Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2005

L'esprit critique menacé

Article surprenant paru dans Le Monde sous la plume d'Anne-Marie Le Pourhiet L'esprit critique menacé

Renaud Camus, Michel Houellebecq, Oriana Fallaci, Edgar Morin, Olivier Pétré-Grenouilleau, Max Gallo, Elisabeth Lévy, Paul Nahon, Alain Finkielkraut... la liste devient longue et inquiétante des journalistes, écrivains, universitaires et intellectuels poursuivis ou menacés de poursuites pénales par des associations vindicatives et sectaires pratiquant l'intimidation judiciaire soit pour faire taire toute opposition à leur cause, soit tout simplement pour interdire à l'avance le moindre débat sur leur conception particulière de l'amitié entre les peuples.

(...)

Cette situation ridicule est indigne d'une démocratie libérale et donne de la France l'image d'un pays immature dérivant dramatiquement vers la mise sous tutelle judiciaire de l'intelligence et de l'esprit critique, où le sectarisme conduit les mêmes à vouloir expédier un philosophe en prison et distraire de la justice un terroriste italien ou des incendiaires de banlieue.

(...)

Commentaires

Ne serait-ce pas pareil pour José BOVÉ???
Là ce n'est pas des assos qui portent plainte... C'est la puissance publique! Poussée dans le dos par Monsanto, armée de son gros chéquier!!! (Faudrait se renseigner auprès des trésoriers de l'UMP ou du PS)
Il est pourtant ici question d'un débat d'idée essentiel ? non? L'avenir de la planète et des hommes qui vivent dessus...
Peut -être que ce n'est pas dans le même monde qu'on vit...
Y'aurait des vrais intellectuels d'un côté et de l'autre(ou en-dessous), des opportunistes moustachus...

En attendant la Confédération Paysanne créée par Bové s'est vue voler son pognon sur ses comptes...
Plus d'argent, plus de syndicat, Bové en prison...

Les OGM vont pouvoir polluer tranquille et les candidats à l'élection de 2007 avoir un concurrent de moins.

Où sont les intellectuels et les journalistes qui vont s'en émouvoir?

Écrit par : daniel | 03/12/2005

Bové peut s'exprimer partout . Il est condamné pour avoir fauché du maîs. Justement peut-être que les OGM peuvent sauver des pays soumis à la famine. En France il n'y a pas de véritable débat sur ce point. Tout le monde est contre mais on entend peu ceux qui sont pour les OGM.

Écrit par : Fabrice Trochet | 03/12/2005

Elle est bien bonne celle-là!!!
Y'a pire sourd que celui qui ne veut entendre!
Si les opposants aux OGM avaient la parole, vous n'oseriez affirmer cette contre vérité qu'on pourrait lutter contre la famine en les répandant partout..
Les pays pauvres n'ont pas d'argent et les OGM coûtent cher! Cherchez où est l'astuce!
Le discours pro OGM est le discours dominant, à droite comme à gauche! A croire que Monsanto finance autant l'UMP que le PS!!!
Monsanto protège sa clientèle, c'est tout! Ce n'est pas une entreprise philanthropique et personne ne nous fera croire que même les états n'obéissent pas aux mêmes contraintes!
Alors les pays pauvres...
Cela d'autant qu'il est préférable pour nourrir les populations de soutenir l'agriculture locale, plutôt que de leur imposer un système qu'ils ne pourront maîtriser...
Y'a des brevets sur les OGM et comme pour les médicaments pour qui on vient de prolonger les durées de protection afin de priver les industries des pays pauvres de la possibilité de fabriquer des génériques, pour les semences et plants ce sera un hold-up fait sur les agricultures locales...
Quand au volet purement sanitaire, alors là...
On n'est pas au bout de nos surprises!
Faudra construire des hôpiteaux nouveaux!

Écrit par : daniel | 04/12/2005

La revue Notre Terre vers un développement durable N°1 (C’est une sélection d’articles publiés par Down to Earth, la revue du Centre for Science and Environment de Delhi) avait publié un article nuancé sur les OGM en expliquant que ceux-ci pourraient peut-être contribuer à résoudre la crise alimentaire en Asie et à diminuer l’usage des pesticides. « Le CSE penche donc pour une continuation des essais, à condition qu’il soient très encadrés et réalisés dans la transparence. Cette revue expliquait bien dans son N°2 que « les priorités ne sont pas les mêmes pour un pays qui va bientôt nourrir un milliard de personnes, dans un contexte de pénurie d’engrais organiques notamment , et pour des pays préoccupés par l ‘élimination de leurs excédents d’azote »

Écrit par : Fabrice Trochet | 04/12/2005

Qu'est ce qu'on s'en branle de vos OGM de merde , y a + de mort du cholesterol qui est dans la charcuterie que des OGM !
La vérité , c'est que ce pays est dirigé par des bobos gauchistes , qui ne voit que ce qu'ils veulent bien voir , le raciste anti-immigré , ça ils le voient , ils le voient meme en double , en revanche le racisme anti²-blanc que je subis depuis près de 20 ans , ça ils ne le voient pas , les journalistes sont contre nous , les politiques , les immigrés , meme les assos sois disant de luttre contre le racisme sont contre nous , exemple le MRAP a refusé de signer un texte qui dénonce le racisme que subissent les blancs dans les 6T depuis pres de 20 ans !!

