Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2007

Matthieu Baumier La démocratie totalitaire

medium_Baumier.gifMatthieu Baumier auteur de L'Anti-Traité d'athéologie : le système Onfray mis à nu vient d’écrire un nouveau livre sur la post-démocratie, ce monde dans lequel nous vivons qui se confond de plus en plus avec une démocratie virtuelle aidée par une propagande politique et médiatique toute puissante . Ce sont souvent des thèmes que j’ai abordés dans ce blog. ; je ne peux qu’être d’accord avec Mathieu Baumier même si j’aurais aimé un approfondissement de ces sujets. Toutefois il met bien en évidence la primauté du bien particulier,une des principales caractéristiques de la post-démocratie alors que l‘idée républicaine implique que le bien commun prime sur le bien individuel. Je crois aussi que cela ne peut que s’aggraver. Chaque communauté demande de plus en plus de droits.

Cet auteur constate que deux écrivains français ont chacun perçu cette post-démocratie : Houellebecq et son acceptation de ce monde terriblement nihiliste et Maurice G. Dantec qui lui combat le nihilisme sous ses différents aspects. Mathieu Baumier nous met en garde contre la montée totalitaire de l’islamisme radical. On a peur de désigner ce mouvement par les mots fascisme vert pourtant l’auteur nous précise que ce terme fasciste est utilisé par le monde arabe qui sont eux confrontés à ce problème mais nous ne voulons pas le voir comme au temps de la dictature communiste en URSS où ces régimes totalitaires étaient soutenus par les intellectuels français. Dans ce livre un chapitre est consacré à François Bayrou qui dit tout « haut ce que chacun sait tout bas : la post-démocratie est un haut lieu des collusions d’intérêts entre politiques, industriels et journalistes »

Il se forme ainsi une fracture entre ce que les médias disent et ce que les gens vivent. « En post-démocratie, la seule information est celle de la propagande. Il n’est plus d’information, il n’est que des propagandes (…) L’ère de l’émotion a remplacé celle de l’analyse des faits ».

Par contre sa critique de Nietzsche ne me parait pas opportune. Même si ce philosophe était profondément anti-chrétien il avait apporté beaucoup de réflexions intéressantes pour nous aider à combattre les dérives de l‘humanisme issu, il est vrai du christianisme: égalitarisme, compassion, moralisme… D’ailleurs Maurice G. Dantec lui aussi utilise beaucoup de ces concepts pour combattre le nihilisme. La pensée de Nietzsche est l’une des plus vivifiantes de ces derniers siècles. Matthieu Baumier préfère appeler à la rescousse des auteurs tels que Bernanos et Zinoviev avec de nombreuses citations à l’appui. Il aborde aussi le thème de la Personne humaine à travers le personnalisme, concept développé par Emmanuel Mounier.

Cet ouvrage en dénonçant cette démocratie formelle et ce nihilisme qui s’installe sous nos yeux apporte quelques réponses pour défendre une démocratie qui passe selon lui par une redécouverte du christianisme, certes mais je pense qu’une redécouverte de la pensée de Nietzsche est aussi nécessaire pour dépasser le nihilisme vers lequel nous nous acheminons.

Matthieu Baumier La démocratie totalitaire Penser la modernité post-démocratique (pour en savoir plus ou le commander cliquez ici )

Commentaires

"le terme fasciste provient du monde arabe" : je croyais qu'il venait de l'italien "faisceau".

Tout un chapitre sur Bayrou ? Purée, l'a pas peur, Baumier !
Le centriste ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes dans un but électoraliste.

Écrit par : paratext | 21/02/2007

Oui je me suis mal exprimé. J'ai reformulé mes propos. C'est le monde arabe qui utilise le terme fasciste pour désigner l'islamiste radical.

Son éloge de Bayrou m'a aussi étonné.

Écrit par : Fabrice | 21/02/2007

Peut-être que "Bayrou" est une image, une métaphore, pour parler d'un autre ? ;-)

Écrit par : Stéphane | 22/02/2007

Il faut dire: Baillerou...

Et même l'écrire ainsi!
Ainsi ça situe mieux le bonhomme.

Écrit par : edmont | 22/02/2007

simplement,je voulais dire...
Je suis un peu bête, peut être, mais moi,
c'est DEMOCRASSIE que j'écris maintenant étant donné que la démocratie en France est désormais un leurre !

Écrit par : cotonnet | 23/02/2007

simplement,je voulais dire...
Je suis un peu bête, peut être, mais moi,
c'est DEMOCRASSIE que j'écris maintenant étant donné que la démocratie en France est désormais un leurre !

Écrit par : cotonnet | 23/02/2007

Houellebecq & Dantec, deux parfaits démocrates visionnaires, vont nous arranger tout ça...

Écrit par : edmont | 23/02/2007

Les commentaires sont fermés.