlant!

Liberté pour les uns et joug pour les autres...

En tant que peintre je me méfie des bleus: avec eux on peut transformer un ciel d'été tranquille aux outremers légers, en un amas de nuages au bleu de Prusse mâtiné de cobalt électrique, tirant sur le Rowney...

Ce qui assombrit le tableau...

Écrit par : daniel | 18/12/2005

:( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :(


"Le monôme des racailles"
(d'après Pauwels)

Ce sont les enfants du rap haineux et victimisant, friands de violence à l'école et d'affrontements contre la police, les béats de Sniper et de Lunatic, et somme toute les produits de la culture socialiste. Ils sont ivres d'une haine anti-française, du communautarisme racial et épousent tout projet de désordre. L'idéologie dominante que la gauche a réussi à imposer à une droite terrorisée ne leur a pas enseigné la citoyenneté et la nationalité, la promotion de l'effort personnel et de la responsabilité individuelle. Ils se retournent contre toute mesure que prend la société pour ne pas achever de se dissoudre car la gauche a martelé pendant plus de 20 ans que c'était "raciste". Leur sentiment révolutionnaire c'est détruire le pays qui les nourrit, scier la branche sur laquelle ils se trouvent. Pour grossir sa clientèle électorale, la gauche leur a appris qu'ils ne sont que des victimes et ce thème qu'ils reprennent à l'envie dans leur rap les dédouane et légitimise leur violence. C'est une jeunesse à laquelle on a instillé le cancer de la haine.

:( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :(
:( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :( :(

Écrit par : Idéologie de gauche : stop ou encore? | 23/12/2005

Foutu connard...

Selon toi la droite serait bosseuse et la gauche rêveuse...

Viens chez moi et je te montrerai que question boulot, y'a des gens de gauche qui se suent à la peine tandis que des tas de fainéants qui votent à droite, par souci de la préservation de l'acquis de leurs grands-parents, s'épongent le front que des gouttes de chaleur qu'ils ont peine à supporter tout au long de leur sieste de rentiers...

Écrit par : daniel | 23/12/2005

Dur dur de se réveiller de 25 ans de lavage de cerveau socialiste, 25 ans de culture de l'excuse, 25 ans de victimisation, 25 ans de clientélisme électoral avec l' "antiracisme" comme fond de commerce...

Je sais c'est pas facile, je compatis...

Écrit par : Idéologie de gauche : stop ou encore? | 24/12/2005

La Haine?

Ton haleine de fauve, l'empeste...

C'est pas ton présumé cerveau, qu'il faudrait laver!

C'est tes boyaux avant tout...

T'as l'air un peu constipé! Une bonne diarrhée te ferait grand bien...

Aller! Au popo...

Écrit par : daniel | 24/12/2005

La "haine" vous disiez? Comme c'est intéressant j'en parlais l'autre jour avec ma "gardienne"!
Et tout ça c'est social, hein? pas du tout c'est culturel! c'est identitaire autant dire islamique! mais non c'est un produit du racisme franchouillard! pas du tout c'est une conséquence fâcheuse de l'antiracisme obligatoire! mais enfin non c'est plus profond c'est une séquelle de la poygamie rampante qui menance l'Académie française... (tiens, je croyais plutôt que là-bas, ce qui sévissait le plus, c'était le cancer de la prostate...)

N'allez plus à Clichy sous Bois, la haine est ici, dans l'esprit devenu creux et le coeur devenu sec de la bobotterie électronisée qui monopolise tous les forums, de la bobotterie proto-pipolisée qui fréquente les plateaux télés du style Dantec, de la bobotterie impolicée qui hante les allées du pouvoir, de la bobotterie lobotomisée de la corbeille, de la bobotterie cryptopipolisée qui écrit des essais pour se payer des implants mammaires ou péniens.

Que de terrorismes intellectuels depuis 50 ans! Quelle lassitude j'éprouve au spectacle de ces absurdes tournois qui donnent une bonne image de ce que peut être le trou noir en astronomie: terrorisme intellectuel de l'antiracisme contre celui de l'anti-antiracisme, des noirs descendants d'esclaves contre ceux des rescapés d'Auschwitz, des partisans de l'intégrationnisme de centre-gauche contre ceux qui prônent l'assimilationnisme de gauche centriste, et puis les appels à la "vigilance citoyenne", à la mobilisation contre le "F Haine" ou pour la "révolution bleue", à la "lutte contre la maladie", au combat contre ceci et cela...