Écrit par : Marco | 06/12/2005

C'est ridicule. Mettre des étiquettes partout sur tout le monde. Ca n'a rien à voir avec le note de Fabrice Trochet.
Je suis blanc, je vis en cité depuis plus de vingt ans et je n'ai jamais subis un quelconque racisme anti-blanc..

De plus les victimes de la pensée unique sont de tous les bords idéologiques. De gauche comme de droite, laïques ou pas.

Écrit par : ju | 06/12/2005

Y a 6T et 6T , moi j'habite dans une des 22 cités nommé par Sarko comme etant les + chaudes de France , j'ai dû abandonner mon BEP chauffagiste avant la fin des 2 ans a cause du fort racisme anti-blanc qu'il y regnait , raquet , tabassage en regle , humiliation , quand on rentrait en bus , des tetes de turcs blanc se faisait savater regulierement a tel point qu'une voiture de keuff nous escortait jusqu'au centre ville , pour vous faire une idée precise de la situation , prenez un mec arabe avec une fille blanche et faites les circuler ensemble dans une ville composé essentiellement de blanc puis regarder la reaction , qqes regard en coin , des messes basse et puis c'est tout , prenez un couple avec un gars blanc et une meuff arabe et faites les circuler ensemble dans une banlieue composé essentiellement d'arabe et observer la reaction , vous verrez qui sont les vrais racistes dans ce pays ...

Écrit par : Marco | 06/12/2005

"Y a 6T et 6T , moi j'habite dans une des 22 cités nommé par Sarko comme etant les + chaudes de France , j'ai dû abandonner mon BEP chauffagiste avant la fin des 2 ans a cause du fort racisme anti-blanc qu'il y regnait , raquet , tabassage en regle , humiliation , quand on rentrait en bus , des tetes de turcs blanc se faisait savater regulierement a tel point qu'une voiture de keuff nous escortait jusqu'au centre ville , pour vous faire une idée precise de la situation , prenez un mec arabe avec une fille blanche et faites les circuler ensemble dans une ville composé essentiellement de blanc puis regarder la reaction , qqes regard en coin , des messes basse et puis c'est tout , prenez un couple avec un gars blanc et une meuff arabe et faites les circuler ensemble dans une banlieue composé essentiellement d'arabe et observer la reaction , vous verrez qui sont les vrais racistes dans ce pays ..."

--> Crétin inculte et mythomane.
De surcroît, avant de tenir des discours "nationalistes", il faudrait apprendre à écrire lisiblement.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 07/12/2005

Non, l'article du Monde aurait été vraiment surprenant si la liste avait inclus les universitaires Gollnisch et Faurisson, par ex. Un article du Monde ne peut pas être surprenant, sinon ce ne serait pas un article du Monde.

Écrit par : Lapinos | 08/12/2005

Je pense que les auteurs cités dans Le Monde sont réellement subversifs, ceux que vous citez sont choquants et n'inspirent aucun intérêt.

Écrit par : Fabrice Trochet | 08/12/2005

T'es vraiment con mon pauvre Marco!
Le cholestérol dans la charcuterie c'est su et reconnu comme tel, sans que personne n'y ait ajouté son grain de sel(ou de sable!), par contre les OGM c'est tout autre chose!
C'est une intervention faite sur quelquechose qui nous échappe, du moins sur une chose dont, pour l'instant, notre science des choses n'a pas pu prendre prise...

A cela tes prises de position si peu objectives, n'apportent aucune solution véritablement positive...

Écrit par : daniel | 08/12/2005

Et puis question d'être blanc, t'en fais pas, je suis pratiquement plus blanc que toi!
Mais je n'en fais pas un si grand cas que toi!

Au pire je pourrais être couleur café foncé, ou quasiment violet(vu tout le rouge que je bois)que je n'en ferais pas toutes les histoires que tu te fais!

J'aime toutes les couleurs de tous les bonheurs ce qui me semble n'être pas ton cas!

Écrit par : daniel | 08/12/2005

Alors là c'est la meilleure , voilà le pays dans lequel on vit , si on a le malheur de dire que les arabes sont racistes , ça signifie forcement qu'on l'est aussi et qu'on vote FN !!
Je demande juste a vivre en paix , ma petite amie est algérienne et j'habite dans une cité chaude , voilà pourquoi je suis tellement remonté , j'en ai marre de devoir sans cesse "jouer" au nerveux a chaque fois que je croise un nazi dans mon quartier , j'aimerais bien me promener tranquillement dans le quartier avec elle , mais ça dans ce pays , c'est pas possible !!

Un conseil les mecs , arrêtez de regarder la TV française , http://media.guardian.co.uk/site/story/0,14173,1639538,00.html , regardez plutôt la TV etrangere francophone , vous verrez que la version de l'origine des emeutes est completement differente ...

Et pour les OGM , je dis juste qu'il y a des priorités ecologiques bcp + importantes , comme le rechauffement de la planete qui devient de + en + alarmant et les ricains qui ne veulent tjs pas signer le protocole de Kyoto , si les OGM etaient aussi nocifs que vous le dites alors les americains vont tous mourir ... vu comme ils arrosent leur champs avec les petites graines de Monsanto's !!

Écrit par : Marco | 10/12/2005

Evidemment les arabes peuvent être cons ou racistes ; le nier c'est adopter une attitude raciste.

