Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2006

Le Pen à 20 %

Ecouté encore aujourd’hui ce 21 novembre l’émission Du grain à moudre sur France-Culture. Le thème : Et pourquoi pas des primaires à droite aussi ?

Interessant mais le plus surprenant fut les propos de l’animateur Brice Couturier que vous pouvez entendre ici   :  (...)en attendant Le Pen dans les sondages des déjeuners de journalistes , je ne parle pas des sondages qui sont publiés dans la presse faits pour apaiser les craintes, mais les vrais sondages,  est donné à pas moins de 20 %(...) 

 

Ce journaliste insinue donc que les sondages publiés par la presse sont mensongers ?

08/09/2006

Les artistes : les nouveaux chiens de garde

L’affaire du clip de rap financé par la mairie de Nantes incitant, entre autre, à attaquer le commissariat local  relatée sur le site L'avenir du futur , a fait couler beaucoup d’encre mais une autre info beaucoup plus éclairante est paru dans Libé  
"Au conseil régional d'Ile-de-France, les méthodes de Julien Dray étonnent. Le 6 juillet, le vice-président chargé de la politique de la ville, de la sécurité et de la jeunesse faisait voter en commission permanente une subvention de 627 902 euros à MTV, chaîne musicale ciblée ados et jeunes adultes, afin de soutenir son opération «Révélations MTV 2006» en Ile-de-France, un tremplin de jeunes talents musiques actuelles. Si le principe choque ­ subventionner la filiale française d'une multinationale ultralucrative­, il est parfaitement légal.
La majorité de gauche a donné son feu vert à la proposition du porte-parole du PS. L'UDF et l'UMP se sont abstenus et le FN a voté contre(...)"

 

Ce qui est aussi étonnant est la réaction de  Julien Dray ; il  a refusé de commenter l'affaire : «Nous n'avons rien à dire, il y a une opération, on jugera sur pièce.» Ainsi on dépense l’argent publique et on voit ensuite si c’est vraiment utile. Drôle de façon de gérer les finances publiques. Les conseils régionaux doivent regorger d’argent pour qu’ils se permettent de les gaspiller.  En fait, pour le PS cela ne peut que rapporter , c’est toujours bon d’avoir les artistes de son côté. La gauche a toujours su monopoliser les artistes chargés de nous abrutir par leur bonne et mauvaise consciences.  La gauche est jalouse cette année car Sarkozy a réussi à mobiliser Johnny Hallyday et surtout l’étonnant Doc Gynéco ; ce qui n’est pas du meilleur effet.

 

 Aldous Huxley dans " Retour au meilleur des mondes " nous avertissait que " Dans les dictatures de demain, il y aura sans doute beaucoup moins de forces déployées. Les sujets des tyrans à venir seront enrégimentés sans douleur par un corps d'ingénieurs sociaux hautement qualifiés. » Il n’avait pas pensé que les artistes joueraient un rôle si prépondérant en politique. Les intellectuels n’ont plus la cote. Il y a quelques années on était plutôt fier d’avoir des intellectuels (philosophes, écrivains, etc.) de son côté mais l’époque a bien changé. C’est l’ère de la fête permanente. Toutes les villes subventionnent les  artistes. Ainsi à Angers la mairie organise régulièrement des spectacles gratuits. Cela fait très longtemps que j’ai payé pour voir un spectacle. Nous sommes vraiment à l'époque de l'Homo Festivus dénoncé par Philippe Muray.  

07:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : politique, Musique, PS, FN, UDF, MPF