Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2006

Pourquoi nous sommes chrétiens, Didier Long

Quel parcours étonnant ce  Didier Long. Il  a passé dix années de silence  et de prière dans un monastère bénédictin . Artiste, plasticien, il est aujourd’hui chef d’entreprise , marié et père  de quatre enfants, 

 

  medium_didier-long.gifPour Didier Long, les pannes du désir, l’ angoisse, la perte du goût de l’existence, la dilution du lien social  et de l’envie de vivre ensemble, l’impression de ne plus faire partie de rien : tout cela caractérise l’acédie. L'ère du rien...cette maladie de l'âme qu'éprouvaient les moines partis vivre dans les déserts d'Egypte au IVème siècle. 

A travers sa propre expérience, il nous fait part de ses réflexions sur la crise de la société occidentale et s’interroge sur le lien entre  l’acédie et l’effacement du sacré. 

A toutes les époques, dans toutes les civilisations,  le sacré, le spirituel a fait partie du quotidien. C’est le religieux qui assurait la cohésion sociale. Cela permettait d’assurer une identité, un repère dans la société, un lien avec le passé. 

 Nous sommes maintenant à un point de rupture avec le sacré. Pourtant beaucoup des valeurs de notre société prennent racine dans le christianisme comme l’égalité qui « ne se trouve pas dans l’islam où la séparation entre les musulmans et les non-musulmans est radicale. » 

Pendant des millénaires, les religions ont été un « formidable moteur de civilisation ». Aujourd’hui, principalement en France, nous avons pris la triste habitude de dénigrer notre pays, de faire repentance.

« Nous avons honte de notre civilisation, nous ne sommes pas fiers d’en faire partie, et les tentatives pour créer  une civilisation à partir d’une identité européenne en dehors du christianisme sont tellement abstraites que personne n’est prêt à mourir pour cette nouvelle  patrie » Il n’est dons pas étonnant que l’islam soit en plein essor. « A long terme l’islam gagnera » grâce à la démographie de la population musulmane.

Il imagine alors 3 scénarios possibles : - soit nous deviendrons musulmans dans une démocratie islamique...qui n’a jamais existé.

-Soit il faudra faire face à un  affrontement violent à  une guerre civile.

-Soit, ce que tout le monde espère : « une rencontre pacifique de l’Occident et de l’islam ».

De toute façon l’Europe sera confronté à l’islam « La rencontre des civilisations risque de provoquer un choc que nous devons anticiper. »

 Nous sommes contraints de trouver un remède à la crise spirituelle que notre civilisation traverse.

 

Pourquoi nous sommes chrétiens, D. Long, Le Cherche-Midi

Commentaires

Ça pue drôlement l'intégrisme tendance De Villiers sur ce blog.

Écrit par : Stéphane Mettetal | 19/10/2006

"Note 754 - la banlieue
J'essaie de comprendre. Alors voilà : où peut-on régler le problème de la violence ? Sur le terrain ou à l'Assemblée Nationale ? Je crois qu'il se règle plutôt... Non, peut-être chacun a-t-il sa part de responsabilité. En tout cas, je ne crois pas qu'augmenter les forces de police soit la bonne tactique et encore moins la solution. On voit que c'est plutôt une surenchère dans la violence. Flic contre voyou... La solution selon moi serait de créer des animations de quartier pour que les jeunes ne soient pas désoeuvrés, ne pas laisser pourrir la situation."

Voilà entre autres âneries ce que vous pouvez lire sur le site du gars du dessus (Stéphane Mettetal)
La vacuité de son blog est à l'image de sa cuisante vanité ; plus gentil je dirais qu'il est atteint d'une cruelle ignorance, plus méchant qu'il dessine comme il pense...

Un blog de plus où fleurissent les moi moi moi moi moimoimoi oi o i ....

Écrit par : Jersan Romcho | 19/10/2006

"Ça pue drôlement l'intégrisme tendance De Villiers sur ce blog." Je n'ai jamais parlé d'intégrisme ici et De Villiers, j'ai dû y faire mention une fois.
Quant à Didier Long il n'a rien d'un intégriste si vous voulez savoir. Je trouve plutôt interessant son parcours.

Écrit par : Fabrice Trochet | 20/10/2006

Chers amis,
Je crois vraiment que je suis à 1 000 000 de km de De Villers et que mon discours est assez 'pondéré' (je ne peux que renvoyer au livre). Ceci dit, ça montre assez bien que toute discussion un peu sérieuse sur le religieux pose problème en France et est immédiatement cataloguée 'intégriste' dans l'opinion et par la presse. Les ayathollas de la laïcité ont l'air d'ignorer leurs propres racines... et stigmatisent immédiatement toute discussion d''intégriste'. Pourtant les vrais leviers pour comprendre notre situation en France et au niveau mondial sont religieux.
Bien à tous.
Didier Long
PS: voir un chat de l'internaute à cette adresse :
http://www.linternaute.com/sortir/auteurs/didier-long/chat.shtml

Écrit par : Didier Long | 21/10/2006

Oui, c'est dur de parler de religieux en France. Mais, il n'y a pas que le religieux !
Même la science-fiction est parfois repliée sur elle-même comme j'essaye de l'expliquer sur mon blog :
http://avenirdufutur.hautetfort.com.

Écrit par : stephane | 21/10/2006

Remballe ta camelote religieuse, salopard, on n'en veut pas.

"Pas de religieux dans nos quartiers, pas de quartier pour les religieux."

Il est vrai que ce blog est de plus en plus religieux-réactionnaire-chrétien-sioniste.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 24/10/2006

Oui maintenant parler du christianisme est vraiment scandaleux. Les médias n'osent même plus nous informer sur les nombreux actes antichrétiens tels que incendies d'églises, profanations de cimetières.

Écrit par : Fabrice Trochet | 25/10/2006

Je suis choqué que l'on puisse mettre sur le même plan des religieux qui prônent l'Amour avec des "religieux" qui prônent la haine en diminuant leurs différences à travers le qualificatif "intégriste" qui est censé ramené chacun au même statut méprisable.
Je ne mets pas sur le même plan l'intégrisme catholique et l'intégrisme musulman et cela me semble une évidence que cela ne puisse l'être.
Monsieur Catastrophemachin vous êtes un ignare qui ne connaissait rien des Livres et vous prêchez, si je puis dire, pour une chapelle qui dénigre l'intégrisme religieux parce qu'étant anti-religieux tout simplement.
Selon votre chapelle il suffit qu'un religieux ouvre sa bouche pour qu'il soit qualifié d'intégriste.
Il suffit qu'un individu dise qu'il en a ras la casquette du terrorisme palestinien et il se voit taxé de sionisme.
Qu'il défende le Pape c'est alors un chrétien.
Qu'il loue en partie le passé et c'est un affreux réactionnaire car de toute façon un réactionnaire est affreux.
Qu'il prétende que le problème de l'Afrique ce sont ses dirigeants et nous avons affaire à un raciste, petit blanc d'occidental.
Vos syllogismes à deux balles constituent le pire des délires ; Hitler était un délirant ; il a réussi à emmener un peuple entier dans son délire ; vous aurez également votre Hitler cher megacatastrophemondial le bien nommé, vous aurez vous aussi votre part de haine, vous avez déjà les victimes, vous commencez déjà à les insulter, bientôt vous aurez l'occasion de leur cracher à la gueule et bien plus encore.
Réveillez-vous!!!!