Écrit par : Fabrice Trochet | 10/12/2005

Personne ici ne le nie.
Mais ce n'est pas en se victimisant à notre tour que les racistes maghrebins, noirs ou autres ne le seront plus.

Écrit par : ju | 12/12/2005

Non surement pas c'est vrai , mais en le denoncant ils ne se sentiront plus intouchable , ce n'est pas parce-qu'un patron ou un proprio est raciste envers un arabe que ca justifie que ce meme arabe tappe sur la gueule du premier blanc qu'il croise , ils n'ont qu'à s'en prendre aux vrais racistes .
Moi ça ne me derangerait pas de voir des proprio , patron et autres se faire tapper dessus parce-qu'ils sont racistes , par contre ca me fait chier quand je vois un petit blanc tout gringalet se faire tabasser ou humilier par des racistes juste parce-qu'eux aussi subissent la discrimination .

On ne s'en sortira jamais avec ce genre de raisonnement , les patrons et proprio font de la discrimination envers les maghrebins et noir , eux pour se vanger agressent des blancs , et les blancs agressés , pour se vanger à leur tour , votent FN ! Voilà , la boucle est bouclée , quel beau pays la France ...

Écrit par : Marco | 12/12/2005

Pour en revenir au commentaire de Marco qui fait allusion aux accords de Kyoto que les ricains ne veulent pas signer, sachez que dans ces accords il était stipulé l'interdiction d'utiliser le bromure de méthyle, un gaz inervant largement utilisé pendant la guerre des tranchées(Ypres, gaz moutarde) au seul prétexte qu'il attaquerait la couche d'ozone, pour les productions agricoles!
Ce que la majorité d'entre vous ne savez pas, c'est que pendant longtemps, les si bonnes fraises Gariguette du Périgord, étaient toutes récoltées dans des champs préalablement gazés à l'aide de ce bromure méthylé! Au principe qu'il fallait d'abord éliminer les maux par la racine(micro-champignons devenus subitement pathogènes du fait de leur surabondance provoquée par cette monoculture intensive faite en dépit des règles agrobiologiques connues depuis que l'agriculture existe)!
En france ces funestes pratiques, sous la pression des gens de bon sens, tendent à disparaitre mais ce n'est pas le cas dans l'extériorité du système mondialisé de production de biens de consommation à moindre coût!
Un exemple: les cornichons du petit pot de verre acheté au supermarché viennent maintenant d'Indonésie où l'on fait pousser les curcubitacées en 2 mois et 3 mouvements(sic), vu le climat chaud, et qu'on y fait alors 4 récoltes dans l'année!
Mais il y a un Hic! Ce système délétère fait la part belle aux "phytophtoras", ces fameux champignons du sol qui attaquent et colonisent les plantes aux racines, profitant du stress dû à la productivité intensive à laquelle on les oblige...
L'Amérique, surdouée en moyens chimiques définitifs, résoud le problème en ayant recours au bromure de méthyle...
L'Amérique bushiste partie en guerre pour soi-disant lutter contre les détenteurs d'armes de destruction massive, et le gaz moutarde en est une, est une garce bégueule qui, comme les curés, ne veut reconnaitre ses faits et gestes comme actes délictuels puisque n'appartenant pas à la bonne conscience qu'elle veut donner d'elle...
Et que des bien penseurs français manquant d'estomac ou de finalité dans le goût, s'empressent de propager...

Écrit par : daniel | 17/12/2005

une seule réponse (ogm, réchauffement climatique): la lecture de l'excellent livre de guy sorman "les ennemis du progrés"..

Écrit par : vae victis | 20/12/2005

Un peu court comme réponse!

Avant de lire le bouquin de Guy Sorman, avant de l'acheter même, et pour nous en donner l'envie on aimerait en savoir un peu plus:

A toi de nous en citer des extraits qui puissent être convaincants!

Écrit par : daniel | 20/12/2005

Vous êtes choqué ? Pour un lecteur du Monde, c'est normal. Car il faut être un lecteur du Monde pour trouver que Max Gallo ou Elisabeth Lévy sont… comment dites-vous ? subversifs ? Ah, ah, c'est la meilleure de l'année !

Écrit par : Lapinos | 21/12/2005

La meilleure de l'année? Mais l'année n'est pas terminée, cher ami!... Mais en effet, elle n'est pas mauvaise...

Eh oui, apprenons que Guy Sorman est un auteur remarquable. Que Max Gallo et Elisabeth Lévy sont remarquables, eux aussi, et, bien entendu, tout à fait subversifs, l'un n'allant pas sans l'autre. Et dire que nous avons la chance, en France, d'avoir quantité de gens aussi remarquables et parfois plus subversifs encore. Comment, mais vous n'écoutez donc pas France-(?) Culture?

Dites-moi, je croyais que ce site s'appelait "grain de sable" et pas "brosse à reluire"... Depuis quand la subversion est-elle redevenue subversive? Je n'étais pas au courant.

