Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2007

Dantec à Paris le 11 septembre

Lors de la rencontre avec Maurice G Dantec, celui-ci s’en est pris à un lecteur qui lui faisait part des théories du complot à propos du 11 septembre 2001. Je me demande s’il avait vraiment lu cet auteur. Dantec lui a répondu à peu près ceci, je cite de mémoire « Pourquoi chercher la vérité ailleurs alors qu’elle se trouve sous nos yeux » J’ai l’impression que les médias français ont encouragé et encouragent à nier le réel. D’ailleurs en France ceux qui ont  dénoncé les crimes des régimes communistes ont été vilipendés.  En revenant de Paris je lisais Cette lancinante douleur de la liberté de Vladimir Boukovsky « Chose stupéfiante, l’Europe n’a simplement pas remarqué l’extermination de 66 millions d’hommes dans un pays voisin ! » Boukovsky ajoute que la presse occidentale s’en est pris à Soljenitsyne avec une rare violence. « Même en Union soviétique on ne l’avait pas jugé digne d’une campagne de cette envergure »

Vladimir Boukovsky a commencé a vraiment comprendre la signification du mot réactionnaire « Il faut bien le dire que le titre de réactionnaire se mérite sans peine. On se le voit décerner d’emblée dès qu’on a dit : a) que l’on ne croit pas au socialisme ; b) que l’on n’est pas partisan de la « détente ». »

 

Les journalistes et intellectuels français commettent la même erreur avec l’islamisme qu’ils ont commis à l’égard des régimes communistes : nier le réel. Je remarque que là ou l’islam domine les gouvernements ne sont pas démocratiques à part la Turquie (et encore !)

 

Maurice G.Dantec lorsde  cette soirée a évoqué la rencontre avec Mazarine Pingeot lors de l'émission littéraire Esprits libres  qui sera diffusé vendredi. Dantec a pu saisir au rebond quelques propos intelligents de Mazarine et ainsi modifier le cours de cette émission.

06/09/2007

Soirée avec Maurice Dantec le 11 septembre

TEASER D'ARTEFACT - MACHINES A ECRIRE 1.0 : http://www.mauricedantec.com

3fb774ae59455104b2aa7336d11157c0.jpgLe 11 septembre prochain, la Communauté des Lecteurs de Maurice Dantec (www.babylonbabies.org) organisera sur Paris à la Maison des Associations et des Solidarités  une soirée évènement ouverte au public en présence de l'auteur.
Au programme, présentation de la communauté, lectures d'extraits d'oeuvres de Maurice G. Dantec par David Kersan, conférence de Guy Millière, concert du groupe Villa Vortex, conférence de Maurice G. Dantec plus quelques autres
surprises.

Le prix d'entrée est fixé à 15 euros par personne.

Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire à l'adresse suivante :
11septembre@babylonbabies.org


THE BABYLON BABIES

19:50 Publié dans médias, | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : littérature, Dantec

29/01/2007

Maurice G. Dantec : American Black Box 2

medium_Dantec-blackbloc.2.gifTerminé la lecture d’American Black Box de Dantec. Si les premières pages m’avaient plutôt enchanté ( voir ma première impression) la poursuite de cette lecture me procure un jugement plus nuancé. En fait, je suis plutôt déçu, je pense même que je ne conserverai pas ce livre. Beaucoup de répétitions, de violence, des phrases de ce style  « Pendant que les microbes parisiens s’amusent dans leurs madréporaires raclures de bains de pieds, qu’ils ingurgitent en proportion de volume de papier-journal putrescible qu’ils sécrètent, le sort du mode est suspendu (…) »

Je suis souvent d’accord avec ses propos sur l’islam même s’il est vrai que je ne vais pas aussi loin que lui. J’avais reçu une lettre d’insulte de sa part, sans doute mal conseillé ,cela m’avait déçu car je ne le considère pas comme un ennemi. Pourtant, Maurice G.Dantec fait référence à Carl Schmitt qui considère que la distinction entre l’ami et l’ennemi est primordiale en politique. Il faut avant tout savoir qui sont nos ennemis. Pour Dantec cela ne fait aucun doute, les islamistes en font partie et ceux qui les soutiennent.

« Et l’Islam est un nihilisme, si ce n’est le nihilisme par excellence. (…) L’islam ce communisme du désert » Je ne pense pas aussi que l’islam est une religion, d’ailleurs cette idéologie est soutenu en France par des athées.« L’aveuglement des nihilistes occidentaux au sujet de l’islam semble un condensé de tous les aveuglements successifs de l’Occident depuis deux siècles. Sur le danger jacobin, sur le danger marxiste, positiviste, bolchevik, puis nazi, tiers-mondiste, maoïste, post-moderniste. »

Par contre Maurice G. Dantec aurait pu insister sur l’anti-christianisme en France où les profanations d’églises et de cimetières se passent dans le silence des élites et malheureusement des prélats.

