Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2012

Stéphane Beau Le Coffret

coffret.jpgProfité de la dernière braderie du Petit Pavé pour acquérir des livres à petits prix. Cette fois-ci je suis tombé sur un roman de Stéphane Beau  intitulé Le Coffret. Pour 1 euro, pas la peine de se priver, d'autant plus que j'avais déjà apprécié son recueil d'aphorismes.
Je suis vite rentré dans le sujet, d'ailleurs j'ai lu ce roman d'une seule traite, en un peu plus d'une heure exactement ; c'est peut être un reproche,  que je lui ferai mais c'est aussi ce qui fait  son efficacité. Pas de fioritures.
C'est un roman d'anticipation, de contre-utopie, ça m'a fait penser à Fareinheit 451 ; les livres ont disparu mais cela s’est fait très naturellement

Nathanaël va trouver, par inadvertance  un coffret de bois cadenassé.  A l'intérieur il découvrira les livres de  six importants penseurs : Nietzsche, Junger, Thoreau, Palante, Montaigne, Freud…  et un manuscrit intitulé " A l’aube de la dictature universelle".  de Jean Grill, un nom qui ne lui est pas inconnu puisque c'est  son grand-père,  Le choix de ces auteurs n'est pas anodin ; cela lui permet de retranscrire quelques extraits de leurs œuvres et ainsi de nous faire redécouvrir  des auteurs qu’il a à cœur comme Palante, Stéphane Beau lui a consacré un numéro dans sa revue Le Grognard.

En suivant le parcours de son grand-père , il découvrira que la liberté est un mythe et deviendra lui aussi un homme proscrit pour simplement avoir lu des livres.

En tous temps,   toute pensée différente, un peu hardie, tout scepticisme, toute critique qui n’est pas seulement superficielle et propre à donner l’illusion de la liberté sont condamnés, seuls les moyens de répression changent. 

09:59 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

24/05/2012

Paul de Roux , Les intermittences du jour

Quelques notes tirées de" Les intermittences du jour,"  carnets 1984-1985,

 

1502929_8920950.jpgIci, lorsqu'on se promène, on découvre à chaque pas les traces d'une campagne soigneusement aménagée, en un temps où la main seule s y employa longuement. Aménagements chaque jour anéantis par les usages et les besoins nouveaux. Anéantis parce que la main n'est plus là pour remonter murs pierre à pierre, replanter les arbres, aménager les sentiers, etc. La main est devenue trop chère pour le paysage. 24/6


 

Si nous étions moins accoutumés à l'existence, si nous étions un peu plus étonnés de nous trouver là, nous serions moins étonnés de la possibilité de Dieu.

S'étonner d'être, c'est s'étonner de tout. (Quel étonnement qui ne soit englobé, confondu avec l'étonnement d'être, avec la stupeur d'être ?) 3/6

 

 

Paul de Roux , Les intermittences du jour, carnets 1984-1985, Le Temps qu’il fait, 1989

 


 

 

 

 

 

 

 

07:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

30/04/2012

Akihiro Miwa, Yukio Mishima, Quazar ze news

 

IMG_3157.JPGFeuilleté le dernier Quazar ze news édité par le Centre Lesbien Gay Bi Trans d'Angers, non je n'ai pas viré ma cuti mais je suis toujours très curieux, cette fois-ci l'article sur Akihiro Miwa sur la couverture a retenu mon attention. Ce chanteur de cabaret transformiste est très connu au Japon pour son côté excentrique son immense talent artistique ; il a eu un énorme succés avec une reprise de Gilbert Bécaud

 

C'est une rencontre qui le porta vers sa « vraie » vie : à 17 ans, Miwa rencontra Yukio Mishima dans un bar gay où il se produisait en vedette. L'écrivain très « nouvelle vague » tomba amoureux de lui et l'introduisit dans les cercles intellectuels riches en échanges d'idées. 

 

Yukio Mishima très « nouvelle vague » !!! Il faut y mettre beaucoup de guillemets. Assez étonnant que l'on ne mentionne pas plutôt ses positions extrémistes de droite. En tout cas les japonais sont toujours surpris que Mishima soit si populaire en France. Au Japon il fait plutôt l'objet d'un tabou.IMG_3158.JPG

 

En fait Mishima et Miwa se lièrent d'amitié et n'ont  pas eu de relations amoureuses.