Sorman porte fort bien la subversion, et depuis toujours, cela étant dit. Surtout chez les Ambassadeurs de France de la planète, qu'il fréquente très assidûment et très gratuitement. Vous parlez d'argnt mais vous êtes d'un vulgaire! Il se trouve pourtant que cette personne de petite taille et de grande ambition est généreusement invitée en Inde, Russie, Philippines, Etats-Unis, Argentine, etc., au frais de la République. Les subventions, il est subversivement contre, sauf lorsqu'il s'agit de répandre ses Lumières, je devrais dire ses misérables et drisoires loupiottes, et, surtout, de satisfaire ses divers et monstrueux appétits.

Mme Lévy, fort habile couturière de pamphlets, toujours un peu essoufflés au demeurant, tient chronique chaque semaine sur France-(?) Culture vers les 8 heures et quelques du matin, où elle prend toujours cet air courroucé de la poissonnière à qui l'on suggérerait que son poisson n'est pas de première fraîcheur... Et en effet, il ne l'est presque jamais. Dans les meilleurs moments, on s'approche des pleurnicheries de Chomsky, vers 1975, dans une version assez brouillonne.

Quant à Max Gallo, pliiizz! Ce n'est pas parce qu'on a découvert à 55 ans que la nation française n'avait pas été inventée en 1789 qu'il faut voir la naïveté de croire que la France entière le découvre avec vous... Nous sommes un certain nombre, chez nous et jusques à l'étranger, à le savoir depuis un peu plus longtemps que l'ancien ministre Gallo. La difficulté, ensuite, étant de ne pas l'oublier, bien sûr. Surtout quand on écoute France-(?) Culture.

Que faire? Fermer les écoutilles? Difficile. Bien des choses ont été dites et redites, il y a bien longtemps, sur tout cela et d'autres choses encore, et beaucoup mieux que Anne-Marie Pourhiet, par René Guénon, bien entendu, mais aussi par Claude Polin et, plus récemment, par Jean-François Mattéi (le philosophe, pas le médecin-ministre).

Alors pourquoi ne serait-ce que mentionner le nom de Sorman, Lévy, Gallo? Pour nous gâcher la journée?...

Écrit par : vladimir | 21/12/2005

En dehors de Houellebecq qu'on est bien obligé d'inviter à la télé - et encore Mlle Adler se sent-elle forcée de chapitrer ce mauvais garçon autant qu'elle peut.

La liste ci-dessus ne comporte que des spécimens de subversifs "de service public" en quelque sorte. Je ne peux pas allumer mon poste de télé sans voir une de ces tronches. Il faut arrêter, tout le monde sait que la télévision française est une des moins libre du monde, il n'y a quasiment plus d'émissions en direct, la subversion n'y a pas sa place.

À ce compte-là, on peut trouver que Ruquier, Ardisson, Baffie, Laurent Gerra, l'abbé Pierre, Dieudonné, sont subversifs.

Écrit par : Lapinos | 22/12/2005

Mettre dans le même panier les causes défendues par A. Finkielkraut et O. Fallaci avec celles d'un E. Morin, même formellement, c'est trahir ce que justement vous voudrez défendre.
C'est bien A. finkielkraut, O. Fallaci et consorts qui sont les grands inquisiteurs du dévoilement de la vérité.

L’intellectuel est avant tout une certaine posture morale de la force de l’intelligence

Il ne peut y avoir d’intellectuel véritable sans le déploiement sur soi et par soi de 3 pré-requis éthiques :
_ L’indépendance de l’esprit par rapport aux forces ambiantes
_ L’intégrité morale dans la caractérisation objective que possible et franche sans faux-fuyants ou de voile de la face, des phénomènes et situations à étudier
_ Le courage d’assumer ses opinions, par l’évacuation de l’auto-censure pour raisons d’accointance politique, confessionnelle, ethnique ou autre

Je ne considère pas ce qu’on appelle « les nouveaux philosophes » comme des intellectuels; c’est beaucoup plus des propagandistes d’un genre nouveau qui savent surfer sur les vagues inconstantes de l’opinion publique et l’usage fréquent dans les milieux médiatiques du discours logomachique ( à la manière des publicitaires commerciaux) sans consistance de saisie conséquente des phénomènes, objets de l’observation et les avis à en émettre.

Je vais exposer pour besoin de compréhension de ce qui précède deux notes de reflexions que j’ai écrites récemment sur le sujet.

1.)Les intellectuels de la « phobisophie » et de la pensée « striptease » : Les intellectuels de l’apparat et le travestissement des réalités profondes

Les circonstances m'ont fait connaître A. Finkielkraut en tant que personnage d'auteur et celui des médias. Donc, je suis à même de porter un jugement personnel sur ces facettes de ladite personne.
A. Finkielkraut nage bien, mais pas là où l'opinion publique autant avertie que désintéressée, lui aurait su gré de l'avoir illuminé par des idées de compréhension véritable des évènements, de description des phénomènes et de dévoilement non des positions idéologiques opportunistes et éphémères, mais des consciences individuelles de droiture et de sincérité, à commencer par la sienne.

Certains (faux) intellectuels vivent de par leur amour éperdu jamais assouvi du "paraître" au détriment de l'être dans une ambivalence qui les déconnecte des vrais enjeux et véritable caractérisation du phénoméne objet de l'observation et du débat.

Cette ambivalence est trés visible dans le cas d' A. Finkielkraut, de BHL, d'A.Glucksmann et d'autres intellectuels français de confession juive. Alors que les faits et les faits sont tétus et tout le monde en convient, nos valeureux intellectuels ne reconnaissent pas qu'il y' avait colonisation de la bande de Gaza par Israel et que l'Armée israelienne agissait en force occupante repressive tout comme les Armées coloniales des empires européens, si ce n'est pire.