La haine, elle est partout, sur France culture, sur Skyrock, sur FR2, partout, et elle se reproduit et se redéploie chez Casto, chez Carrefour, à la fnac.com, chez ratp.com, chez sncf.com... La haine suinte, elle est omniprésente. La société n'est plus possible. Ni sur ces forums, ni dans le monde extra-virtuel qui nous entoure. La société française est déintégrée. Implosée. Il faut la ressouder et la redresser, et à quoi donc nous employons-nous?

Maxime à méditer: "je n'ai droit à rien, mais j'ai le devoir de comprendre, et j'ai l'obligation de servir". Charles de Gaulle, janvier 1958.

Écrit par : vladimir | 26/12/2005

La solution :Votez lepen en 2007 !!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : karl zero | 27/12/2005

Solution? Il faudrait déjà commencer par bien poser le problème...

Ce que je vais dire n'est pas original. Mais je le dis quand même.

Le Pen se situe exactement à l'inverse de cette maxime gaullienne, car il suggère au Français qu'il a droit à tout (à partir du moment où il est "de souche"), qu'il n'a pas le devoir de comprendre (puisqu'il est automatiquement dans son droit) et qu'il n'a l'obligation de servir personne d'autre que lui-même (il faut payer moins d'impôts qui ne servent qu'aux immigrés pour pouvoir s'acheter plus de boîtes de cassoulet, etc.). Le message de Le Pen est donc l'exacte inverse de celui du général.

Le Pen est le tribun du post-consumérisme et de la petite-bourgeoisie étriquée et désaxée qui s'exhibe dans "C'est mon choix". IL est le Caudillo du propriétaire de pavillon Merlin. C'est un Noël Mamère pseudo-patriote qui ne pue pas des pieds. C'est une créature stérile et servile, veule et vélléitaire, grotesque et égocentrique, qui n'a aucun sens de l'honneur et éructe la même idéologie du moi-j'yai-droit que tous ceux qu'il paraît contredire, y compris les crétins encapuchonnés et enshités qui brûlent des écoles maternelles. Son patriotisme est patriotard et dépourvu de toute réelle conviction. A bon chat, bon rat; à toute "ni pute, ni soumise", sa pute soumise; à tout beauf de gauche, son beauf de droite.

En résumé, Le Pen est un bouffon. Un pur tribunitien, aurait-on dit à Rome (sous la République). C'est d'ailleurs pour cela que les autres bouffons le croient vraiment dangereux. c'est en cela que Le Pen est indispensable à Toubon, Lang, Delanoë, Krivine, Chirac, Royal et autres individus de la même espèce.

A tout "antifascisme" à paillettes son "fasciste" de carnaval!

Il doit bien y avoir une droite qui vomit Le Pen ET Chirac, non?

Écrit par : vladimir | 27/12/2005

En 2007 je vote pour :


http://www.germaniainternational.com/images/RL-HitPic33.jpg

Écrit par : finky | 28/12/2005

J'ai lu les différents posts présents sur ce forum dont certains très interessants mais je pense qu'il faut préciser qui est Maurice Dantec. Cet homme est tout simplement un raciste comme cette interview qu'il a donné à Rockik.com le démontre. De plus le seul endroit où vous pouvez la trouvez à telecharger est sosfrance un site raciste de premier choix:

www.sosfrance.com

Dans cette interview il fait preuve d'un racisme flagrant, indéfendable dans la lignée des stupidités qu'il déblatère à longueur de journées.Dommage qu'en France il se retienne , il faut croire qu'il a peur de poursuites judiciaires comme il le dit d'ailleurs au journaliste qui l'interroge. S'il se lachait plus souvent comme ici les personnes qui le défendent ouvriraient les yeux sur la vraie nature du personnage. Atterissons ce n'est qu'un type limité intellectuellement qui considère dans cette interview que comme dans un western il faut dégainer les premiers (même Bush n'avait pas osé...) je me demande comment on peut encore oser le comparer à Céline parès avoir écouté ça.