Écrit par : Jersan Romcho | 25/10/2006

"Je suis choqué que l'on puisse mettre sur le même plan des religieux qui prônent l'Amour avec des "religieux" qui prônent la haine en diminuant leurs différences à travers le qualificatif "intégriste" qui est censé ramené chacun au même statut méprisable."

--> Choquer le croyant, ça me plait.

"Je ne mets pas sur le même plan l'intégrisme catholique et l'intégrisme musulman et cela me semble une évidence que cela ne puisse l'être."

--> Il est où l'argument là dedans? Je ne le trouve pas. Pourquoi est-ce "une évidence"? Il y aurait donc un bon intégrisme - l'intégrisme chrétien, le vôtre - et un mauvais (l'islam)?

"Monsieur Catastrophemachin vous êtes un ignare qui ne connaissait rien des Livres et vous prêchez, si je puis dire, pour une chapelle qui dénigre l'intégrisme religieux parce qu'étant anti-religieux tout simplement."

--> Il y a des lectures beaucoup plus intéressantes que les fables chrétiennes, juives et musulmanes.
Quant au fait que je suis "anti-religieux", je ne m'en suis jamais caché. C'est vous qui devriez avoir honte!

"Selon votre chapelle il suffit qu'un religieux ouvre sa bouche pour qu'il soit qualifié d'intégriste."

--> Ce ne sont pas vos propos qui vont me faire changer d'avis.

"Il suffit qu'un individu dise qu'il en a ras la casquette du terrorisme palestinien et il se voit taxé de sionisme."

--> Donc vous n'êtes pas sioniste ? Eh bien, tant mieux, ça fait au moins un défaut que vous n'avez pas.

Sur le Proche-Orient, il faut être clair: l'islam est une pourriture, les islamistes sont des ordures. Seulement voila : ces islamistes, ils sont chez eux, et pas les sionistes. Ca, ça change tout.

Une occupation militaire et/ou coloniale n'est pas plus légitime si les courants qui s'opposent à elle le font d'un point de vue réactionnaire. Prétendre le contraire reviendrait, par exemple, à considérer que l'occupation de la France par les nazis fut une bonne choses puisque, après tout, la plupart des Résistants avait ou bien Joseph Staline ou bien Charles Maurras pour principale référence politique.

D'ailleurs, il ne faut pas oublier que l'Etat sioniste a financé l'islamisme dans les années 70 et 80. D'une part, pour mettre en difficulté les tendance nationalistes-laïques de la résistance palestinienne (tendances qui, à l'époque, étaient nettement prédominantes). D'autre part, pour emmerder l'Union Soviétique (rappelons nous qu'alors, ici même, nos torchons bourgeois qualifiaient de "combattants de la liberté" les fascistes verts arabes qui combattaient en Afghanistan).

Bon, pour revenir à la question du terrorisme, soyons clairs: oui, certains Palestiniens pratiquent le terrorisme. Mais comme dirait l'anarchiste américain Noam Chomsky, il ne s'agit que d'un "terrorisme de détail", le terrorisme à grande échelle étant généralement le propre des grandes puissances militaires (en l'occurence : Israël, quatrième puissance nucléaire mondiale et dont l'armée est considérée comme une des plus technologiquement avancées du monde... du moins c'est ce qui était communément admis jusqu'à cet été, où Tsahal fut tenu en échec par la bande de bédouins libanais du Parti de dieu).

"Qu'il défende le Pape c'est alors un chrétien."

-> Pas nécessairement, non. Mais le fait est que la majorité de ceux qui défendent le pape sont chrétiens - cathos, pour être plus précis.

"Qu'il loue en partie le passé et c'est un affreux réactionnaire car de toute façon un réactionnaire est affreux."

--> Vous vous trompez de cible : je passe mon temps à répéter que c'était mieux avant et que ce sera pire demain.

"Qu'il prétende que le problème de l'Afrique ce sont ses dirigeants et nous avons affaire à un raciste, petit blanc d'occidental."

--> Les problèmes de l'Afrique, ce sont effectivement, pour partie, ses présidents à vie. Seulement, votre phrase est incomplète : les problèmes de l'Afrique ce sont ses dirigeants SOUTENUS PAR LES ETATS OCCIDENTAUX.

Sortez de vos lectures mystiques et plongez-vous dans les écrits de F.-X. Verschave (qui était chrétien, d'ailleurs), cela vous sera bénéfique.

"Vos syllogismes à deux balles constituent le pire des délires ;"

--> Vous croyez aux miracles et venez me parler de mes "délires", ça ne manque pas d'air.

"Hitler était un délirant ; il a réussi à emmener un peuple entier dans son délire ; vous aurez également votre Hitler cher megacatastrophemondial le bien nommé, vous aurez vous aussi votre part de haine, vous avez déjà les victimes, vous commencez déjà à les insulter, bientôt vous aurez l'occasion de leur cracher à la gueule et bien plus encore."

--> Ici, deux remarques s'imposent.

1°) Vous venez de vous vautrer dans le point Godwin, donc vous êtes durablement discrédité (Godwin? God loose! 1-0 pour l'athéisme).

2°) Puisque vous parlez de Hitler, j'vais vous raffraîchir la mémoire: durant la Seconde Guerre mondiale, votre très cher Benoît XVI a participé à la Lutte anti-aérienne nazie puis a fait partie de la wehrmacht.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 26/10/2006

Ce n'est pas le croyant que vous choquez en moi mais bien l'homme qui raisonne et qui observe.

Dites moi à l'heure actuelle quelle est la religion qui souhaite la destruction de l'Occident et de ses valeurs.
L'intégrisme catholique représenté par le pape Benoît XVI sans doute.
Dites moi à l'heure actuelle d'où vient l'obscurantisme qui souhaite le retour à des pratiques barbares d'un autre temps et ce partout sur la terre.
De l'intégrisme catholique représenté par le pape Benoît XVI sans doute.

Je n'ai jamais prétendu être sioniste ou pas. Par contre je maintiens que vous déraisonnez par amalgame.
Si je dis que le terrorisme palestinien est fondé sur la volonté de détruire les juifs, est-ce que cela fait de moi un sioniste pour autant?
Si pour vous "sioniste" est une insulte alors pourquoi pas je suis sioniste.
Si pour vous être sioniste c'est être pour l'état d'Israël alors oui je suis sioniste.