Maurice G. Dantec raconte sa conversion au catholicisme et en bon catholique défend les croisades. Je rappellerai d’ailleurs que ne sont pas les croisés qui ont envahi les terres musulmanes, ils ont été défendre les chrétiens d’Orient et les lieux saints de la chrétienté. La première croisade est un élan de foi. Léon Bloy a écrit : « la folie des croisades est ce qui a le plus honoré a raison humaine » J’ai eu l’occasion d’écouter Mgr Brizard directeur de l’œuvre d’Orient dans une de ces remarquables conférences organisées par l’association Foi et Culture à Angers. « Notre foi s’appuie sur le tombeau vide. Rendre visite au Saint Sépulcre, c’est faire l’expérience de la foi. Les croisades sont motivés par la défense du Saint Sépulcre. »

On pourrait aussi parler de l’Inquisition médiévale. Je commence à comprendre cette époque où l’emprise de la religion était très importante. Il suffit de transposer le délit d’opinion du domaine religieux au domaine politique. Dans un ou deux siècles on se moquera peut-être de notre époque si moralisante : on peut être condamné pour une parole de travers.

Dans ce livre par rapport à ces précédents journaux , Maurice G. Dantec parle peu de littérature. Il cite tout de même des écrivains que l'on peut  taxer de réactionnaires dont Dominique de Roux (Je n'y ai jamais trouvé un intérêt à le lire) et évidemment des mystiques. Ainsi dans American Black Box alternent des citations de Nicolas Gomez d'avila et de G. K. Chesterton.

Au niveau musique  seuls Johny Cash Richard Pinhas,Recoil ou  Nine Inch Nails trouve grâce à ces yeux  Plus cet objet (...) Ezékiel un groupe de Lyon pour moi totalement inconnu mais qui me sidère, au sens strict dès la première écoute.Sans doute le seul groupe made-in-France qui à ma connaissance, puisse se hisser- et dès le premier opus! - à la hauteur des artistes susnommés.

On y découvre Dali qui lui aussi avait des opinions très mal-pensantes.

Ce livre se termine par les émeutes de novembre 1995, venant confirmer son analyse de la situation française.

Je terminerai ce texte par cette citation de Cioran qui résume bien le thème principal de ce livre « La complaisance pour l’adversaire, signe distinctif de la débilité, c’est-à-dire de la tolérance, laquelle n’est en dernier ressort qu’une coquetterie d’agonisant »

American Black Box : Le théâtre des opérations 2002-2006

16:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : littérature, Dantec

23/01/2007

Dantec en direct jeudi 25 janvier

medium_Dantec_bandeau.jpg
Maurice G. Dantec répondra en direct sur internet aux internautes dans le cadre des Rendez-vous du Forum Catholique le jeudi 25 janvier prochain à partir de 20h. Le débat se tiendra ici.

19:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Dantec, littérature

05/01/2007

Maurice G. Dantec : American Black Box

Commencé la lecture du troisième volume du théâtre des opérations de Maurice G. Dantec : American Black Box. J’attendais la sortie de ce livre avec impatience. Cela faisait si longtemps qu’il devait sortir mais il a été refusé par deux maisons d’éditions. Nous sommes à une époque où il ne faut rien dire : les livres hors du consensus mou n’ont plus la faveur des médias chargés dorénavant d’étouffer toute pensée critique. L’esprit critique est le plus dangereux adversaire du pouvoir. Maurice G. Dantec ne fait que rechercher la vérité. Ce qui l’a amené à se convertir au catholicisme mais  pas à ce catholicisme mou qui n’ose plus se défendre lorsqu’on l’attaque. Ces nouveaux évêques et curés m’horripilent ; ils s’insurgent contre des actes commis contre des synagogues ou des mosquées mais ne condamnent plus les attaques d’églises. En cela les traditionalistes sont une chance pour le catholicisme comme l’a bien compris Benoît XVI. L’ombre de Léon Bloy plane sur ce livre et il y fait référence à cette occasion : « Léon Bloy le prédisait il y a un siècle : les derniers évêques feront se déserter les églises ». Dans ce livre on trouve de nombreuses références à des revues plus ou moins confidentiels : Ligne de risque, Cancer ! Eléments, Tiqqûn, des revues auxquelles j’ai eu aussi l’occasion de lire.

Je vais donc poursuivre cette lecture avec plaisir ; je préfère ses journaux à ses romans même si l'écriture de ce journal me semble plus proche de ses derniers romans.

 

22:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : littérature, Dantec