Il évoque la drame de la Bosnie et définit l'épuration ethnique comme une "bonne raclée" méritée par les bosniaques et il se réjouit que ce genre de choses puisse se reproduire au niveau international mais bien évidemment toujours selon lui il y aura plus de morts "60 millions minimum". Le journaliste rit à l'évocation de cette tragédie et notre bon vieux Dantec, paranoïaque de la première heure en rajoute sur le probable le futur génocide des musulmans qui sera de toute façon lui aussi bien mérité.

Il se réjouit également du fait que l'Iran se dote un jour de l'arme nucléaire ce qui permettra selon lui aux Etats Unis de leur balancer 2800 têtes et des les atomiser définitivement.

Le journaliste de son coté lui dit qu'il en a marre et qu'il souhaite prendre un m16 pour régler leur compte à ces "gens là" ou tirer une roquette sur une mosquée ce qui fait bien rire notre ami écrivain.

Sans oublier ce passage qui donne presque la nausée où il explique que tout musulman a pour objectif de transformer la pays où il réside en nation islamique etoù il dit exulter en voyant les images de musulmans brûlant des drapeaux et s'attaquant aux symboles de l'occident car ils provoquent chez les occidentaux ce qu'il appelle "des petites pointes de haine" et qu'un jour cette haine se retournera contre l'islam. Lorsque le journaliste évoque les petites pointes de haine qui apparaissent chez lui, Dantec se réjouit et l'encourage dans son délire haineux.

Il faut aussi noter ce passage où le journaliste demande à Dantec le nom du porte parole de la mosquée de Montréal , vous savez celle sur laquelle il voulait lancer un roquette, histoire de bien faire comprendre aux auditeurs ce qu'il serait bon de faire pour que ces "gens là de vouloir prendre le pouvoir et de nous tuer".

Pour ceux qui douteraien tencore du caractère fasciste du personnage je leur conseille de prendre connaissance de ces pages sur internet.

http://www.subversiv.com/doc/dante [...] aires2.htm

Ce ne sont ni plus ni moins que les trois lettres qu'il a envoyé au Bloc identitaire tout en se démarquant de leur position sur Israël il affirme les rejoindre sur tout le reste.

Alors tout ceux qui le soutiennent pour des raisons obscures devraient se poser la question du genre d'individus qu'ils fréquentent intelectuellement. Ce n'est pas parcequ'il prend un nouveau visage, qu'il s'exprime en mélant référence culturelles, ironie, littérature et subversion d'une manière plus élaborée qu'il est différent du bon vieux fascisme d'antan.

Au nom des valeurs démocratiques qui sont les nôtres on ne peut pas défendre cet individu d'un point de vue politique sans se réclamer du pire des fascismes. Il a expliqué dans une de ces lettres au Bloc identitaire et dont il reçoit la newsletter qu'il était parti de France pour permettre à sa fille d'échapper aux bêtes sauvages qui vivent dans notre pays. La seule bête immonde c'est lui, une bête qui déshumanise une partie de l'humanité, qui s'exprime par caricatures, raccourcis dans le seul but d'attiser la colère de ceux qui l'ecoutent, une bête qui se réclame de la haine et qui la prêche, une bête que l'on doit combattre sans faire aucune concessions au risque de se compromettre et de perdre toute capacité à pouvoir vivre ensemble.

Tous les propos cités dans cette interview qui dure une heure sont lamentables et tout y passe même les insultes il traite un moment les musulmans de "salopes" et de "grosses putes." Formidable écrivain digne d'un pilier de bar PMU de province, un sous Le Pen. Je ne suis pas musulman et autant je comprends que chacun donne son opinion et que le débat s'installe par contre je pense que les insultes, l'évocation positive de l'épuration ethnique, l'appel à peine déguisé aux armes et au meurtre ne sont pas des éléments acceptables dans le débat démocratique.

Écrit par : Newark | 06/03/2006

Tu n'es peut-être pas musulman, Newak, mais tu es """antiraciste""". Tu fais donc partie - volens nolens - des idiots utiles qui sont en train d'ouvrir tout grand les portes à l'islamisation du pays. Autrement dit, tu es un raciste auto-immune, un franco-francophobe, un ethno-masochiste de première bourre. Que Dantec ait écrit des choses outrées dépassant probablement sa pensée, on ne saurait le nier. Mais face aux outrances criminelles et suicidaires des """antiracistes""", il n'y a plus d'autre réplique que l'outrance en sens inverse. C'est ce qu'on appelle la logique de guerre. Voilà ce que tu ne comprends pas ou fais mine de ne pas comprendre. Souhaitons que toi et tes semblables le comprennent in extremis.