Noam Chomsky est aussi abject que vous à ne pas savoir différencier un acte terroriste d'un acte de guerre.
Enfin, à cela près que Noam Chomsky, lui, est un excellent propagandiste, car il a conscience de la fausseté de ses dires et a un impact important sur son auditoire visiblement, alors que vous vous semblez y CROIRE réellement à ces inepties.

Benoît XVI aurait particicpé à la lutte anti-aérienne nazie et faisait parti de la Wehrmacht et alors?
En est-il fier? Propage-t-il à ce jour l'idéologie nazie?
Pffff...vous n'avez pas mieux à proposer?

Écrit par : Jersan Romcho | 26/10/2006

"Ce n'est pas le croyant que vous choquez en moi mais bien l'homme qui raisonne et qui observe."

Est-ce que les deux peuvent être différenciés ? :D

"Noam Chomsky est aussi abject que vous à ne pas savoir différencier un acte terroriste d'un acte de guerre."

Pour ma part, je ne vois pas ce qu'il y a d'abject. Entre un terroriste qui tue des civils et des bombes qui tuent des civils... Je crois que la peur est bien plus présente quand la terreur est fait à l'échelle d'une armée, que d'un groupe de fanatique.

De plus la différence entre un acte terroriste et de guerre est une question de point de vue, tout dépend dans quel "camp" on se trouve.

Écrit par : Sentenza | 27/10/2006

A Lire : La lettre ouvrte de Didier Long aux candidats à l'élection présidentiells dans 'Témoignage Chrétien' sur www.didierlong.fr

Écrit par : DL | 28/10/2006

A Sentenza, vous avez raison de me reprendre, mais sans doute me suis-je mal fait comprendre.

Je voulais simplement dire que ce n’est pas seulement le croyant qui peut être choqué lorsque par exemple on traite le pape Benoît XVI de nazi ou bien lorsque l’on s’offusque de son discours appelant justement à la raison ; un athée peut l’être tout autant.
Donc je répète, si l’on regarde les faits de manière objective l’Islam représente une menace réelle mais une certaine pensée gauchiste et athée, préfère supputer sur les dangers du protestantisme évangélique ou sur les éventuels excès des catholiques qui restent, et je le dis à nouveau, de l’ordre du fantasme.
C’est ce que je signifie à megacatastrophemondial en lui demandant s’il n’a pas d’autres arguments à me donner pour me convaincre de la dangerosité des catholiques.
Il n’y a que la propagande gauchiste pour répéter à tue-tête que Ratzinger est un ancien nazi, ce dans le but de l’assimiler encore et toujours à l’immonde, tout comme il n’y a que la propagande gauchiste pour répéter à tue-tête que G.W Bush est un ancien alcoolique afin de le salir à jamais, faisant mine d’oublier que Churchill lui-même semblait ne pas y aller de main morte sur le whisky ou bien qu’Hitler, lui, était sobre comme un chameau.

Il faut vraiment être de mauvaise foi, si je puis dire, pour ne pas faire un distinguo entre le terroriste palestinien qui se fait sauter dans un bus dans le but de tuer le plus possible de personnes non musulmanes et le soldat israélien qui combat des forces armées en essayant de limiter au maximum les dégâts collatéraux, la perte de civils innocents et ce au péril de sa vie.
Les pacifistes ont cela de curieux qu’ils se disent contre la guerre étant chose monstrueuse (qui ne le dit pas d’ailleurs ?) et ne savent pas pour autant distinguer le barbare du guerrier qui le combat.

Écrit par : Jersan Romcho | 29/10/2006

"Dites moi à l'heure actuelle quelle est la religion qui souhaite la destruction de l'Occident et de ses valeurs."

--> Les valeurs de l'Occident, qu'est-ce donc ?
Parce que je suis un Occidental et vous aussi, on aurait des valeurs communes? Citez-les moi, qu'on rigole...

"L'intégrisme catholique représenté par le pape Benoît XVI sans doute.
Dites moi à l'heure actuelle d'où vient l'obscurantisme qui souhaite le retour à des pratiques barbares d'un autre temps et ce partout sur la terre.
De l'intégrisme catholique représenté par le pape Benoît XVI sans doute."

--> Cet obscurantisme, il est dans les religions, dans toutes les religions.

Votre thèse selon laquelle il y aurait entre les divers délires religieux des différences de nature, et non de degré, ne résiste pas à l'examen des faits.

En France, le nabot hongrois d'origine juive, catho-sioniste notoire, se plaint qu’ "il manque des églises dans certaines banlieues de la Seine-Saint-Denis" (La République, les religions, l’espérance, p. 156)... Et c'est ce même Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa qui taille des pipes aux fascistes verts de l'UOIF, qui passe ses vacances à Damas (sur invitation du régime baasiste), qui soutient ouvertement l'Etat sioniste, qui n'hésite pas à s'afficher en public avec une kippa et qui se signe à des funérailles auxquelles il assiste en tant que ministre d'un Etat laïque.

"Si je dis que le terrorisme palestinien est fondé sur la volonté de détruire les juifs, est-ce que cela fait de moi un sioniste pour autant?"

--> Oui, et un imbécile, également. Le terrorisme palestinien - absolument indéniable - n'existerait pas si les sionistes ne s'étaient pas appropriés une terre qui ne leur appartient aucunement.

"Si pour vous "sioniste" est une insulte alors pourquoi pas je suis sioniste.
Si pour vous être sioniste c'est être pour l'état d'Israël alors oui je suis sioniste."

--> Donc, vous l'admettez : vous êtes sioniste. Ca y est: on touche le fond.

Il est amusant de voir un chrétien admirer un Etat dont le fondateur, David Ben Gourion, était léninophile et voyait dans le coup d'Etat bolchevik "la grande révolution, la révolution primordiale, qui devait arracher à la racine la réalité présente, ébranlant ses fondements jusqu'aux tréfonds de cette société décadente et pourrie" (cf Yakov M. Rabkin, Au nom de la Torah, Une histoire de l'opposition juive au sionisme, Les presses de l’université Laval, 2004, page 1).

Amusant également : un croyant qui défend le sionisme - un mouvement dont les inspirateurs étaient, pour bon nombre, athées (ce qui ne n'empêche pas que ces inspirateurs aient eu recours, de manière opportuniste et utilitaire, à la démagogie religieuse).

"Noam Chomsky est aussi abject que vous à ne pas savoir différencier un acte terroriste d'un acte de guerre."

--> Etre "aussi abject" que Noam Chomsky: un fort beau compliment.

"Enfin, à cela près que Noam Chomsky, lui, est un excellent propagandiste, car il a conscience de la fausseté de ses dires"

--> Vous êtes dans la tête d'Avram Chomsky? Vous savez ce qu'il pense?

"et a un impact important sur son auditoire visiblement, alors que vous vous semblez y CROIRE réellement à ces ineptie"

--> Ce ne sont pas des inepties, mais des données factuelles.

