Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2006

« Rannoch Moor » de Renaud Camus

Commencé la lecture du Journal 2003 « Rannoch Moor » de Renaud Camus. La sortie de ce livre me parait être un événement ; pourtant je n’ai pas vu une seule ligne dans un journal. Cela est vraiment surprenant. Ce qui domine dans ces livres et évidemment celui-ci, c’est la qualité de l’écriture. J’avais lu sous la plume d’un critique dont je ne me souviens plus son nom et qu’il vaut mieux oublier que Renaud Camus écrivait avec un style du 18 ° siècle, bref qu’il écrivait trop bien. Pourtant je n’aime pas le style trop précieux mais c’est toujours avec un réel plaisir que je lis les livres de Renaud Camus. Mais pour le correcteur officiel Fayard à propos de K. 310 lui  ne voyait plus guère de textes de cette sorte, aussi « expérimentaux » 

On y retrouve les mêmes thèmes récurrents : destruction du paysage et du langage.

J’ai encore quelques heures de plaisir avec ce livre car il posséde plus de 800 pages.

Les commentaires sont fermés.