Écrit par : François | 10/03/2006

Newak! Enfin quelqu'un pas aveuglé par ses sous-passions!
C'est pas comme le François: "toi et tes semblables..." parfait exemple d'une division du monde organisée pour lui seul...
Ca arrange bien de faire des "petits tas" des autres... C'est plus facile à compter...
Moi j'aime les tour de babel...
J'aime la variété...

Je n'aime pas Dantec!

Écrit par : Edmont | 11/03/2006

Un amoureux de Babel : bon sûr, mais c'est bien sang !... Ce qu'il y a de réconfortant, lorsqu'on est obligé de lire ce genre de post, c'est de penser à la manière dont Babel et ses constructeurs ont fini. Accrochez-vous à vos compas et à vos équerres, les gars ! Quelqu'un s'apprête à retirer l'échafaudage ! Et Dantec a déjà décrit par avance votre dégringolade. C'est pour ça que vous le détestez ! Vous prétendez construire Babel avec des gens (les mahométans) qui n'ont qu'un idée en tête : vous convertir de force à leurs coraneries ou vous égorger. Je vous souhaite bonne bourre ! C'est de l'ethno-masochisme, c'est de la haine auto-immune, c'est du rousseauisme rance, c'est de la connerie chimiquement pure. Et nous sommes tous en train d'en crever. Mais ça ne fait rien, votre contre-Evangile ne changera jamais : "Le multiculturalisme, la pluriethnicité, c'est porteur, Coco".

Et oui, parfaitement, il y a bel et bien nous autres (et non pas moi tout seul, heureusement !) et vous autres. Ceux qui voient, entendent et disent, et en face d'eux, les trois petits singes cosmopolites, qui refusent encore et toujours d'admettre que leurs utopies monstrueuses sont en train de foirer et d'entraîner tout le monde dans le chaos. Et qui voudraient nous interdire de le gueuler, mais c'est trop tard : le couvercle de la marmite est en train de péter enfin, et il va y avoir des paquets de merde dans le ventilo. Pour nous aussi, c'est vrai, faut pas rêver...

We're all goin' up Shit Creek, folks.

Écrit par : François | 11/03/2006

c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune, c'est de la haine auto-immune...

Plus je relis cette formule, plus je....

Merde... chais plus!

Écrit par : Edmont | 11/03/2006

"tout ça a disparu sous la culture de mort d'un rap raciste anti-français, qui fait l'apologie du viol, de la destruction de l'Occident, de la destruction de la France, qui dit qu'il faut tuer tous les flics, qui dit que les femmes blanches sont des esclaves, etc. etc."

premierement : un rap rasciste anti francais FAUX

Je suis blanc francais d'origine, rappeur et graffeur ...
(entre autre il y a kool-shen assassin ou même don choa qui sont blanc )
deuxiemement : l'apologie du viol FAUX

Chez nous on respecte plus les femmes que les hommes
qu'elles soient mère de famille,célibataire, jeune ou vielle,blanche, arabe, noir ou asiatique
(écoute le morceau de médine de la boussole : combat de femme, ou dady nuttea elles dansent )

troisiemement : la destruction de l'occident FAUUUUX

Ecoute moi bien c'est chez nous autant que chez toi je ne vois pas pourquoi on voudraient ... m'enfin bon passons
c'est débille

quatriement : de la france FAUX

no comment

cinquiemement : qu'il faut tuer tous les flics ... Faux

les flic que nous tuons sont tous pourris ou ont commis des bavures innaceptable, les autres ("les bons flics") nous les respectons beaucoup ...

Et les summumn de la connerie l'esclavage des femmes blanche

HAAHAHAHA elle est bonne celle la

Vous n'avez rien compris au ghetto vous ête comme fatel et Hamanra

Un Frenchmen blanc de cités

Ps: l'homme sage est celui qui remue 57 fois la langue dans la bouche avant de parler car il vaut mieux fermer sa "gueule" et passer pour un "con" plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur cela

Sur ce bonne soiré messieur

Écrit par : un blanc | 03/06/2006

Tu peux être blanc et anti-français et aussi con.
Il y aura toujours des collabos.
Respect de la femme. Oui si elle ne dit rien.