Prenons un exemple : l'agression lancée par l'Etat sioniste contre le Liban - agression justifiée par la capture, en territoire libanais, de deux bidasses sionistes.
Combien de victimes civiles israéliennes des actions terroristes du Hezbollah durant la guerre ? 48.
Combien de victimes civiles de la barbarie sioniste ? 1300, dont 400 avaient moins de 12 ans.
27 fois plus.

"Benoît XVI aurait particicpé à la lutte anti-aérienne nazie et faisait parti de la Wehrmacht et alors?"

--> Un homme qui a soutenu un des plus grand criminels de masse de toute l'histoire de l'humanité prétend régir les conduites d'un milliard d'êtres humains. Il n'y a rien qui vous interpelle?

Écrit par : megacatastrophemondiale | 30/10/2006

My God ! Brandir le spectre de Sarkozy pour démontrer que toutes les religions se valent…
Ok, le ministre de l’intérieur bouffe à tous les râteliers, et alors ? Il est où le rapport?
Vous n’avez pas d’autres épouvantails à sortir de votre chapeau de magicien, vous l’adepte du tour de passe-passe qui embobine les enfants de moins de 8 ans mais dont le discours ne résisterait pas à l’examen critique d’un pré-pubère ?
Vous vous éparpillez, vous vous étalez, vous faîtes du bruit mais au final que retient-on ?
Que vous gobez cette propagande d’anarcho-gauchiste qui consiste à présenter le terroriste palestinien comme étant un résistant.
Alors que pensez-vous de ces barbares qui brandissent leurs gamins bardés d’explosifs en guise d’offrandes à Allah pour assouvir sa soif inextinguible de sang juif ?
Invention des américains ? Elucubrations d’occidentaux ?
Non seulement vous méprisez les juifs mais vous méprisez également le peuple palestinien qui subit la dictature des « fous d’Allah ».
A ma connaissance seuls les régimes totalitaires ou les mouvements sectaires ont enfanté des « human bomb ».
Cette idéologie de mort est le fruit pourri de croyances, de matraquages mentales, de haine entretenus depuis des lustres.
Ramener le problème palestinien à une dialectique marxiste où les faibles seraient les victimes des plus forts voilà qui me fait doucement rigoler.
Les palestiniens sont incapables de gérer leurs propres ressources ; sans aller jusqu’à dire qu’ils sont plus adeptes de la rapine que de la thésaurisation, il faut avouer quand même que les dissensions entre le fatah et le hamas relèvent plus du brigandage qu’autres choses.
Je n’incrimine pas les palestiniens mais leurs dirigeants qui, panarabisme oblige, souhaite la destruction des juifs quitte à ce que cela passe par celle de leur propre peuple.
Au fait, a-t-on vu des hauts dignitaires musulmans se faire sauter dans les bus israéliens ?
Que les palestiniens n’aient pas le recul nécessaire pour se rendre compte qu’ils se font manipuler est une chose mais que vous, en prétendant défendre leurs causes, teniez le même discours que ces nazislamistes je trouve cela absolument odieux.
Présenter le pape comme vous le faîtes est indigne, vous insinuez qu’il pourrait poursuivre le projet du III ème Reich mais qui peut croire une chose pareille ?
Vous êtes ridicule ; le pape s’est fait enrôler dans les Hitlerjugend à l’âge de 14 ans comme l’ensemble des jeunes gens de cette période qui en avait l’obligation, il a 18 ans lorsque la guerre prend fin, 18 ans.
Il est où le "soutien", de quelle nature est-il ?
Cela fait-il de Benoît XVI l’incarnation du mal absolu ? A-t-on entendu des paroles porteuses de haine et appelant à la guerre venant du Vatican ? Combien de fatwas peut-on incriminer au Saint-Père ?
Vous êtes à la limite du respectable, d’ailleurs le « salopard » est déjà un mot de trop de votre part.

Écrit par : Jersan Romcho | 30/10/2006

"A ma connaissance seuls les régimes totalitaires ou les mouvements sectaires ont enfanté des « human bomb ».
"

Mhhh, tout ça peut se discuter...
On peut parler des kamikazes japonais, des Tigres tamouls...

Écrit par : Sentenza | 05/11/2006

Les kamikazes japonais se sont développés lors de la 2nde guerre mondiale. C'était en temps de guerre, le régime japonais n'était pas démocratique. Ils étaient plus ou moins obligés de faire cela.

Écrit par : Fabrice Trochet | 05/11/2006

"Les kamikazes japonais se sont développés lors de la 2nde guerre mondiale."

--> Faux. Lors de la guerre russo-japonaise de 1904-1905, des combattants japonais effectuaient - déjà - des attaques-suicides. Ces actes héroïques avaient alors, paraît-il, beaucoup impressionné les soldats de l'armée tsariste.

"C'était en temps de guerre"

--> Et alors? C'est aussi la guerre en Irak, en Afghanistan, en Palestine, actuellement.

(D'ailleurs, avez-vous remarqué? L'Irak est désormais une "république" islamique qui applique la peine de mort, tout comme l'Afghanistan... Ils sont bons ces soudards yankees, british ou français: ils justifient leurs massacres de masse (cf. les 600 000 Irakiens assassinés depuis mars 2003) par la lutte contre l'islamisme mais, partout où il posent les pieds, le fascislamisme arrive au pouvoir.)

"le régime japonais n'était pas démocratique. "

--> Certes. Et le Vatican?

"Ils étaient plus ou moins obligés de faire cela."

--> Pas tous, loin de là. Beaucoup le faisaient par patriotisme mais, vous, vous ne pouvez pas comprendre: c'est une valeur de gauche!

Quant aux cas de kamikazes américains durant la seconde boucherie mondiale, vous les expliquez comment? Par le caractère dictatorial des Etats-Unis d'Amérique, sans doute?

Écrit par : megacatastrophemondiale | 06/11/2006

Certes le Vatican n'est pas complètement démocratique. Benoit XVI a tout de même été élu. Le vatican est un très petit état comme Monaco qui est encore moins démocratique.
De toute façon cela n'a aucun rapport avec le Japon.

Oui il y a eu sans doute des kamikazes qui faisait cela pas patriotisme. Ils étaient capables de mourir pour une idée.
Le patriotisme est de nos jours mis de côté aussi bien par la gauche que par la droite. L'extrême-gauche est aussi pour l'internationalisme. Il faut sans cesse dénigrer son pays ce qui n'incite pas à l'aimer. D'ailleurs c'est aussi une des causes de la violence en banlieue. Il est très difficile d'aimer un pays qui ne s'aime pas. Nos intellectuels et politiques ont aussi leur propre responsabilité dans ces violences.
Aux ETats-UNis ce qui rassemblent les habitants est le patriotisme.

Écrit par : Fabrice Trochet | 06/11/2006

« Le patriotisme est de nos jours mis de côté aussi bien par la gauche que par la droite. L'extrême-gauche est aussi pour l'internationalisme. »

--> Il est absurde d’opposer, comme vous le faites présentement, le patriotisme à l’internationalisme. Cela revient à considérer qu’il n’y pas de différence entre, d’une part, la fierté nationale et, d’autre part, le repli sur soi et le rejet de l’Autre.

