Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2006

Jacques Chessex

Ecouté ce dimanche en cours de route  l’émission « La Librairie Francophone » en direct du salon du livre de Genève où j’ai pu entendre  Jacques Chessex furieux d’avoir entendu 1 h30 derrière une vitre à écouter de la mauvaise musique. C’est toujours euphorisant d’entendre un auteur parler sans langue de bois,  qui ose fustiger notre époque, qui prône une littérature sacrée, une littérature qui va vers le haut.

Commentaires

Je viens de relire cette note, ayant appris la mort de cette écrivain sur le blog de Jean-Louis Kuffer et je viens de constaté que j'ai commis une faute :il faut lire "furieux d’avoir attendu" et non "furieux d’avoir entendu"

Écrit par : Fabrice | 11/10/2009

Les commentaires sont fermés.