Écrit par : ralph | 03/06/2006

" il vaut mieux fermer sa "gueule" et passer pour un "con" plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur cela!"

Il me semble que Sacha GUITRY, sous une forme plus culturellement "Française", est l'auteur de ce trait d'esprit!

Mais ne boudons pas notre plaisir: si les rappeurs continuent sur cette voie, c'est sûr qu'on va les retrouver un jour au théâtre Marigny!

Et plus tard à la Comédie Française!

Écrit par : Edmont | 03/06/2006

un blanc a dit :

"tout ça a disparu sous la culture de mort d'un rap raciste anti-français, qui fait l'apologie du viol, de la destruction de l'Occident, de la destruction de la France, qui dit qu'il faut tuer tous les flics, qui dit que les femmes blanches sont des esclaves, etc. etc."

premierement : un rap rasciste anti francais FAUX

Je suis blanc francais d'origine, rappeur et graffeur ...
(entre autre il y a kool-shen assassin ou même don choa qui sont blanc )
deuxiemement : l'apologie du viol FAUX

Chez nous on respecte plus les femmes que les hommes
qu'elles soient mère de famille,célibataire, jeune ou vielle,blanche, arabe, noir ou asiatique
(écoute le morceau de médine de la boussole : combat de femme, ou dady nuttea elles dansent )

troisiemement : la destruction de l'occident FAUUUUX

Ecoute moi bien c'est chez nous autant que chez toi je ne vois pas pourquoi on voudraient ... m'enfin bon passons
c'est débille

quatriement : de la france FAUX

no comment

cinquiemement : qu'il faut tuer tous les flics ... Faux

les flic que nous tuons sont tous pourris ou ont commis des bavures innaceptable, les autres ("les bons flics") nous les respectons beaucoup ...

Et les summumn de la connerie l'esclavage des femmes blanche

HAAHAHAHA elle est bonne celle la

Vous n'avez rien compris au ghetto vous ête comme fatel et Hamanra

Un Frenchmen blanc de cités

Ps: l'homme sage est celui qui remue 57 fois la langue dans la bouche avant de parler car il vaut mieux fermer sa "gueule" et passer pour un "con" plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur cela

Sur ce bonne soiré messieur

Je réponds :

Premièrement :

il parle d'UN rap raciste et anti-français, pas de tous les rappeurs, ton argument n'a donc aucune valeur car tu prend quelques exemples, mais tu ne contredit pas ce qu'il avance, qui plus est Sniper Lunatic et tous ces racistes se vendent mieux que les rappeurs assagis aux paroles intéressantes, comme NTM ou IAM, ces derniers sont considérés comme des "has been" par beaucoup d'auditeurs de rap racailles d'aujourd'hui.
Donc signaler qu'il existe des rappeurs blancs ( ce qui n'est pas une preuve qu'ils n'insultent pas la France ) ou non racistes et pacifiques pour contrer Dantec est stupide, car il n'a pas dit le contraire.

Deuxièmement :

La plupart des ces groupes ont des connotations Islamiques Nique la justice seul Dieu peut me juger" et "Allah est grand j'me bat pour toi" et j'en passe.

Cette affiliation au Coran permet en effet de dire qu'ils encouragent le viol, car dans le Coran c'est bien dit qu'une femme ne peut pas refuser les avances de son mari.

Mis à part ce coté religieux immode qui les caractrérise, les rappeurs comme Booba et plein d'autres rabaissent les femmes et OUI ils font allusion au viol "si tu veux pas te fire baiser viens pas chez nous" et "tu veux baiser sans sucer bouffone" et j'en passe de booba, ou "la france faut la baiser comme une chienne" etc, qui rabaisse l'image de la femme.
Sans parler de toutes les pratiques liées au Coran qui soummettent la femme, lit le ce livre c'est indiscutable.
Respect des femmes ? alala...

Troisièmement :

c'est un fait les groupes dont parle Dantec parlent de vengeance contre l'occident, que ce soit ses gouvernements (monsieur R) ou ses peuples (booba,sniper,lunatic,la rumeur,113), va voir leur paroles sur mon blog et essaie de nier ensuite leur lutte contre l'occident, on verra.

