Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2013

La revue Livr'arbitres

livrarbitres.jpgEnfin une belle revue littéraire, plutôt orienté à droite, lorsque j’emploie ce terme je veux parler d’une droite hussarde, non-conformiste, sublime mais souvent pauvre à l’image de François Seintein auquel cette revue  a consacré un dossier. De belles plumes pour écrire sur le cas Seintein : Michel Déon, Philippe d’Hugues, Francis Bergeron, Laurent Dandrieu. Seintein :je dois avouer que je n’ai lu aucun de ses journaux intimes, il est plutôt reconnu pour cela et pourtant je suis un grand amateur de ce genre littéraire.
J’aime dans cette revue, les chroniques littéraires, brèves mais efficaces qui vont à l’essentiel. Le dossier de cette livraison est consacré à l’engagement face au totalitarisme. Cela commence par un texte d’Alain de Benoist , décidément il est partout ; il utilise une bonne formule : Un écrivain engagé est quelqu’un qui nage à contre-courant . Justement Alain Paucard a lui écrit un texte intitulé « Contre Orwell ». Je crois que ce n’est pas parce qu’on est à contre-courant qu’on a forcément raison. Dans ce dossier on y trouve également de belles plumes : Bernard Leconte, Thierry Marignac, Jacques Aboucaya sur Renaud Camus et son parti de l’In-nocence et aussi un entretien avec Jean-Yves Le Gallou auteur de la tyrannie médiatique.

On peut  même y lire des nouvelles, je ne suis pas un amateur de ce genre littéraire (j’aime plutôt les gros livres) mais j’ai vraiment apprécié « Le chemin du paradis » par Olivier Griette. Quelle chute !

Une revue littéraire qui n’a pas peur d’être non-conformiste dans ces temps de bien-pensance et nous donne envie de lire !

Livr'arbitres

18:30 Publié dans Livre, Revue | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.