Cette évacuation coûte que coûte de leur esprit d'une telle réalité flagrante de déni de droit via l'idéologie sioniste, leur crée un complexe psychologique en forme de rempart vis-vis de toutes les situations de déséquilibre des forces et de domination. On commence alors à dire que le colonialisme est par certains côtés positif, que l'esclavage a été aussi l'oeuvre des noirs eux-mêmes, que les spécialistes de la traite négrière en sont des négociants arabes, que les noirs sont aussi racistes que les blancs et qu'il faut légiférer pour inclure le racisme anti-blanc, que les jeunes des banlieues sont des fanatiques islamistes ou des haineux de leur pays la france, etc..En somme, on se disculpe soi-même pour soi-même. Est-ce là le rôle de l'éclaireur des consciences , de l'intellectuel juste et courageux ?


Ils me paraissent dés l'abord comme de (faux) intellectuels salonnards dans le sens où quelqu'un parle de faits sociaux de manière logomachique sans en avoir éprouvé le vécu, ou comme de gens arrivistes imbus d'artifice pour la "haute société", se montrant connaisseurs à la vue d'une peinture et qui en dissertent pour disserter.
Ces gens là sont de vrais opportunistes ( dans le mauvais sens) pour l'air du temps qui plait et qui va plaire. C'est des gens sectaires, voyez comment on s’attaque à un intellectuel racé comme Edgar Morin (n'oublions pas qu'il est aussi d'origine confessionnelle israelite) lors de sa critique du colonialisme d'Israel sur la bande de Gaza ou contre le livre de R. Garaudy " Les Mythes Fondateurs de la politique israelienne ". Ajouté à cela, la position insultante de Finkielkraut à l’encontre des français issus de l'immigration maghrebine et africaine.

La publicité qui en est faite de sa personne par les plateaux de télévision dénote clairement un coup de pouce et de la frange de sa communauté d'origine , à savoir juive proche des organisations juives prosionistes, et d'une partie de la droite à curseur se rapprochant de plus en plus des thèses de l'extrème droite française ( pas seulement Le Pen, vous avez aussi maintenant le chef du MPF de Devilliers et une partie de l'UMP animé par Sarkozy). Tous jouant sur la fibre du narcissime populiste par une fixation pathologique sur les français d'origine maghrébine et africaine , comme étant l'épine dorsale de la crise française.

Krishnamurti Jiddu ,un spiritualiste de premier ordre, prévoyait déjà,que les médias grand public et la publicité de propagande idéologique et de basse politique, ainsi que les organisations et appareils religieux toutes confessions confondues, vont être, beaucoup plus, un vecteur brouillage des messages de vérité aux fins de propagande tacite et imperceptible.

On le voit tous les jours; les plateaux de télévision sont pleins d'intellocrates et d'intellectuels de salon invités pour la circonstance non pour éclairer un tant soit peu objectivement la plèbe que nous sommes; mais bien au contraire de nous conduire vers leurs façons de voir et leur idéologie. C'est pas pour rien que beaucoup d' intellectuels bien racés qui ont des choses vraies à nous dire soient ostracisés par les médias lourds.

Le véritable lynchage d'intellectuels de renom de droite comme de gauche, de confession juive ou autre, est beaucoup plus l'oeuvre de ces faux intellectuels, surtout quand il s'agit de critiquer même timidement la politique israelienne vis-à-vis des palestiniens.

UN CRIME EST UN CRIME

Le colonialisme, tout comme l'esclavage et la déportation pour raisons politiques ou éthniques ou confessionnelles de population est un crime contre l'humanité.Les peuples colonisés n'ont pas demandé aux puissances européennes de venir les "civiliser". C'est une ineptie que de s'en glorifier pour des marges d'actions positives résiduelles à l'intérieur du système criminel.
Alors on nous dit :
- que les colons ont laissé des immeubles, des terres mises en valeur;
- des esclaves ont été admirablement traités par des des familles gentleman et des gens bien élevés;
- des gars politiquement incorrects pour le despote, déplacés de force vers une plage de Hawai en plein été sur airbus dernier cri avec de belles hotesses, pour être hébergés dans un pensionnat de luxe;
et on nous dit, qu'il faut bien sûr s'en glorifier, non seulement dans la sphère privée mais aussi dans la sphère publique qu'est l'école et la loi.
Le gouvernement Français est-il devenu à ce point un attardé mental, sous l'influence de ces faux intellectuels?
A tel point qu'un député de la majorité UMP, M. Luca puisse nous transporter via une singularité de la courbure du temps, avec un discours digne des années 1950 à mettre à l'actif des partisans de l'Algérie Française et de leur force de frappe criminelle l'OAS. De plus son attitude corporelle et psychique lors de ce discours masque mal qu'il veut en découdre avec ses "ex-indigènes" de "l'ex-valeureux empire colonial français".

Les algériens, population typique d'une colonisation de peuplement, n'ont aucune haine envers le peuple français, bien au contraire ils y éprouvent naturellement de la sincère sympathie. Beaucoup de pieds noirs reviennent chaque année pour pélérinage dans leur seconde patrie, et ils reçoivent de la part de petites gens comme des notables un accueil des plus chaleureux.

