Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2006

Saccages d’églises et profanations de tombes chrétiennes : le silence des médias

« Des croix arrachées, des tombeaux descellés, des objets d’ornements brisés, des pierres tombales marquées de sigles nazis (...) à Surrain dans le Calvados dans la nuit de dimanche à lundi 25 septembre » Cela n’a fait que quelques lignes dans l’Ouest-France du 29 septembre. Interrogé à ce sujet par téléphone  le MRAP m'a répondu qu'il n'en avait  pas eu connaissance mais  va faire son enquête. Je leur ai demandé pourquoi ils ne parlent pas des actes anticatholiques ; selon eux je me trompe et d'ailleurs on ne leur informe jamais de ces actes. Je crois que c'est exact ; j'ai souvent l'impression d'être seul à les leur signaler .

Lu aussi sur le site du Nouvel Obs « L'église Notre-Dame de Bar-le-Duc (Meuse) a reçu, probablement jeudi matin, la visite destructrice de vandales, (...)
Trois statues de plâtre de dimension humaine datant du début du XXe siècle, posées sur des socles de plus d'un mètre de haut, ont été projetées à terre. Les statues du Christ Sacré-Coeur, de Sainte Jeanne d'Arc et de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus se sont totalement brisées. Une statuette du XVIIIe siècle dorée à l'or fin, représentant la Vierge à l'Enfant, a été fortement endommagée. Des vases de fleurs ont été systématiquement renversés."

Comme toujours ces actes antichrétiens n’ont pas été médiatisés alors que la mosquée de Carcassonne qui a été recouverte  d'inscriptions racistes a fait la une des médias. Ces derniers en insistant sur les dégradations commises contre des mosquées et en occultant celles commises contre des lieux de culte catholique font preuve d’une trop grande partialité ; ils  ne font du reste que jeter de l’huile sur le feu.

Commentaires

Bravo pour votre site : le grain de sable ! C'est en faisant une recherche sur Richard Durn que je suis tombé dessus. Votre article sur lui m'a beaucoup intéressé et vous mettez en lumière des points importants...

Écrit par : Jean-Pierre | 06/10/2006

C'est vrai que parfois, souvent même, l'émotion médiatique paraît inégalement partagée. Saccager un temple, une église, une synagogue est aussi répréhensible que saccager une mosquée et le fanatisme des uns autant que celui des autres.

Écrit par : misc | 06/10/2006

Les commentaires sont fermés.