Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2008

Une église vandalisée en plein jour à Angers

1d57e4399a26315c0fdf15ee0005b046.jpeg

Hier, à Angers, ils ont renversé autel et tabernacle, retourné le baptistère... Une vidéo qui a circulé sur le Net est aussi entre les mains de la police. Située en plein centre-ville d'Angers, l'église Saint-Joseph a été prise pour cible hier. C'est l'ancien curé de la paroisse qui a découvert le triste tableau. « De passage à Angers, il était venu visiter l'église avec des membres de sa famille, rapporte le père Michel Fromont, l'actuel curé. Il est passé vers 12 h 15 au presbytère pour nous alerter. »

À l'intérieur de l'édifice religieux, des vandales ont surtout sévi dans le choeur : le petit autel en bois, qui sert pour la messe en semaine, a été renversé. Le tabernacle a été arraché « alors qu'il était scellé dans le mur », indique le père Fromont. Les vandales auraient même tenté de l'ouvrir une fois par terre, au milieu de vases cassés. Le baptistère s'est vidé de son eau après avoir été retourné. Et les nappes de l'autel principal ont été jetées au sol.

Fermée la nuit, l'église n'ouvre ses portes que vers 9 h. Quitte à être surpris par des visiteurs, les vandales ont donc agi dans la matinée, entre 9 h et midi, après être entrés par la porte principale, la seule accessible.
Pour le père Fromont, ces actes ne sont « pas anodins ». Et de justifier : « Ce n'est pas des bancs ou des chaises qu'ils ont cassés, mais des objets religieux bien précis. » D'autant que l'on a « déjà eu des histoires ici ».

Outre des croix renversées, le prêtre évoque une vidéo, tournée dans l'église, diffusée sur Internet. Un petit film amateur mettant en scène des jeunes faisant du skate dans l'église, s'asseyant sur l'autel, ou racontant des blagues dans les confessionnaux. « Nous n'étions pas au courant, mais quelqu'un nous a prévenus après avoir vu ça sur Internet, parmi d'autres vidéos de type gothique.  » C'était il y a quelques mois. À cette époque, aucune plainte n'avait été déposée. Mais les actes perpétrés hier ont changé la donne. Le père Fromont a remis cette fois-ci l'enregistrement vidéo dont il disposait à la police. De son côté, Jean-Claude Vacher, le préfet de Maine-et-Loire, a tenu à condamner aussitôt « ces actes inqualifiables et injustifiables ». L'église, qui a été fermée tout l'après-midi d'hier, devrait rouvrir aujourd'hui.

Ouest-France du 31 janvier 2008

Ainsi, on n’hésite plus à vandaliser les églises en plein jour et ceci dans une grande ville. Ne se sachant pas inquiété par la police ces anti-chrétiens filment leurs exploits. Je ne pense pas qu’il faut tolérer ces actes de vandalisme. En ce sens les musulmans et les juifs ont beaucoup  plus de respect pour leurs lieux de culte. Ils ne tolèrent aucun acte de vandalisme contre leurs lieux de culte.

L’autre soir à l’Université  Catholique de l’Ouest à Angers, j’avais été étonné de voir un élève vêtu de noir dans le pire déguisement gothique arborer fièrement une grosse croix inversée. Paradoxalement, cet élève n’aurait pas pu montrer ce signe distinctif dans une école publique.  L’Eglise Catholique a donc une certaine responsabilité dans ces actes anti-chrétiens.

14/09/2007

Marcel Gauchet : sacré, spirituel et religion.

Lu, dans le n°55 de la revue de la Cité de la Musique un passionnant entretien avec Marcel Gauchet autour  de la place de l'art dans notre société moderne. Il fait une  distinction très précise entre le sacré, le  spirituel et la religion. « (...) la religion au sens strict (...)  peut disparaître, et le sacré demeurer . »

 

« Le spirituel, c’est le religieux quand on n’a plus de nom pour le qualifier. »

 

 « il n’y a plus de sacralité, de sacré au sens exact dans le monde où nous sommes, y compris pour les croyants (...) Les protestants ne croient plus que la Bible , la parole de Dieu, soit sacrée. en revanche, dans le cadre de l’islam on peut tout à fait discuter du fait que le coran représente encore un objet sacré, habité par la présence de  Dieu » l’art devient un  "substitut du sacré.  Dans le monde désacralisé, il n'y a que l'art qui puisse fournir un analogue ou un équivalent du sacré".

 

« On trouve dans le monde de l'art une dévotion, une implication spirituelle profonde sans que les acteurs en soient vraiment conscients"

01/07/2007

Face au règne des médias, que faire ?

Le 20 juin    j’ai assisté à une    rencontre-débat très intéressante avec Patrice de Plunkett à  l'invitation de la revue Kephas. Le sujet : FACE AU RÈGNE DES MEDIAS, QUE FAIRE ? (FAMILLE, ÉCOLE, VALEURS, SPIRITUALITÉ...) 

Les médias selon Patrice de Plunkett sont le centre nerveux de notre société. Ils ont un impact sur tout. Il a abordé en premier lieu le culte de l’émotion. Le journal télévisé fonctionne de cette façon. Le journal TV est un spectacle ; les images sont sélectionnées selon la puissance émotionnelle. On n’est pas informé par un journal télévisé, on est impressionné. L’information télévisé est de la même famille que le marketing publicitaire. L’art du publicitaire, c’est l’invention d’images qui ne sont ni vrais ni fausses mais de modifier notre comportement de consommateur.

C’est le règne de l’éphémère. Les médias impose un monde moralement et intellectuellement vide. La télévision impose ses idées à l’enfant, elle atrophie tous les autres sens ; l’impulsion prime sur la réflexion.

