Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2006

Assistons-nous à un recul de la liberté d'expression ?

Ecouté aujourd’hui l’émission du grain à moudre   sur FC  autour du recul de la liberté d’expression . On y  a évoqué l’affaire Redeker.Débat intéressant avec Alain Finkielkraut et Abdelwahab Meddeb Producteur "Cultures d’Islam "

Finkielkraut a rappelé que 5 procès l’attendaient.

Quelques propos :

Finkielkraut "En France les insultes dont l’Eglise notamment est l’objet  sont beaucoup plus violentes , beaucoup plus nombreuses que les insultes et les insolences à l’égard de l’islam.(...) Imaginez une seconde que Robert Redeker ait écrit un article au lendemain du discours du  pape à Ratisbonne, de cette extraordinaire conférence pour dire que le pape est une ordure ; et qu’une secte intégriste catholique ait dit : cette fois ça suffit, à ce moment là,(...) de l’intelligentsia et du journalisme se serait levé pour dire que c’est absolument scandaleux. "

Là  il est vrai que les intellectuels ne se sont pas bousculés pour soutenir Redeker.

 

Abdelwahab Meddeb :  « Ce n’est pas à l’Europe de s’adapter à l’islam mais à l’islam de s’adapter à l’Europe »

Abdelwahab Meddeb dans un entretien au Point avait dit "Moi je le bénis ce pape, d'avoir abordé la question de la violence dans l'islam"

Commentaires

La liberté d'expression est en recul. c'est évident. Ca a commencé avant la poussée de l'Islam. Les propos antisémistes et homophobes, bien qu'extrèmement désagréables à entendre, n'étaient pas sanctionnés auparavant. Je note que la censure n'a pas fait reculer ces fléaux et que les menaces contre Redeker font plutot croitre l'islamophobie.

Écrit par : Jean Christophe Bataille | 08/10/2006

Peut-on imaginer faire aujourd'hui un film comme :
- la cage aux folles?
- la grande illusion?

Écrit par : zorglub | 08/10/2006

Oui par exemple le livre Sarah Vajda sur Claire Chazal vient d'être interdit et personne n'en parle

Écrit par : Pascal R. | 08/10/2006

Oui par exemple le livre de Sarah Vajda sur Claire Chazal vient d'être interdit et personne n'en parle

Écrit par : Pascal R. | 08/10/2006

On aimerait bien en savoir un peu plus, nous...

Écrit par : Edmont | 09/10/2006

Abdelwahab Meddeb, fin lettré (il est professeur),auteur de "La Maladie de l'Islam" a d'ailleurs participé à l'expo sur les Lumières de Tzvetan Todorov...

La question que je me pose c'est pourquoi invite-t-on toujours les Tariq Ramadan, les membres de l'UOIF et pas Meddeb, Seddik, Bencheikh, Shayegan, Abdennour Biddar (self islam)?

Écrit par : René Jacquot | 11/10/2006

Après la liberté d'expression, ce sera le rire qui sera menacé. On n'aura même plus le droit de se moquer du monde.

Écrit par : Maximilien FRICHE | 16/10/2006

Redeker fait pas rire.
D'abord!

Mais que je sache, Dieu(sous toutes ses formes) non plus!

J'attends qu'un pape, qu'un pope, qu'un pipe (qui n'en est pas une) me sorte une bonne vanne, ou, ouvrant son livre sacré, m'en lise deux ou trois...

Que je sache bis, j'ai pas le souvenir d'en avoir jamais lu ou entendu une dans la Bible...
Dans les deux autres, par contre je sais pas!

A mon avis chez les musulmans intégristes, y'a que les femmes qui peuvent s'offir ce petit plaisir, de dessous le voile...

Bref! Les religions n'ont jamais survécu par l'humour, même le plus noir, et par conséquent pour sauver notre rire, le propre de l'homme, fuyons les religions...

Écrit par : Edmont | 17/10/2006

Fuyez donc mais surtout, gardez votre esprit !

Écrit par : Maximilien FRICHE | 17/10/2006

Pour ma part je trouve que vous manquez de pertinence.
Que Le Livre n’est pas d’humour ne doit pas vous faire croire que ses lecteurs et exégètes n’en ont pas !
Je pense que la différence fondamentale entre les musulmans et les juifs est cette capacité à rire de soi-même qui manque tant à qui vous savez.
Ah ! Pour railler les autres et les dénigrer ils sont bons ! Mais pour pratiquer l’auto-dérision…

Votre gloubiboulga j’ai du mal à l’avaler, à vouloir mettre tout le monde dans le même panier vous vous méprenez sur la réalité et le bon sens.
Le pape Jean-Paul II n’était pas dénué d’humour, d’ailleurs on a pu le lui reprocher, par contre citez moi un mufti, imam ou autre qui mondialement reconnu pratique un islam ouvert, tolérant, pacifique et SOURIANT.
L’humour c’est un pas vers l’Autre ; j’aimerais me poiler avec mes congénères musulmans mais cela semble impossible, il faut croire que le fossé se creuse à cause de susceptibilité mal placé entretenu par un islam belliqueux et revanchard qui se fout bien de nos considérations sur la sensibilité des uns et des autres.
Les propos tenus par Gilles de Robien, dhimmi parmi tant d’autres, sont particulièrement gravissimes et s’inscrivent dans les mentalités du jour ; en gros il dénonce la pratique qui consiste à émettre un jugement sur des croyances dans un contexte qui sent la poudre.
Il lâche Redecker et lui fait signe à demi-mot qu’il aurait mieux fait de fermer sa gueule.
Pour moi cela ne signifie rien d’autre que le premier pas vers un ordre nouveau, celui dicté par les agents de la terreur.
Ecrasons-nous devant la menace et là s’est certain vous aurez de moins en moins l’occasion et la liberté de rire.

Le Livre pas plus que les armes ne tuent.
Ce sont les hommes ou plutôt les sous-hommes qui font régner le sang et le malheur par l'usage qu'ils en font.

Par contre un sourire peut faire très mal, j'attends celui chez les musulmans qui osera rire à la face des crapules.

A ce propos une question me fait froid dans le dos et ce au sens le plus concret du terme, car les réponses qui me viennent alors à l'esprit sont d'autant plus effroyables:

Pourquoi n'entend-on et ne voit-on jamais les musulmans résistants qui prônent l'amour, la paix et subséquemment la haine des islamistes?

Écrit par : Jersan Romcho | 17/10/2006

Les commentaires sont fermés.