Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2007

Face au règne des médias, que faire ?

Le 20 juin    j’ai assisté à une    rencontre-débat très intéressante avec Patrice de Plunkett à  l'invitation de la revue Kephas. Le sujet : FACE AU RÈGNE DES MEDIAS, QUE FAIRE ? (FAMILLE, ÉCOLE, VALEURS, SPIRITUALITÉ...) 

Les médias selon Patrice de Plunkett sont le centre nerveux de notre société. Ils ont un impact sur tout. Il a abordé en premier lieu le culte de l’émotion. Le journal télévisé fonctionne de cette façon. Le journal TV est un spectacle ; les images sont sélectionnées selon la puissance émotionnelle. On n’est pas informé par un journal télévisé, on est impressionné. L’information télévisé est de la même famille que le marketing publicitaire. L’art du publicitaire, c’est l’invention d’images qui ne sont ni vrais ni fausses mais de modifier notre comportement de consommateur.

C’est le règne de l’éphémère. Les médias impose un monde moralement et intellectuellement vide. La télévision impose ses idées à l’enfant, elle atrophie tous les autres sens ; l’impulsion prime sur la réflexion.

 

Patrice de Plunkett a abordé la révolution Internet qui peut être un lieu d’échange et de connaissances infinis mais cela peut être un désert absurde où on peut se perdre. Beaucoup attendent tout d’Internet ; cela n’est qu’un outil. Toutes nos questions ne se trouvent pas sur ce nouveau média.

Je pense moi aussi tout comme Patrice de Plunkett  que c’est une pédagogie néfaste de mettre l’Internet à portée des enfants dans les classes.

Un autre sujet a été abordé, c’est l’impact des médias sur le spirituel. La TV maltraite l’information religieuse. J’avais déjà abordé le silence des médias sur les nombreux actes de vandalisme contre les cimetières et les églises chrétiennes sur ce blog. Les médias tentent d’édulcorer l’antichristianisme en France. Ils fixent l’attention sur ce qu’ils peuvent dénoncer et sont donc très heureux de pouvoir montrer un prêtre pédophile.

 

Da Vinci Code s’est très bien vendu grâce à l’aide des médias car il était violemment anti-catholique. La machinerie médiatique nous enferme tous dans de fausses évidences.

 

Patrice de Plunkett a  tout de même un espoir en constatant qu’il y a des courants souterrains auxquels les médias n’ont pas prise.

 

C’était vraiment une conférence interessante où beaucoup d’autres sujets ont été abordés comme l’éducation des enfants, ...

Commentaires

Réunion très intéressante dont je parlerai plus tard sur mon blogue.

Écrit par : Stephane | 12/07/2007

Les commentaires sont fermés.