Etre à la fois patriote et internationaliste, c’est possible; il faut être stupide (et je pèse mes mots) pour l’ignorer.




« Je ne suis, dites-vous, ni Français, ni Espagnol, je suis cosmopolite. Ah ! Très bien, moi aussi, mais gare encore à la mystification ! Dans votre enthousiasme cosmopolite, vous venez précisément d’envoyer votre adhésion à l’homme le moins cosmopolite et le plus égoïstement national de toute l’Europe, à Mazzini. […] Cet homme à deux passions : la soif de l’unité italienne, la haine de la France… […] Mazzini hait la France, il abhorre le socialisme, il ne peut pas perdre une si belle occasion d’insulter l’une, d’écraser l’autre, et d’assouvir ainsi sa double haine… Déblayer le terrain des idées qui le gênent, ameuter contre la France le mépris des peuples : il n’a point failli à cette mission, il a détaché à notre patrie le coup de pied de l’âne. »
Louis-Auguste Blanqui (révolutionnaire socialiste), Lettre à Maillard, 6 juin 1852



« Déjà, [le 3 avril 1871] après les assassinats du Mont-Valérien et de Chatou, M. Thiers avait écrit à ses préfets : ‘l’effet moral est excellent.’ Lorsque le Russe disait : ‘l’ordre règne à Varsovie’, Failly : ‘le chassepot a fait merveille’, ils parlaient au moins d’étrangers et non de compatriotes. On le savait bien, ce n’est pas la bourgeoisie française, mais une fille du peuple qui a dit cet belle parole : ‘Je n’ai jamais vu couler le sang français sans que les cheveux ne me dressassent sur la tête.’»
Prosper-Olivier Lissagaray (communard), Histoire de la Commune de 1871, 1896



«…la bourgeoisie russe, dans la période de la révolution nationale, s'avéra une classe antinationale… »
Léon Trotsky (fondateur de la Quatrième Internationale), Histoire de la révolution russe, 1930



« La Patrie ou la mort, nous vaincrons. »
Devise actuelle de Cuba (un pays qui pratique un internationalisme on ne peut plus concret, par l’envoi de milliers de médecins partout dans le monde)

Écrit par : megacatastrophemondiale | 07/11/2006

"My God ! Brandir le spectre de Sarkozy pour démontrer que toutes les religions se valent…
Ok, le ministre de l’intérieur bouffe à tous les râteliers, et alors ? Il est où le rapport?"

--> Ca ne vous a pas traversé l'esprit que Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa est le ministre des Cultes? Et, accessoirement, notre futur président? (Si ce n'est pas lui, ce sera la catholique pratiquante Marie-Ségolène Royal, c'est-à-dire à peu près la même chose)

Si toutes les religions ne se valent pas, comment se fait-il que Mgr André Vingt-Trois, l'islamiste millionaire Boubakeur et le grand rabbin de France Joseph Sitruk passent leur week-end ensemble, au Congrès Juif Mondial?

http://fr.news.yahoo.com/photos/061112224843.hwq3xj5h-photo--g-d--le-recteur-de-la-mosquee-de-paris--dalil-bou.html

"Vous n’avez pas d’autres épouvantails à sortir de votre chapeau de magicien, vous l’adepte du tour de passe-passe qui embobine les enfants de moins de 8 ans mais dont le discours ne résisterait pas à l’examen critique d’un pré-pubère ?"

--> Comme disait grosso modo un mien ami, que j'appelerai J.G. pour préserver son anonymat : plus c'est gros, plus ça passe.

"Vous vous éparpillez, vous vous étalez, vous faîtes du bruit mais au final que retient-on ?"

--> Pour vos problèmes de mémoire, je ne peux rien faire. Désolé.


"Que vous gobez cette propagande d’anarcho-gauchiste qui consiste à présenter le terroriste palestinien comme étant un résistant."

--> Vous savez lire? Ce que j'ai écrit, c'est ça : "pour revenir à la question du terrorisme, soyons clairs: oui, certains Palestiniens pratiquent le TERRORISME. "

"Alors que pensez-vous de ces barbares qui brandissent leurs gamins bardés d’explosifs en guise d’offrandes à Allah pour assouvir sa soif inextinguible de sang juif ?"

--> Je pense que ce sont des tarés religieux et fascistes, mais qu'ils sont chez eux, à la différence des sionistes qui ont colonisé la Palestine (on sait, en effet, que, dans ses lettres à Cecil Rhodes, Herzl lui-même qualifiait le sionisme de colonialisme).

"Invention des américains ? Elucubrations d’occidentaux ?"

--> Ni l'une, ni l'autre. Mais, puisqu'encore une fois vous me rebatez les oreilles avec votre Occident, j'attend toujours que vous m'énumériez les valeurs qui font sa spécificité.

"Non seulement vous méprisez les juifs..."

--> Vous calomniez aussi bien qu'un journaliste-de-gÔche. Dommage qu'à Libé, ça ne recrute plus des masses, ils vous auraient accueilli à bras ouverts.
Essayez Charlie-Hebdo, ils ont peut-être de la place pour un trou de Val, pardon...de balle, supplémentaire.

"mais vous méprisez également le peuple palestinien qui subit la dictature des « fous d’Allah »."

--> Dictature? Ah? Les barbus ont truqué les élections? Vous avez un scoop?

"A ma connaissance seuls les régimes totalitaires ou les mouvements sectaires ont enfanté des « human bomb »."

--> Faux, comme je l'ai rappellé dans un précédent message.

"Cette idéologie de mort est le fruit pourri de croyances, de matraquages mentales, de haine entretenus depuis des lustres."

--> Je suis parfaitement d'accord. Rien à redire là-dessus.

"Ramener le problème palestinien à une dialectique marxiste où les faibles seraient les victimes des plus forts voilà qui me fait doucement rigoler."

--> Vous ne connaissez rien à la "dialectique marxiste". Une analyse marxiste du conflit israélo-palestinien, ça donne ça: chez les Palestiniens, il y a des bourgeois et des prolétaires. Chez les Israéliens, c'est pareil. Donc les prolétaires israéliens et palestiniens ont des intérêts de classe en commun et leurs véritables ennemis sont les bourgeois, aussi bien juifs qu'arabes. On retombe, en somme, sur le "Prolétaires de tous les pays, unissez vous !" par lequel Marx termine son Manifeste.

N'oubliez pas que, pour Marx, les prolétaires n'ont pas de patrie. Toute l'histoire est, selon Marx, marquée par la lutte entre les classes (entre hommes libres et esclaves, entre maîtres de jurandes et compagnons, entre bourgeois et prolétaires...). Mais lutte entre classes n'est pas lutte entre nations (cf les paroles de l'Internationale : Paix entre nous, guerre aux tyrans
Appliquons la grève aux armées
Crosse en l'air, et rompons les rangs
S'ils s'obstinent, ces cannibales
A faire de nous des héros
Ils sauront bientot que nos balles
Sont pour nos propres généraux).

