Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2007

Marcel Gauchet : sacré, spirituel et religion.

Lu, dans le n°55 de la revue de la Cité de la Musique un passionnant entretien avec Marcel Gauchet autour  de la place de l'art dans notre société moderne. Il fait une  distinction très précise entre le sacré, le  spirituel et la religion. « (...) la religion au sens strict (...)  peut disparaître, et le sacré demeurer . »

 

« Le spirituel, c’est le religieux quand on n’a plus de nom pour le qualifier. »

 

 « il n’y a plus de sacralité, de sacré au sens exact dans le monde où nous sommes, y compris pour les croyants (...) Les protestants ne croient plus que la Bible , la parole de Dieu, soit sacrée. en revanche, dans le cadre de l’islam on peut tout à fait discuter du fait que le coran représente encore un objet sacré, habité par la présence de  Dieu » l’art devient un  "substitut du sacré.  Dans le monde désacralisé, il n'y a que l'art qui puisse fournir un analogue ou un équivalent du sacré".

 

« On trouve dans le monde de l'art une dévotion, une implication spirituelle profonde sans que les acteurs en soient vraiment conscients"