Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2006

Kemi Seba de la Tribu KA

Kemi Seba, Fara de la Tribu KA s'explique sur RMC.

http://www.bcdlabel.com/tribu_ka30mai2006.php

 

Commentaires

Le pire, c'est le commentaire sur le site qui indique aucun propos raciste alors que le type crache sa haine de tout ce qui est Français...

Écrit par : Stephane | 31/05/2006

L'interview radio est tout bonnement effrayante. J'émigre en Islande!

Écrit par : l'ami fritz | 02/06/2006

Ce site et ses membres ont été inquiétés car ils tenaient des propos antisémites mais les propos haineux contre les blancs n'ont pas posé de problèmes.
2 poids 2 mesures

Écrit par : Fabrice | 02/06/2006

Ce sont bien les feuj qui ont voulu faire la peau de Tribu Ka . Voir http://permanent.nouvelobs.com/societe/20060531.OBS9801.html
oeil pour oeil dent pour dent

Écrit par : Kol | 02/06/2006

sur http://www.voxnr.com/cc/a_la_une/EEuAEVFykkCOtNkCte.shtml
Je sais pertinemment que l’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami… Mais il se trouve qu’il est parfois un allié objectif.

C’est le cas avec l’étrange Tribu Ka, dont les récentes actions viennent de révéler à la vue de tous ce que, avec quelques autres, nous dénoncions depuis longtemps : l’existence de milices juives, toujours impunies et toujours protégées par le Ministère de l’intérieur, et un comportement bien différent de la part des politicards selon les « communautés » concernées.

La Tribu Ka, relève à la fois du groupuscule politique et de la secte religieuse. Son idéologie africano-centrée a de quoi faire sourire et elle ne doit pas compter grand monde dans ses rangs. Mais ses membres viennent des ghettos de banlieue, ils n’ont pas l’habitude qu’on leur marche sur les pieds et ils ont une forte conscience communautaire et raciale.

Lors de la pénible affaire Halimi, ils ont été choqué par le racisme anti-nègre de certains membres de la communauté juive et particulièrement outragé par les tentatives de lynchages effectuées par des nervis du Betar ou de la LDJ.

Comme ils ont des couilles, les kemistes ont été cherché l’ennemi sur son territoire. Ils ont ainsi été dans une salle de sport où l’on enseigne le krav maga, puis rue des Rosiers, sans armes et sans violence, mettre en garde les betarim, et les autres nervis de même acabit, contre un éventuel retour de bâton.

Il n’y avait pas là de quoi fouetter un chat et tout cela n’aurait pas du occuper dans la presse plus d’espace que les violences de l’extrême-droite juive de ce dernières années contre Alain Soral, contre Dieudonné, contre des militants pro-Palestiniens, etc. C’est-à-dire que ce fait divers n’aurait pas du donner lieu à plus qu’un articulet de bas de page.

Mais, il y a de bonnes et de mauvaises tribus, et nous ne sommes pas tous égaux sur le sol de France.

Le Crif est immédiatement monté au créneau pour défendre « ses enfants » et ses obligés n’ont pas été en reste. Il y avait là racisme et antisémitisme, il fallait interdire, dissoudre, sanctionner.

Sarko a pris les mesures qui s’imposaient, de Villiers aurait aimé pouvoir les prendre, à défaut, il a donné des conseils…

Fort bien.

Mais tout ce beau petit monde n’est il pas tombé dans le piège de la Tribu Ka ?

Nos concitoyens, qu’ils soient « de souche » comme d’origine maghrébine ou sub-saharienne, ne sont pas des imbéciles. Ils sont tout a fait capable de comprendre que si nous sommes tous égaux en France, certains le sont plus que d’autres, et que certains hommes politiques qui prétendent lutter contre le communautarisme défendent pourtant, par une réaction quasi-pavlovienne, certaines communautés plus que d’autres.

Tout ceci pourrait bien se payer dans les urnes.

Quoiqu’il en soit, merci à Kemi Seba, et à ses partisans, pour cette belle leçon de chose.

Écrit par : Raoul | 09/06/2006

Encore pire l'interview sur http://fr.novopress.info/?p=5276

Et aujourd’hui le peuple kémite(noirs), non seulement aspire à la dignité, mais obtiendra la dignité par tous les moyens nécessaires. Et si ça doit finir dans une guerre civile, ça finira dans une guerre civile !



Quand justice sera faite, nous partirons, et nous laisserons « La France aux Français », comme dit l’autre. Nous sommes pour la séparation. Nous pensons que chacun peut prospérer à partir du moment où ça se fait en toute équité. Cela doit se faire sur des bases saines, c’est-à-dire que ce qui a été volé doit être rendu. Et je peux vous assurer que la logique de rapatriement ne sera pas conduite par Le Pen, mais sera conduite par la Tribu KA en priorité.(...)

J’applaudis des deux mains le comportement des Jeunesses Identitaires, j’applaudis des deux mains le comportement des mouvements nationalistes français, qui prônent la France aux Français et qui s’occupent d’abord des leurs. Par contre, je critique de la façon la plus virulente la façon dont le système sioniste a réussi à infiltrer le monde nationaliste et qui fait les yeux doux aux mouvements identitaires et tout ce qui s’ensuit. Je me dis que là, il y a un problème. Il ne faut quand même pas oublier que c’est ce système sioniste qui gouverne l’Etat français, qui manipule Sarkozy, qui manipule Chirac et autres. Et donc, quand on parle des véritables mouvements nationalistes, on ne devrait pas accepter une mainmise d’un courant sioniste nous disant ce qu’il est bon ou ce qu’il est mauvais de faire. (...)

En tout cas des mouvements environnants Philippe de Villiers et autres ne sont pas opposés à des milices telles que la Ligue de Défense Juive ou le Bétar, ce qui est quand même grotesque. Un véritable nationaliste n’accepte aucune ingérence. Un mouvement nationaliste veut être libre de ses faits et gestes et ne veut pas de mainmise émanant d’autrui. J’encourage le mouvement nationaliste qui veut une indépendance réelle, qui est contre la mainmise sioniste, qui est contre l’immigration ! J’encourage ce mouvement à partir du moment où il est dans une logique de justice(...)
A votre Marianne, je préfère Nefertiti ! Vos femmes blanches, je vous le dis, ne me font pas fantasmer, moi personnellement. On n’est pas des apôtres du métissage. Vous ne m’entendrez jamais défendre SOS Racisme. On dit : votre République, on la quittera à partir du moment où vous rayerez publiquement les noms des marionnettes que vous avez mis à la tête de nos pays et que vous nous rendrez ce que vous nous devez, Cher Monsieur ! Et ça se fera dans le sang ou dans la paix. Mais aujourd’hui, on est plus parti dans le sang que dans la paix…

Écrit par : Raoul | 14/06/2006

Faut laisser dire et pas relever...

Écrit par : Edmont | 21/06/2006

http://culturalgangbang.blogspot.com/

Pour ceux qui en ont assez de Pascale Clark...

Écrit par : CGB | 24/06/2006

Les commentaires sont fermés.