Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2007

Besancenot choisit ses contradicteurs

Je viens d'apprendre par le site d’Alain Soral qu’Olivier Besancenot a catégoriquement refusé d'affronter Alain Soral en direct chez Moati demain dimanche 11 mars dans l’émission Ripostes, allant jusqu'à menacer la production de ne pas venir si celle-ci maintenait l'invitation du contradicteur que la rédaction lui avait choisi.

Voulant en savoir un peu plus j’ai contacté la LCR ce samedi en début d’après-midi je suis tombé sur la permanence pour la récolte des parainnages. On n’était pas au courant de cette affaire. Je leur ai tout de même dit c’est drôle ce sont les candidats qui choisissent avec qui ils vont débattre, La militante de la LCR m’a répondu " Cela fait longtemps que cela se passe comme ça, c’est une pratique très courante. "

Besancenot avec ses piètres arguments sait qu'il n'aurait pas fait le poids face à Alain Soral qui est un excellent débatteur.

Besancenot n’est donc pas un troublion du système, il en fait partie et bénificie d’une complaisance extrardinaire des journalistes. Ainsi le reportage que lui avait consacré la chaîne Planète où on avait pû voir un documentaire ou plutôt un film de propagande à la gloire d’Olivier Besancenot.

Commentaires

Pour moi, Besancenot a bien fait. Alain Soral, comme Dieudonné, sont des types qui ont pété les plombs. On peut rire des arguments à l'emporte pièce du petit facteur, mais je trouve qu'Alain Soral, qu'il soit au PC ou au FN, est plus animé par la haine du "grand capital", derrière lequel il soupçonne évidemment les juifs, que par l'intelligence. Je trouve cela déplorable et pour une fois, je rejoins Besancenot; s'il a refusé ce débat, je ne pense d'ailleurs pas que ce soit par lâcheté, mais plutôt par sens moral.

Écrit par : gilles Chambon | 10/03/2007

Moi ça m'aurait bien plu ce débat. J'aime les débats sans langue de bois . Le facteur a aussi la haine du grand capital et n'a aussi aucune sympathie pour Israel.

Écrit par : Fabrice | 10/03/2007

Il parait que Besancenot est un révolutionnaire. Il flippe devant Soral. Il n'est pas prêt de gagner la révolution.

Écrit par : Raoul | 10/03/2007

Voir l'interview exclusive d'Alain Soral à ce sujet :
http://telepublique.blogspirit.com/archive/2007/03/11/interview-exclusive-d-alain-soral.html

Écrit par : Jean Robin | 11/03/2007

Que vous découvriez avec étonnement que la LCR (notamment ceux qui la pilotent en sous-main) fait partie du système est assez savoureux, mais cela dit salutaire à écrire noir sur blanc.

Écrit par : Ludovic | 15/03/2007

Quelle fiotte bobo, ce Besancenot!

Il balise devant Soral, un vrai mec lui.

Les poltrons reds comme ce fonctionnaire de Neuilly sont vraiment nauseabonds.

Bisous a Soral!

Écrit par : Aline | 20/03/2007

Les commentaires sont fermés.