Conclusion: vous rigoliez pour rien.

"Les palestiniens sont incapables de gérer leurs propres ressources ;"

--> Ah! Les Arabes, vous savez comment ils sont : on leur tend la main, ils arrachent le bras!

"sans aller jusqu’à dire qu’ils sont plus adeptes de la rapine que de la thésaurisation, il faut avouer quand même que les dissensions entre le fatah et le hamas relèvent plus du brigandage qu’autres choses."

--> Sérieusement, sans ironie aucune, j'suis bien d'accord là dessus: TOUS POURRIS!

"Je n’incrimine pas les palestiniens mais leurs dirigeants qui, panarabisme oblige, souhaite la destruction des juifs quitte à ce que cela passe par celle de leur propre peuple."

--> Cessez de faire l'amalgame entre "juif" et "sioniste", c'est très malhonnête. Beaucoup de juifs ne sont pas sionistes. La majorité des sionistes ne sont pas juifs, mais chrétiens. Je ne vois pas en quoi envoyer les 10 millions de juifs de la diaspora vivre dans le pays de la planète où les juifs sont le plus en danger serait faire preuve de judéophilie.

Il ne faut pas oublier que bon nombre de nazis ont été sionistes avant d'être partisans de l'extermination. Adolf Eichmann était présent en civil au 35ième anniversaire de la mort de Herzl, il a protesté contre ceux qui ont profané sa tombe à Vienne. D'ailleurs, il semble qu'en dehors de L'Etat juif de Herzl et de L'histoire du sionisme d'Adolf Böhm, Eichmann n'ait lu à peu près aucun livre.
Source: Hannah Arendt, Eichmann à Jérusalem, Rapport sur la banalité du mal, Gallimard, 2002, pages 104-105

"Au fait, a-t-on vu des hauts dignitaires musulmans se faire sauter dans les bus israéliens ?"

--> L'ai-je affirmé?

"Que les palestiniens n’aient pas le recul nécessaire pour se rendre compte qu’ils se font manipuler est une chose mais que vous, en prétendant défendre leurs causes, teniez le même discours que ces nazislamistes je trouve cela absolument odieux."

--> Encore une fois: savez-vous lire ? J'ai écrit: "Sur le Proche-Orient, il faut être clair: l'islam est une POURRITURE, les islamistes sont des ORDURES. "

"Présenter le pape comme vous le faîtes est indigne, vous insinuez qu’il pourrait poursuivre le projet du III ème Reich mais qui peut croire une chose pareille ?"

--> Je n'insinue rien, je dis clairement que, quand on a combattu pour Hitler, on n'a de leçon à donner à personne.

"Vous êtes ridicule ; le pape s’est fait enrôler dans les Hitlerjugend à l’âge de 14 ans comme l’ensemble des jeunes gens de cette période qui en avait l’obligation, il a 18 ans lorsque la guerre prend fin, 18 ans."

--> 18 ans? Très bien! C'est l'âge que j'avais il y a deux ans. Pour autant que je me souvienne, je n'étais pas néonazi en 2004.

"Il est où le "soutien", de quelle nature est-il ? Il est où le "soutien", de quelle nature est-il ?
Cela fait-il de Benoît XVI l’incarnation du mal absolu ?"

--> J'ai écrit quelque part qu'il était "l'incarnation du mal absolu"? Ah bon? De deux choses l'une: soit je perd la mémoire, soit vous racontez n'importe quoi.

"A-t-on entendu des paroles porteuses de haine et appelant à la guerre venant du Vatican ?"

--> Dans l'histoire ? Euh... Oui, quelque fois, quand même.

"Combien de fatwas peut-on incriminer au Saint-Père ? "

--> C'est qui le Saint-Père?

"Vous êtes à la limite du respectable,"

--> A la limite, seulement? Donc j'ai encore des efforts à faire...

"d’ailleurs le « salopard » est déjà un mot de trop de votre part."

--> Donc, "ordures" appliqué aux barbus, ça ne vous choque pas mais par contre, traiter un chrétien de "salopard", ça ne se fait pas ? Vous pratiquez la doublepensée?


Allez, l'autre joue maintenant!

Écrit par : megacatastrophemondiale | 13/11/2006

"My God ! Brandir le spectre de Sarkozy pour démontrer que toutes les religions se valent…
Ok, le ministre de l’intérieur bouffe à tous les râteliers, et alors ? Il est où le rapport?"

--> Ca ne vous a pas traversé l'esprit que Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa est le ministre des Cultes? Et, accessoirement, notre futur président? (Si ce n'est pas lui, ce sera la catholique pratiquante Marie-Ségolène Royal, c'est-à-dire à peu près la même chose)

Si toutes les religions ne se valent pas, comment se fait-il que Mgr André Vingt-Trois, l'islamiste millionaire Boubakeur et le grand rabbin de France Joseph Sitruk passent leur week-end ensemble, au Congrès Juif Mondial?

http://fr.news.yahoo.com/photos/061112224843.hwq3xj5h-photo--g-d--le-recteur-de-la-mosquee-de-paris--dalil-bou.html

"Vous n’avez pas d’autres épouvantails à sortir de votre chapeau de magicien, vous l’adepte du tour de passe-passe qui embobine les enfants de moins de 8 ans mais dont le discours ne résisterait pas à l’examen critique d’un pré-pubère ?"

--> Comme disait grosso modo un mien ami, que j'appellerai J.G. pour préserver son anonymat : plus c'est gros, plus ça passe.

"Vous vous éparpillez, vous vous étalez, vous faîtes du bruit mais au final que retient-on ?"

--> Pour vos problèmes de mémoire, je ne peux rien faire. Désolé.


"Que vous gobez cette propagande d’anarcho-gauchiste qui consiste à présenter le terroriste palestinien comme étant un résistant."

--> Vous savez lire? Ce que j'ai écrit, c'est ça : "pour revenir à la question du terrorisme, soyons clairs: oui, certains Palestiniens pratiquent le TERRORISME. "

"Alors que pensez-vous de ces barbares qui brandissent leurs gamins bardés d’explosifs en guise d’offrandes à Allah pour assouvir sa soif inextinguible de sang juif ?"

--> Je pense que ce sont des tarés religieux et fascistes, mais qu'ils sont chez eux, à la différence des sionistes qui ont colonisé la Palestine (on sait, en effet, que, dans ses lettres à Cecil Rhodes, Herzl lui-même qualifiait le sionisme de colonialisme).

"Invention des américains ? Elucubrations d’occidentaux ?"

--> Ni l'une, ni l'autre. Mais, puisque encore une fois vous me rebattez les oreilles avec votre Occident, j’attends toujours que vous m'énumériez les valeurs qui font sa spécificité.

"Non seulement vous méprisez les juifs..."