De plus leur forte affiliation au Coran les oblige (c'est écrit) à lutter dans un pays non musulman, pour qu'il le devienne.
Renseigne toi tun peux au lieu de critiquer Dantec qui lui sait de quoi il parle.

Quatrièmement :

Oui contre la France, j'aurais du mal à casser ton argument car tu n'en donne pas ("no comment"), oui ils sont anti-français et cela rentre dans le cadre de leur anti-occidentalisme extrême.

Cinquièmement :

tu dis "les flics que nous tuons sont tous pouris", alors d'abord je ne pense pas qu'il y ait des enquêtes sérieuses menées par des racailles putréfiées telles que vous.

Tu dis qu'ils ont fais des bavures, c'est très con, même si c'était le cas, tu crois qu'elle vient d'où cette bavure ? de l'exaspération.
Vous ne respectez aucn flic de toute façon et c'est bien écrit dans leurs textes qu'il faut butter TOUS les flics que vous voyez "du commissaire au stagiaire tous détestés" comme le dit 113 ou sniper, ou une merde dans le genre.

appeler a la violence contre eux c'est n'importe quoi, tu crois que tu règleras des bavures avec d'autres bavures ?...

Pour ce qui est de la violence envers les femmes blanches c'est une réalité, regarde les interviews des racailles elles-mêmes ils cherchent les ptites blanches pour se défouler.cela existe déja aux USA ou en Australie.
Beaucoup de ptite blanche (blonde de préférence) se font prendre en tournante ou au mieux violentées car les racailles ne peuvent pas se servir des filles de leur communauté comme défouloir sexuel pour deux raisons :
les filles musulmanes doivent rester pures c'est écrit dans le coran, de plus elles pourraient en parler dans la cité et donc signaler les atteintes au Coran que font ces racailles en agissant de la sorte.

C'est donc avec une extrême hypocrisie et lâcheté qu'agissent ces racailles, et ils sont racistes anti blancs.

Quant à avancer des phrases toute faite en croyant que ce sont des arguments,(ce qui est caractéristique des gauchos de merde) comme :
l'homme sage est celui qui remue 57 fois la langue dans la bouche avant de parler car il vaut mieux fermer sa "gueule" et passer pour un "con" plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur cela.

tu crois que l'homme sage veut tuer des flics soit disant pourris ? alala quelle décadence...

Voilà je t'ai casser partout et prouver (cela n'était pas nécessaire mais bon...) que tu n'étais qu'un résidus de la propagande gauchiste qui sévit depuis trente ans, en vous victimisant, mais grâce à des gens comme toi beaucoup de monde se rend compte de ce que vous êtes au fond, de la pauvreté mentale qui vous caractérise.

Bientôt la peur changera de camp, ne t'en fais pas, et ce jour là tu crèveras comme tous les barbus, rappeur anti blanc,racailles et autres sous-hommes assimilés.

La révolution approche, et Dieu que ca va être beau et défoulant...miam

Écrit par : xyr | 16/07/2006

Que tout celà est difficile: Sarkozy, Le Pen, Dantec, Villiers... Ils ont tous leur part de vérité mais comme toute vérité elle est plus ou moins partielle.
Le premier est lié par ses fonctions politiques et ne peut pas encore passer à l'attaque avant les présidentielles dans un pays rongé par une pensée communiste dominante dans le peuple qui se développe et s'installe depuis mai 68 - mouvement sociologique largement récupéré pour mieux le justifier politiquement par tous ces gauchistes liquéfiants.
Quant aux trois suivants, ils ont tout bon dans leur dénonciation précisément de ce système mi-libertaire mi-fascisant qui fait que dire du mal des Arabes est puni de prison ferme. Vous l'aurez compris: libertaire pour les uns, fascisant pour les autres. Et vas-y les Monsieur R qui enculent la France avec du gravier fourni par le jury qui le relaxe, les tribus KA qui quelques temps avant de kidnapper un citoyen français qui lui travaille et de le brûler sur 80% du corps se foutaient de la gueule des élites de la république, les Sami NASERI qui chez Ardisson dit à Salman RUSHDI qu'il serait prêt à lui coller une balle dans la tête si on le lui demandait gentilment...
Mais qui ici à un peu de fierté et de conscience qu'après la tribu de ces barbares l'état d'évolution c'est la Nation?

Écrit par : Silver | 21/07/2006

Les commentaires sont fermés.