 

26/04/2012

Festival Soleil Levant ! les 5 et 6 mai 2012

Samedi 5 mai 11h à 19h
Dimanche 6 mai 10h à 19h
aux salons Curnonsky  6 place Maurice Saillant 49000 ANGERS
3 € la journée, 5€ le week-end
origami, calligraphie, langue japonaise, bonsaïs, manga, kamishibaï ...

 

affiche Soleil Levant!.jpg

16/04/2012

Atelier Origami

ESSAI_origamie_copie.jpgATELIER ORIGAMI  lundi 4 juin 2012

18h30 à 19h30 à  Fasyl'Atelier
11 square Winston Churchill  49000 ANGERS
02 53 20 34 56 fasyl.atelier@yahoo.fr
4 € matériel compris*
*Merci d'apporter un tissu fin, carré (40x40cm environ) pour ramener votre ORIGAMI et un stylo/crayon pour écrire en japonais.

avec une formatrice japonaise  www.conseiletudejapon.fr

23/02/2012

L’Anjou en toutes lettres, un abécédaire amoureux

lanjou-en-toutes-lettres-couverture-170.jpg?w=170&h=171Voilà un livre que j'attendais, un abécédaire amoureux de l'Anjou. J'ai eu l'occasion d'acheter des livres sur cette région mais ce sont souvent des dictionnaires besogneux et exténuant. Avec celui-ci il en est tout autrement, le style est enjoué, passionné. C'est un vrai plaisir de lire ces chroniques sur des écrivains, des sculpteurs, des artistes, des demeures, des lieux , des mets dont le point commun est cette belle région qu'est l'Anjou. C'est une sorte de promenade temporelle et spatiale dans l'Anjou, et comme dans tout voyage, les auteurs se hasardent à prendre des chemins buissonniers, des détours semés d'impromptus, des escapades hors des normes, ainsi tout un chacun y découvrira des espaces méconnus.

Arrivé en Anjou, il y a plus de quinze ans, j'ai la chance d'arpenter cette région de par mon travail, je suis toujours étonné de découvrir encore de nouveaux lieux. Et avec ce livre, j'ai encore de belles promenades en perspective. Comme le soulignent les auteurs :
Quiconque a voyagé dans d'autres parties du monde, notamment extra-européennes, a pu remarquer combien rares sont les contrées où abondent ainsi dans les campagnes des bâtiments anciens à la valeur incertaine.
Cette diversité se retrouve dans le vin, cela fait aussi partie du charme de l'Anjou : blanc, rouge, sec, à bulles, moelleux, il y en a pour tous les goûts et certains peuvent encore choisir des  alcools plus fort comme le Cointreau ou cette liqueur, l'Elixir Combier. On se délecte à lire ces savoureuses pages sur le vin
 L'Anjou est décidément prodigue en distilleries, en caves et en chais. Cette abondance explique à n'en pas douter la bonne santé et le caractère heureux de l'Angevin, même si la modestie innée des producteurs et certaines lois scélérates marquées au sceau de la démagogie la plus vile leur interdisent d'en faire état.

Vraiment une belle réussite que ce livre qui témoigne de la richesse culturelle de l'Anjou

 

L’Anjou en toutes lettres, un abécédaire amoureux

19:30 Publié dans Angers, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

14/02/2012

Un situationniste à Radio Courtoisie

Très bonne émission de Radio-Courtoisie ce jour où l'invité Francis Cousin a développé  une analyse radicale de la société  sous un angle situationniste. Il est un des auteurs de «  Critique de la Société de l'Indistinction » J'ai eu l'occasion de feuilleter ce livre dont il est un des auteurs mais  je l'avais trouvé abscons ;  c'est souvent le défaut des situationnistes. A l'écouter c’est un enchantement, il est très clair. Très intéressant. Il se revendique de Baboeuf, Orwell et même de quelques travaux de Marx (A partir de 1880). 


Francis Cousin: Critique de la société de... par Agent__001