--> Vous calomniez aussi bien qu'un journaliste-de-gÔche. Dommage qu'à Libé, ça ne recrute plus des masses, ils vous auraient accueilli à bras ouverts.
Essayez Charlie-Hebdo, ils ont peut-être de la place pour un trou de Val, pardon...de balle, supplémentaire.

"mais vous méprisez également le peuple palestinien qui subit la dictature des « fous d’Allah »."

--> Dictature? Ah? Les barbus ont truqué les élections? Vous avez un scoop?

"A ma connaissance seuls les régimes totalitaires ou les mouvements sectaires ont enfanté des « human bomb »."

--> Faux, comme je l'ai rappelé dans un précédent message.

"Cette idéologie de mort est le fruit pourri de croyances, de matraquages mentales, de haine entretenus depuis des lustres."

--> Je suis parfaitement d'accord. Rien à redire là-dessus.

"Ramener le problème palestinien à une dialectique marxiste où les faibles seraient les victimes des plus forts voilà qui me fait doucement rigoler."

--> Vous ne connaissez rien à la "dialectique marxiste". Une analyse marxiste du conflit israélo-palestinien, ça donne ça: chez les Palestiniens, il y a des bourgeois et des prolétaires. Chez les israéliens, c'est pareil. Donc, les prolétaires israéliens et palestiniens ont des intérêts de classe en commun et leurs véritables ennemis sont les bourgeois, aussi bien juifs qu'arabes. On retombe, en somme, sur le "Prolétaires de tous les pays, unissez vous !" par lequel Marx termine son Manifeste.

N'oubliez pas que, pour Marx, les prolétaires n'ont pas de patrie. Toute l'histoire est, selon Marx, marquée par la lutte entre les classes (entre hommes libres et esclaves, entre maîtres de jurandes et compagnons, entre bourgeois et prolétaires...). Mais lutte entre classes n'est pas lutte entre nations (cf. les paroles de l'Internationale : Paix entre nous, guerre aux tyrans
Appliquons la grève aux armées
Crosse en l'air, et rompons les rangs
S'ils s'obstinent, ces cannibales
A faire de nous des héros
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux).

Conclusion: vous rigoliez pour rien.

"Les palestiniens sont incapables de gérer leurs propres ressources ;"

--> Ah! Les Arabes!... Vous savez comment ils sont : on leur tend la main, ils arrachent le bras!

"sans aller jusqu’à dire qu’ils sont plus adeptes de la rapine que de la thésaurisation, il faut avouer quand même que les dissensions entre le fatah et le hamas relèvent plus du brigandage qu’autres choses."

--> Sérieusement, sans ironie aucune, j'suis bien d'accord là dessus: TOUS POURRIS!

"Je n’incrimine pas les palestiniens mais leurs dirigeants qui, panarabisme oblige, souhaite la destruction des juifs quitte à ce que cela passe par celle de leur propre peuple."

--> Cessez de faire l'amalgame entre "juif" et "sioniste", c'est très malhonnête. Beaucoup de juifs ne sont pas sionistes. La majorité des sionistes ne sont pas juifs, mais chrétiens. Je ne vois pas en quoi envoyer les 10 millions de juifs de la diaspora vivre dans le pays de la planète où les juifs sont le plus en danger serait faire preuve de judéophilie.

Il ne faut pas oublier que bon nombre de nazis ont été sionistes avant d'être partisans de l'extermination. Adolf Eichmann était présent en civil au 35ième anniversaire de la mort de Herzl, il a protesté contre ceux qui ont profané sa tombe à Vienne. D'ailleurs, il semble qu'en dehors de L'Etat juif de Herzl et de L'histoire du sionisme d'Adolf Böhm, Eichmann n'ait lu a peu près aucun livre.
Source: Hannah Arendt, Eichmann à Jérusalem, Rapport sur la banalité du mal, Gallimard, 2002, pages 104-105

"Au fait, a-t-on vu des hauts dignitaires musulmans se faire sauter dans les bus israéliens ?"

--> L'ai-je affirmé?

"Que les palestiniens n’aient pas le recul nécessaire pour se rendre compte qu’ils se font manipuler est une chose mais que vous, en prétendant défendre leurs causes, teniez le même discours que ces nazislamistes je trouve cela absolument odieux."

--> Encore une fois: savez-vous lire ? J'ai écrit: "Sur le Proche-Orient, il faut être clair: l'islam est une POURRITURE, les islamistes sont des ORDURES. "

"Présenter le pape comme vous le faîtes est indigne, vous insinuez qu’il pourrait poursuivre le projet du III ème Reich mais qui peut croire une chose pareille ?"

--> Je n'insinue rien, je dis clairement que, quand on a combattu pour Hitler, on n'a de leçon à donner à personne.

"Vous êtes ridicule ; le pape s’est fait enrôler dans les Hitlerjugend à l’âge de 14 ans comme l’ensemble des jeunes gens de cette période qui en avait l’obligation, il a 18 ans lorsque la guerre prend fin, 18 ans."

--> 18 ans? Très bien! C'est l'âge que j'avais il y a deux ans. Pour autant que je me souvienne, je n'étais pas néonazi en 2004.

"Il est où le "soutien", de quelle nature est-il ?
Cela fait-il de Benoît XVI l’incarnation du mal absolu ?"

--> J'ai écrit quelque part qu'il était "l'incarnation du mal absolu"? Ah bon? De deux choses l'une: soit je perd la mémoire, soit vous racontez n'importe quoi.

"A-t-on entendu des paroles porteuses de haine et appelant à la guerre venant du Vatican ?"

--> Dans l'histoire ? Euh... Oui, quelque fois, quand même.

"Combien de fatwas peut-on incriminer au Saint-Père ? "

--> C'est qui le Saint-Père?

"Vous êtes à la limite du respectable,"

--> A la limite, seulement? Donc j'ai encore des efforts à faire...

"d’ailleurs le « salopard » est déjà un mot de trop de votre part."

--> Donc, "ordures", appliqué aux barbus, ça ne vous choque pas mais par contre, traiter un chrétien de "salopard", ça ne se fait pas ? Vous pratiquez la doublepensée?


Allez, maintenant, l’autre joue !

Écrit par : megacatastrophemondiale | 14/11/2006

"Vous êtes ridicule ; le pape s’est fait enrôler dans les Hitlerjugend à l’âge de 14 ans comme l’ensemble des jeunes gens de cette période qui en avait l’obligation, il a 18 ans lorsque la guerre prend fin, 18 ans."

--> 18 ans? Très bien! C'est l'âge que j'avais il y a deux ans. Pour autant que je me souvienne, je n'étais pas néonazi en 2004.

Vous êtes encore de mauvaise foi. Car cela n'a rien à voir. En France le parti néo nazi n'est pas au pouvoir donc vous ne pouviez entrer dans leur rang. Votre père a peut-être fait l'armée sous un pouvoir qu'il exécre.
De toute façon c'est comme le STO même G. Marchais est parti pour l'Allemagne.

