Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2012

Cham Les musulmans cambodgiens face aux Khmers rouges

cham.jpgCham, film de Guillaume Orignac et Bruno Deniel-Laurent, sera projeté le mardi 13 novembre 2012, à 20h15, au cinéma Les 400 Coups, à Angers.

La séance, organisée avec le soutien des associations Cinéma Parlant et Sine Qua Non !, sera suivie d'une rencontre avec les réalisateurs et les historiens Alain Jacobzone et Cécile Parent.

CHAM est un film documentaire qui lève un coin du voile sur l'impitoyable répression ayant frappé, dans certaines régions, la population de l’ethnie musulmane chame sous le régime des Khmers rouges (1975 -1979). Durant ces cinq années où l'ensemble de la population cambodgienne a connu une monstrueuse descente aux enfers, les musulmans ont particulièrement été visés par la machine de mort khmère rouge qui voyait en eux les « ennemis numéro un ».

En suivant le travail d’Hisham Mousar, jeune avocat franco-cambodgien qui recueille les témoignages des survivants en vue du procès de dirigeants Khmers Rouges, le film saisit la transformation d’une mémoire intime longtemps ignorée en une expression collective répondant aux exigences du Tribunal Spécial.

Écartelés entre l'effroi et la haine, la tentation de la vengeance ou de l'amnésie, les survivants, au fur et à mesure du film, livrent ainsi des témoignages toujours plus poignants : rafles d'enfants, abjurations, tueries de masse. Au-delà des humiliations et des profanations, c'est la réalité concrète du sort fait à la population musulmane qui apparait pour la première fois à l'image.

19:11 Publié dans Angers | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.