L'Histoire rattrappe vite toute fanfaronnade dans la surenchère nationalitaire ou patriotique. 130 000 colonisés sont morts pour que la France sorte des ténèbres de l'emprise du nazisme, assis sur un grand magma populaire de la collaboration et de la lâcheté via l'idéologie d'extreme-droite du petainisme. Il ne faut jamais oublier que la majorité des français se disant de souche vivaient normalement et vaquaient joyeusement à leurs affaires. Tous les historiens reconnus par leur sagesse et leur impartialité (pour ne pas dire objectivité) français et étrangers vous diront et vous répèteront que c'est le sursaut de De Gaulle et de la poignée des résistants, appuyés héroiquement ( dans le sens fort du terme) des forces puisées parmi les autochtones des colonies, qui ont sauvé l'honneur de la france.
Une patrie reconnnait ses vrais défenseurs et ses farouches amants dans les moments existentiels les plus sombres et les plus durs. Ceux-là même qui aujourd'hui narguent l'arabe, le noir africain ou le ressortissant des Dom-Tom, sont de la lignée des lâches de cette idéologie de l'extreme-droite néo-pétainiste qui sacralise la force brute, la puissance injuste et la philosophie hobbsienne de " l'homme est un loup pour l'homme" et d'une appréhension fausse de la théorie darwinienne de la sélection naturelle.
Le problème des banlieux est un problème avant tout socio-économique, et dans ses marges , socio-culturel dans le sens de la reconnaissance mutuelle des différences identitaires dans une démocratie ouverte et animée par le dialogue et le respect de l'altérité.



UNE CARACTERISATION DE LA CRISE FRANCAISE

Pour moi le fondement de la crise sociétale française se résume comme suit:

La question des français issus de l'immigration maghrébine n'est qu'un épi- phénomène parmi tant d'autres. Le phénomène est la crise mutidimensionnelle que subit la france depuis la fin des années 70.

Cette crise est le passage à vide d'un cycle de contrat sociétal perdurant dans ses pesanteurs négatives vers une autre configuration sociétale complexe avec l'irruption des beurs, le vieillissement de la frange des français se disant de souche, l'appronfondissement de l'UE et ses derniers temps son élargissement, et enfin la donne de globalisation mondialisante,surtout économico-financière.

Les institutions de la république sont en complet déphasage par rapport à la forme et au niveau des aspirations de la société française.

d'un côté des beurs qui aspirent à une simple reconnaissance et à de la dignité.
de l'autre, la frange de population se disant de souche aspirant à un niveau de développement d'épanouissement personnel .
Le tout confronté à une architecture institutionnelle de forme et de contenu à pédales bric-à brac: en partie rétrogade, en partie en avance, en partie à tâtonnement opportuniste et éphémère.

Il manque donc pour s'occuper véritablement de la crise, la mise en branle d'une architecture à fondement systémique et des institutions nouvelles et des équipes qui en auront la charge de la voie de sortie de crise.



2.) Les discours feux d’artifice [ à cycle de vie papillonnaire]

Le texte qui suit va prendre le relais du discours de l’article d’André Glucksmann, Les feux de la haine, paru dans Le Monde du 21.11.2005,
non pour continuer à se focaliser sur l'épi-phénomène décrit d’un côté de manière formelle, c.à.d. juridique, et de l’autre de manière superficielle,si ce n'est logomachique. Cela, tout simple policier comme tout individu averti d'un petit savoir des arcanes du droit, pourrait l'exposer, il n'y'a pas besoin d'un soit disant "philosophe" pour ce faire. On aurait souhaité qu"il nous éclaire de ses lumiéres sur un autre registre, à savoir celui de la caractérisation humaine, anthropologique, sociétale, socio-économique et enfin politique du véritable phénomène, et non des innombrables et inattendues manifestations de ses épi-phénomènes.

Ma problématique est tout autre dans l'espace socio-culturel concerné au premier chef, mais fondamentalement dans ses composants abstraits, elle recoupe largement ce qui se passe dans les banlieues embrasées, pour quelqu'un d'intelligent qui veuille bien réfléchir conceptuellement en termes de modèles, schèmes et trames d'analyse des situations sociétales de l'existence.


Pourquoi certains ressortissants de pays à majorité musulmane se transforment en terroristes nihilistes?

En fait, ces gens contrairement à ce que croient beaucoup parmi nous les occidentaux, n’ont d’attaches avec la religion musulmane que le nom, et ils n’en ont cure. Bien au contraire, ils sont les plus pires ennemis de l’Islam véritable. Il est un verset dans le coran qui dit « que celui qui tue injustement une âme humaine [ remarquez bien qu’il ne dit pas un musulman], est à l’égal de ce qui tue toute l’humanité ». L’injustice dans le corpus islamique est d’une gravité extrême, puisque Dieu lui-même s’en interdit pour lui-même définitivement l’usage quelqu’en soient les situations. Il est dit dans le coran « J’ai donc interdit à moi-même l’usage de l’injustice,… ».

Tout comme dans la Thorah où la vertu de la justice doit être primordiale et prééminente. C’est le sionisme et la politique politicienne qui a perverti le véritable message hébraique de justice , de compréhension et d’entraide entre les hommes.