Écrit par : Fabrice Trochet | 15/11/2006

"Alors que pensez-vous de ces barbares qui brandissent leurs gamins bardés d’explosifs en guise d’offrandes à Allah pour assouvir sa soif inextinguible de sang juif ?"

--> Je pense que ce sont des tarés religieux et fascistes, mais qu'ils sont chez eux, à la différence des sionistes qui ont colonisé la Palestine

(...)

--> Donc, "ordures", appliqué aux barbus, ça ne vous choque pas mais par contre, traiter un chrétien de "salopard", ça ne se fait pas ?

Vous ne leurrez personne à par vous même sans doute.

Un, vous assimilez le chrétien au terroriste islamiste.

Deux, vous vous gardez bien de présenter le terrorisme palestinien (le terrorisme islamiste) comme étant ce qu'il est c'est à dire une barbarie sans nom à l'encontre des juifs et de l'Occident mais aussi de l'être humain en général.

Trois, vous participez à votre manière au règne du mépris et de la haine

Sur ce je clos ici la discussion et m'en remets au discernement de chacun.

Écrit par : Jersan Romcho | 16/11/2006

"Deux, vous vous gardez bien de présenter le terrorisme palestinien (le terrorisme islamiste) comme étant ce qu'il est c'est à dire une barbarie sans nom à l'encontre des juifs et de l'Occident mais aussi de l'être humain en général."

et juste plus haut, vous citez :

"--> Je pense que ce sont des tarés religieux et fascistes, mais qu'ils sont chez eux, à la différence des sionistes qui ont colonisé la Palestine"

...........

"De toute façon c'est comme le STO même G. Marchais est parti pour l'Allemagne."

Peut être, mais cela n'a rien à voir. Georges Marchais, quel exemple ! Vous n'avez pas mieux ?

Écrit par : Sentenza | 23/11/2006

Oui c'est bien ce que j'ai dit. Pas une seule fois vous entendrez mega dire que les terroristes palestiniens sont des barbares, il préfère s'en tenir à un "tarés de religieux fascistes" ainsi il peut mettre sur le même pied d'égalité tous les religieux de cette planète.
De fait, je suppose que pour ce nigaud de première Bush est LE barbare, le juif est LE barbare, le pape est LE barbare.
Regardez comme votre ami me répond, ne faîtes pas semblant de ne pas voir:
"Je pense que ce sont des tarés religieux et fascistes, MAIS qu'ils sont chez eux, à la différence des sionistes qui ont colonisé la Palestine"
Le fait d'être sur son territoire ou pas fait-il du terroriste islamiste un barbare ou non?
Voilà la question imbécile que cet anarchiste de bazar semble poser implicitement ; si on vous fait prendre des vessies pour des lanternes cher Sentenza j'en suis navré pour vous.

Écrit par : Jersan Romcho | 26/11/2006

C'est pas moi, c'est l'autre!

Des siècles que ça dure... Et vous voulez que ça change?

Bien sûr que non! L'obscurantisme de toutes les religions remet sans cesse les cartes sur le tapis...

Belote, re-belote et dix de der...

C'est à qui de distribuer?

Écrit par : edmont | 26/11/2006

Bravo Edmont!

Au fait, espérons, prions, crions que tout se passe bien durant le séjour de Benoît XVI en Turquie lors de la semaine prochaine.

A moins que sous prétexte que "des siècles que ça dure(...)L'obscurantisme de toutes les religions remet sans cesse les cartes sur le tapis" vous n'en ayez rien à foutre.

Bien à vous quand même.

Écrit par : Jersan Romcho | 26/11/2006

"Regardez comme votre ami me répond, ne faîtes pas semblant de ne pas voir:"

Si j'avais fait semblant de ne pas voir, je n'aurai pas cité toute la phrase.

"Le fait d'être sur son territoire ou pas fait-il du terroriste islamiste un barbare ou non?Voilà la question imbécile que cet anarchiste de bazar semble poser implicitement"

Le fait d'être sur son territoire ou pas fait-elle de Tsahal une barbare ?

A la fois l'armée israélienne et les terroristes (Palestiniens essentiellement mais Israéliens aussi) sont des barbares notables dans cette région du monde. Barbaries qui ne sont aucunement justifiables pour un bord comme l'autre.

"C'est à qui de distribuer?"
Ah, je préfère le poker, tant pis !

Écrit par : Sentenza | 29/11/2006

"Oui c'est bien ce que j'ai dit. Pas une seule fois vous entendrez mega dire que les terroristes palestiniens sont des barbares"

--> Les terroristes palestiniens sont des barbares.
Ah bin tiens ! Dommage pour vous! Je viens de le dire.

"il préfère s'en tenir à un "tarés de religieux fascistes" ainsi il peut mettre sur le même pied d'égalité tous les religieux de cette planète."

--> Vous n'êtes même pas assez honnête intellectuellement pour me citer avec exactitude, espèce de Vichinsky de caniveau.

J'ai qualifié les terroristes palestiens de "tarés religieux ET fascistes", pas de "tarés de religieux fascistes".

Vous ne voyez sans doute pas la différence?
Le "et" signifie justement que l'on peut être religieux sans être fasciste. Tandis que la phrase - pléonastique - que vous m'attribuez fait de "religieux" un synonyme de "fasciste".

"De fait, je suppose que pour ce nigaud de première Bush est LE barbare, le juif est LE barbare, le pape est LE barbare."

--> Le Pape et Bush sont des barbares, oui. Tout comme le sont les idéologies sionistes et islamistes.
Par contre, je ne vois pas ce que les Juifs viennent faire dans le débat (c'est vous qui faites une fixette sur les Juifs, pas moi!).

"Le fait d'être sur son territoire ou pas fait-il du terroriste islamiste un barbare ou non?"

--> "ou pas","ou non"... C'est une question à quadruple choix? Désolé, moi parler que français!

Attendez, je vais me chercher un efferalgan et je reviens...

"Voilà la question imbécile"

--> A qui le dites-vous??!

"que cet anarchiste de bazar"

--> Anarchiste? Moi? Ahah...

"semble poser implicitement"

--> Donc, si je vous suis, cette question, je ne fais que "sembler" la poser - et, en plus, "implicitement" ?

Vous m'avez l'air bien peu sûr de vos affirmations (délirantes, effectivement).

PS : rassurez-vous pour votre Sinpayre, le Premier ministre islamiste turc Erdogan l'a chaleureusement accueilli à son arrivée à Ankara.

Écrit par : megacatastrophemondiale | 29/11/2006

Vous m'accusez de malhonnêteté intellectuelle?
C'est quand même un comble.
Vous n’avez vraiment peur de rien et certainement pas du ridicule.
Car se targuer de traiter les terroristes islamistes de barbares pour ensuite qualifier pareillement le pape dans la foulée il faut être un sacré enfoiré.

Écrit par : Jersan Romcho | 30/11/2006

Les commentaires sont fermés.