Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2007

Soupe au cochon interdite ?

Décidément la France est un pays qui s’oriente de plus en plus vers le totalitarisme, un totalitarisme mou peut-être, mais très proche de l’univers décrit par Georges Orwell dans son roman 1984. Nous sommes de plus en plus contrôlés.  Pour distribuer à manger aux SDF, il faut maintenant une autorisation. Complètement absurde !  Et d’ailleurs le conseil d’Etat a interdit la distribution de soupe au cochon donné par l’association Solidarité des Français, proche des Identitaires.  Cela serait en effet discriminatoire car elle priverait d’un repas gratuit les pauvres  musulmans et juifs. Ce qui n’est pas pouvé car aucune association musulmane ou juive ne s’est plainte. Il est vrai que de plus en plus de cantines scolaires sont obligés de servir de la viande Hallal mais je pense que l’on devrait pouvoir  donner ce qui nous plaît. Si ces belles âmes veulent distribuer de la soupe sans viande, rien ne les empêche de le faire.

Cette association ne bénéficie pas des subsides gouvernementales comme c’est le cas de la plupart des associations. L’initiative individuelle n’est plus tolérée sauf si l’on est de gauche ou d’extrême gauche. La liberté d’expression est de plus en plus restreinte et maintenant c’est au tour de la liberté de donner.  Pour l’Etat, le bon citoyen doit rester chez lui à regarder la télévision et donner de l’argent pour le téléthon, le sidathon... pour toutes les causes certifiées conformes par les médias et le show-biz.

19:35 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : actualité

Commentaires

Il est consolant de voir que la mauvaise foi et la manipulation n'inspirent guère les habitués...

Servir un brouet infusé de cochon en le faisant savoir est un pur acte de xénophobie confessionnelle...
Le contraire d'un geste généreux!

En tant qu'athée, tous ces arrières-combats me puent la merde...
J'ai pas honte de le dire!

On peut faire un excellent bouillon rien qu'avec des légumes, nourissant et savoureux, qu'on ira offrir comme on ouvre son cœur...

Sans soutanes, sans mitres ni sigles fachos!

Écrit par : edmont | 10/01/2007

Mais, le brouet hallal, il est généreux lui, ou politique aussi ? Et les tentes de don quichotte ? Ce sont des tentes généreuses ?

Edmont, vous n'avez pas tord, mais il faut regarder partout.

(pendant ce temps-là, cela barde sur mon blog)

Écrit par : stephane | 11/01/2007

Toute cette histoire est ridicule et on peut penser que l'un des buts de mettre ostensiblement du cochon était de lever un lièvre : le retour en force du religieux dans la vie publique.
Seulement ce n'est plus la même religion, c'est le moins que l'on puisse dire.

Les athées comme dans le com n°1 sont un peu bloqués, à rejeter la "soutane".
D'autant qu'ils devraient comprendre, dans leur propre intérêt, que les musulmans méprisent plus les athées que les chrétiens.

Les naïfs qui croient que parce que la religion n'est pas importante pour eux, elle ne l'est pas pour les autres !

Écrit par : Le Proton Jovial | 12/01/2007

Article paru dans Valeurs Actuelles
Le Conseil d’État rentre dans le lard

Et dire que d’aucuns trouvent la justice française lente ! Il n’aura pas fallu deux jours au Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative française, pour interdire la distribution de “soupe au lard” aux sans-abri parisiens. Estimant que cette distribution était « discriminatoire, car excluant de fait les personnes de confession juive et musulmane », la préfecture de police l’avait interdite en décembre. Cette décision ayant été invalidée le 2 janvier par le tribunal administratif, la préfecture et la mairie de Paris ont fait appel le 3 et ont obtenu gain de cause le 5 ! Une jurisprudence qui pourrait avoir des conséquences pittoresques : la Halde va-t-elle demander la fermeture du célèbre restaurant des Halles Au pied de cochon ? Les végétariens vont-ils faire interdire les distributions de bouillon de bœuf ?

Écrit par : Fabrice | 12/01/2007

Peut être Edmont, peut être...

Mauvaise foi que vous dites.

Alors je vous renvoie une question simple:

Des soupes hallal distribuées pareillement par des officines musulmanes auraient-elles suscité tant d'émois selon vous?

Écrit par : Jersan Romcho | 16/01/2007

Un soir j'ai "bouffé" au pied de cochon...

Dans l'enfilade des tables, derrière la caisse, j'aperçus un grouillot qui se curait les écuries(les cavernes du nez)puis qui, d'un geste vif venu de l'habitude, essuya tout ça dans son tablier, machinalement...

Depuis j'ai conservé en moi un je ne sais quoi qui me fait dire aujourd'hui qu'à la cime des valeurs qui font Foi, il y a pour départager le faux du vrai, que de banales récurrences ...

Écrit par : edmont | 16/01/2007

Je n'ai pas grand chose à ajouter.

Je suis juste triste pour mon pays, millénaire d'histoire, de culture, de civilisation. Qui se laisse lentement mais surêment tiersmondiser...

ou plus exactement, qui se laisse dominer par un minorité activiste, épaulée par la bien pensance des riches de gauche, qui pour oublier leur saloperie morale réelle (ils sont patrons de pub, communicants, patrons divers après avoir fait joujou pendant mai 68) se drapent dans les orpieaux de la vertu et font interdir la soupe au lard.

Et ceux qui ont fait venir des milliers d'immigrés pour les parquer dans des tours, puis ont organisé le regroupement familial, ils seront jugés un jour ?

allez, bonne année quand même

Écrit par : TdM | 21/01/2007

Pour abonder dans votre sens, une fois n'est pas coutume, je viens signaler qu'au calendrier Chinois c'est l'année du cochon! Mais vous le saviez déjà!
Ce que vous ne savez peut-être pas c'est à ce qu'il parait, que les autorités chinoises auraient décidé de mettre de la retenue dans les célébrations pour ne pas choquer les musulmans!

Là je crois qu'on a franchi une sacrée Muraille!

Si tout est bon dans le cochon, en bon fils de paysan je sais de quoi je parle, dans cette affaire tout est devenu bon, même renier sa culture, pour faire des affaires!

Ah! ces orientaux! Quel pragmatisme!

Écrit par : edmont | 30/01/2007

Les commentaires sont fermés.