La notion de Djihad tant ressassée dans la littérature occidentale du sensationnel et de la stigmatisation, et qu’on voudrait rattacher à la notion de guerre contre tous, à l’exception des musulmans est une injure à cette religion.
Le Djihad dans l’Islam est de 2 sortes:

Le Djihad El Akbar ( la grande lutte sainte), qui est le noyau et le summum de la religion islamique, à savoir le toilettage permanent du cœur de soi-même vers le chemin de dieu, c.à.d la voie juste qui contrecarre toute perversité de l’être pour que celui-ci soit une rahma (une miséricorde) pour l’univers ( pour l’ensemble de la création de Dieu): qu’elle soit tangible ou non, matériel ou immatériel, visible ou non visible , être vivant(y compris l’animal, les végétaux en plus de l’humain sans distinction ni de race ni de confession ni de classe ni d’idéologie).

Le Djihad El-Asghar ( La petite lutte sainte), est celui que mène la société, armes à la main contre un ennemi pour défendre justement ses droits à la vie et à la dignité, à savoir la guerre de défense contre l’ennemi spoliateur.

Il ne faut pas oublier que la première constitution dans le monde a avoir donné des droits importants aux AHL-EL-Kitab ( les gens du livre: Chrétiens et israélites), est celle faîte par Mohammed le prohète de l’Islam à Yathrib ( Médine,aujourd’hui). En ces temps, les israélites étaient considérés par l’église comme des infra-humains et utilisés comme bouc émissaire à chaque crise socio-économique.

L’islam prône et promeut l’usage de la raison et de la science:
La plupart des sourates du coran portent plusieurs fois l’exclamation de Dieu
« Comment qu’ils ne soient pas raisonnables ! » pour méditer de telles choses de la création.
Les hadiths du prophète encourageant l’être humain à chercher de la science sont légion, les plus iconiques sont:
« Cherche la voie de la science, du berceau( de ta naissance) au tombeau ( jusqu’à ta mort) »
« Pars à la recherche de la science, même jusqu’en Chine ».
L’organisation El-Qaida et tous les groupuscules qui s’en réclament sont avant tout les producteurs d’une idéologie politicienne nihiliste et macabre. La religion dont ils se réclament est une apologie de la mort, de la désolation et de la création des fitnas (guerres internes dans les sociétés humaines et entre ces dernières), c’est justement à l’antipode de la nature de la religion quelle qu’elle soit qui est concorde générale, amour humain et justice.

Pour comprendre l’origine de cette idéologie « de la terre brulée », il faut avoir à l’esprit l’histoire tumultueuse de la relation Occident-Orient et la carte géopolitique actuelle du monde arabo-musulman.

Cette idéologie n’est pas née un certain jour ex-nihilo, son substrat est l’observation de la mort ou l’echec de toutes les idéologies dont a été nourri le monde arabe , via des pouvoirs politicards corrompus et dictatoriaux : nationalisme arabe version nasser ou baâth, socialisme spécifique arabe, monarchisme autocratique à idéologie islamisante comme en Arabie Saoudite et dans la plupart des Etats du Golfe arabe,etc.

Le dépit (et les innombrables frustrations) des sociétés musulmanes a été encore accentué avec l’avènement de l’Etat d’Isræl en 1948, et la sortie manu militari par les forces isræliennes de plusieurs milliers de palestiniens autochtones qui n’ont trouvé que des refuges fortement précaires dans les pays frontaliers à isræl et dans la bande de gaza.

La guerre d’Algérie avec sa cruauté et sa durée ainsi que l’usage des camp d’internement et de la torture à grande échelle et le mouvement de population important qu’elle a induit dans la société musulmane autochtone déjà fragilisée , a ajouté de l’huile dans l’idéologie nihiliste que l’occident est l’ennemi du monde musulman. L’agression tripartite France, Royaume-Uni, Isræl contre l’Egypte de Nasser lors de la nationalisation du canal de Suez a fait accroire encore plus qu’Isræl n’est qu’un dominion entre les mains de l’occident pour agresser le monde arabo-musulman.

La défaite de nasser lors de la guerre des six jours de 1967 a radicalisé encore plus l’idéologie islamisante . Le coup de grâce a été les accords de camp David et la reconnaissance de l’Etat d’Isræl par l’Egypte, puis la jordanie. Le Président égyptien Sadate est alors assassiné par un garde du corps rattaché à cette mouvance radicale.

La véritable date de naissance du terrorisme islamiste est celle commençant avec l’assassinat de Sadate, et la prise du pouvoir en Iran par les ayatollahs et à leur tête Khomeyni

L’heure est alors venue pour l’islamisme politique radical que ce soit en Algérie ou en Egypte. En Algérie, il sera le précurseur des méthodes employées par les hordes de Zarkaoui en Irak : extermination des civils innocents. Mais le GIA algérien va encore loin dans le perfectionnement macabre et l’horreur infra-animale : égorgement d’enfants, de femmes enceintes et leur fœtus, viol collectif sur femmes et jeunes filles puis égorgement,, égorgement des 7 moines de Tibhirine et des intellectuels mêmes islamistes mais modérés,etc., il ne manquait que le cannibalisme.