 

Patrice de Plunkett a abordé la révolution Internet qui peut être un lieu d’échange et de connaissances infinis mais cela peut être un désert absurde où on peut se perdre. Beaucoup attendent tout d’Internet ; cela n’est qu’un outil. Toutes nos questions ne se trouvent pas sur ce nouveau média.

Je pense moi aussi tout comme Patrice de Plunkett  que c’est une pédagogie néfaste de mettre l’Internet à portée des enfants dans les classes.

Un autre sujet a été abordé, c’est l’impact des médias sur le spirituel. La TV maltraite l’information religieuse. J’avais déjà abordé le silence des médias sur les nombreux actes de vandalisme contre les cimetières et les églises chrétiennes sur ce blog. Les médias tentent d’édulcorer l’antichristianisme en France. Ils fixent l’attention sur ce qu’ils peuvent dénoncer et sont donc très heureux de pouvoir montrer un prêtre pédophile.

 

Da Vinci Code s’est très bien vendu grâce à l’aide des médias car il était violemment anti-catholique. La machinerie médiatique nous enferme tous dans de fausses évidences.

 

Patrice de Plunkett a  tout de même un espoir en constatant qu’il y a des courants souterrains auxquels les médias n’ont pas prise.

 

C’était vraiment une conférence interessante où beaucoup d’autres sujets ont été abordés comme l’éducation des enfants, ...

21/04/2007

Cimetière catholique profané : Les médias toujours aussi silencieux

Les profanations de tombes musulmanes et juives dans le Nord viennent d’être condamnées à juste titre ; mais la semaine dernière , 26 tombes ont été profanées dans le cimetière catholique à St-Christophe-du-Bois dans le Maine et Loire dans le silence toujours aussi assourdissant des médias. Cela n’a pas soulevé d’émotions de la part de la clique journalistique. J’avais déjà dénoncé cette rétention d’informations sur les actes antichrétiens dans un précédent article repris par Yahoo!  Les églises brûlent en France et tout le monde s’en fiche . Le recul du sacré dans notre société, alimenté par les médias, est indéniable. Cela n’oriente pas notre société ,comme on a pu le penser, vers un monde meilleur, bien au contraire.

05/02/2007

Une église incendiée et tout le monde s’en fiche.

Le 30/01/2007 l’AFP a sorti une dépêche assez étrange

 medium_eglise_brul.jpegÉglise endommagée par un incendie à Nice: origine criminelle envisagée


Les enquêteurs envisagent une origine criminelle après l'incendie d'une église lundi à Nice, aucune cause accidentelle n'ayant pu être retenue, a-t-on appris mardi de sources policière et judiciaire.

Des experts ont examiné mardi le lieu de culte situé sur les collines du nord-ouest de Nice mais n'ont pu trouver d'explication accidentelle au déclenchement du sinistre.

L'intérieur de l'église, qui date du 19ème siècle, a été entièrement noirci par les flammes. Des voisins avaient donné l'alerte vers 14h00. La police judiciaire de Nice est chargée de l'enquête.

Lorsqu’une mosquée ou une synagogue subit le même acte, on n’emploie pas le même langage : aucune cause accidentelle n'ayant pu être retenue, Des experts (…) n'ont pu trouver d'explication accidentelle. On remarque que l’AFP ne veut pas avouer que c’est un acte criminel.

Évidemment cela ne fait pas la une des médias. Les hommes politiques ont été étrangement silencieux, habituellement plus prompts à réagir lorsque que d'autre lieux de culte subissent des dommages beaucoup mons graves.

Téléphoné ce lundi 5 janvier au MRAP suite à cette acte antichrétien. J’avais eu l’occasion de leur téléphoner pour un autre fait similaire, ils avaient été plus circonspect ; cette fois-ci ils ont été plus clairs. Pour le MRAP : un acte antichrétien n’est pas leur problème même s’il le condamne. Cela ne peut être raciste car les catholiques sont majoritaires en France.

Cette montée de l’antichristianisme est de plus en plus inquiétante mais ce qui est pire est le manque de réaction de la population française.

Je vous demande de contacter les médias pour essayer de savoir d'où provient cette censure et aussi de contacter les associations anti-racistes comme le MRAP (tel : 01 53 38 99 99).

03/01/2007

Messe de minuit interrompue à Montpellier

Entendu aux infos de 19 heures sur Europe 1, ce mercredi 27 décembre 2006. Vous pouvez écouter cette info ici.

Dans la cathédrale de Montpellier, les fidèles écoutaient la messe de minuit célébrée par l'évêque, lorsque des personnes sont entrés en hurlant des insultes, en manifestant de diverses manières leur hostilité envers la foi chrétienne tel que  « Dieu est mort »...

Encore une fois les hommes politiques et les médias n’ont pas manifesté leur hostilité contre cette acte antichrétien. Cette indifférence et même cette hostilité à l’égard du christianisme est de plus en plus inquiétant alors que la moindre insulte contre l'islam et le judaisme fait la une des médias.

17/12/2006

Encore un lieu de culte catholique attaquée

Encore un lieu de culte catholique attaquée. Evidemment les médias n’en parlent pas.

 


Sainte-Bernadette : Cocktails Molotov contre le presbytère 

 

Le presbytère de la paroisse Sainte-Bernadette, situé à proximité de l'église dans le quartier des Grésilles, a été la cible mercredi soir de cocktails Molotov. Il s'agit de la première attaque contre un lieu de culte catholique à Dijon. Aucun blessé n'est à déplorer, mais un drame a été évité. Pour en savoir plus , lisez la suite sur Le bien public