Les gouvernants ignares et corrompus arabes se comportent vis-à-vis de leurs populations en potentats cruels pour la majorité et corrupteur pour la minorité des courtisans. Ces populations regardent bien que leurs pays regorgent de ressources naturelles et financières, mais que la majorité végète sous le seuil de pauvreté.
Pour pouvoir prétendre à un niveau de vie tout juste satisfaisant , il faut non du labeur et de l’argent sainement gagné; mais beaucoup plus de la flatterie du gouvernant, de faire son entrée dans les réseaux de la corruption institutionnelle orchestrée en haut lieu, etc.

Ce renversement des valeurs au niveau de l’individu et de la société pour pouvoir réussir matériellement , ajouté à cela les injustices fréquentes subies et tout le dépit historique de la société arabo-musulmane tel que décrit ci-dessus, a propagé une vraie pollution mentale et dans l’individu et dans la société.

On arrive alors à une situation où l’ineptie, la bêtise et l’absurdité deviennent des choses communes banales dans cette société arabo-musulmane.Comme dirait Pirandello :
« La vie est pleine d’absurdités qui peuvent avoir l’effronterie de ne pas paraître vraisemblables.Et savez-vous pourquoi? Parce que ces absurdités sont vraies. ».
Alors vous aurez dans ces groupes terroristes des enseignants du supérieur, des médecins, des cadres dirigés par des illetrés et des incultes. Des gens qui n’ont aucune science de l’exegèse coranique en train de délivrer des fatwas qui n’ont ni tête ni queue, mais qui sont acceptées par leurs groupes parce que idéologiquement ils les rassurent sur leurs actes inhumains.

Le terreau sur lequel ils se nourrissent pour renouveler leurs effectifs est celui-là même décrit plus haut marqué par la défaite des états, par la gangrène de la dictature et de la corruption des pouvoirs en place, par l’échec de toutes les idéologies promues par ces pouvoirs, par la pollution mentale qui s’est propagée tel un virus maligne sur la (ou plutôt l’in)conscience de la société arabe surtout. Qu reste t-il alors après tout cela ? Il reste la promotion du nihilisme vêtu hypocritement et tactiquement pour besoin de recrutement sur l’islam.

Le terrorisme international se proclamant islamiste ne peut être vaincu que si l’on agit sur ses causes et le dépassement des injustices historiques et actuelles subies par les sociétés arabo-musulmanes.

L’occident doit faire l’impossible et d’ailleurs c’est sa mission première en ce seuil de 21 è siècle, d’aider intelligemment et sincèrement et de manière discrète, à l émergence de forces démocratiques afin d’agir avec pour résorber courageusement les véritables injustices historiques qu’ont subies les palestiniens.
Israel est aujourd'hui en position de force militaire et géopolitique.
__ Il est la plus grande puissance militaire au proche et moyen orient.
__ il a le soutien inconditionnel des USA, et par ricochet de toutes les puissances occidentales.
__ Il est reconnu officiellement dans le monde arabe par l'Egypte,la jordanie et la mauritanie; et officieusement par le maroc, le bahrein et oman
__ Il est une puissance nucléaire depuis le début des années 70, au moyen entre autres de l'aide technologique et d'assistance scientifique et technnique françaises.

L'usage de la puissance d'un Etat est d'autant plus productif en nos jours , si cette puissance est accompagnée d'une politique de sagesse et d'apaisement des esprits pour faire refroidir les braises de la haine, terreau idéal de la manifestation de la violence aveugle.
L’initiative de la paix doit venir du plus puissant, et c’est à lui de faire asseoir une armature solide à des négociations considérant dignement la partie adverse en vue d’une paix véritablement équitable.

Isræl ne doit pas être égocentriste et ne doit en aucun cas se plier à l’extrême-droite isrælienne et aux faucons parmi les décideurs de son gouvernement. L’existence d’isræl est aujourd’hui un état de fait et de droit que personne ne peut remettre en cause. Isræl, si elle veut perdurer, doit vivre en bonne intelligence et entraide avec l’ensemble des pays arabes du proche -orient et du maghreb. Mais encore faut-il qu’elle donne des gages qu’elle veut aller à cette esperance. Et le premier gage, c’est de montrer son sérieux et sa détermination dans la création du nouvel état palestinien indépendant, de cesser les bombardements sur les civils, de détruire le mur de la honte. D’ailleurs si Isræl s’insère intelligemment dans la sphère arabe, ce pays sera un moteur de l’évolution des populations arabo-musulmanes vers plus d’ouverture et d’échange intensifiés avec l’occident.

Écrit par : abraham.dz | 08/02/2006

j'entendais un jour 2 baucairoises parler au restaurant, et c'était triste de les entendre.pleurer sur ce qu'était devenue..leur ville. Baucaire n'était plus celle de leur famille, de leur enfance, aujourd'hui, emplie d'arabes qui marquent les lieux à leur façon; adieu belle Provence et bonjour l'angoisse, car en y réfléchissant ce qui fait le pouvoir des gens c'est aussi le terreau de leur naissance, et voilà que finalement on les oblige à vivre avec d'autres peuples, incompatibles, trop nombreux,et puis on les baillonne par l'infâme étiquette raciste si une plainte ou une colère s'exprime. Bonne recette pour dissoudre une nation. mauvais mélange, problème insoluble. demain guerre civile à la yougoslave. A qui profitera le crime?

Écrit par : stanescu | 16/05/2006

Les commentaires sont fermés.