Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2010

Secret Chiefs Three, Olivier Greif

Découverte du groupe Secret Chiefs Three grâce a  l'excellent blog de Thierry Jolif. On y peut lire ceci (...)Aussi se trouve-t-on dès lors face à une musique certes "moderne" mais qui devient très vite, à la manière de la musique des derviches (même si la comparaison  semble facile et rebattue), un sorte de miroir hypnotique dont le centre figurerait un vortex métaphysique (très réellement tant cette musique semble faite pour dépasser littéralement la matière même qui la compose) établissant un contact furtif avec les "influences spirituelles" de "mondes anciens", influences que les traditionnalistes aiment à dire "inaccessibles aux modernes", voir "épuisées pour notre cycle". Or, ces jeunes gens électriques, tant par leurs évocations que par leurs "méditations en actes", leurs prières électro-électriques font advenir les énergies spirituelles au cœur de leur modernité ! (..)

Mais rien ne vaut l’écoute de ce groupe.

Didier Goux sur son  blog évoque lui aussi de la  musique mais dans un tout autre genre quoique peut  être pas aussi éloigné car cette musique est très spirituelle ; il s’agit d'Olivier Greif. (..)La Sonate de requiem est une œuvre d'environ une demi-heure, quatre mouvements, pour violoncelle et piano ; lesquels, en dehors de la clarinette, sont les deux instruments qui m'atteignent le plus facilement – non : le plus directement. Pièce grave, austère et parfois coléreuse, fantomatique et habitée par les morts. Les morts de qui ? À chacun les siens. Il y a là des relents de Primo Levi, des arrière-plans de camps, et aussi, sans doute, des morts plus intimes. Des violences du piano, presque toujours dans les graves, et des stridences au violoncelle – des cris.(...) Si l'art contemporain m'indiffère en général il en est tout autrement de la musique contemporaine. Celle-ci ne s'est pas éloigné de la spiritualité et c'est sans doute pour cela qu'elle m'attire , qu'elle m'atteind .Vous  pouvez écouter quelques morceaux sur le site jiwa

14/09/2009

Charles Juliet Sagesse et blessures :réflexions sur l'Ecclésiaste et Lao-tseu

charles-juliet.jpgLors de la rencontre avec Charles Juliet à Angers en 2006 ( J’avais relaté cette rencontre ici) , celui-ci avait évoqué l’idée d’écrire un livre sur l'Ecclésiaste et c’est ce qu’il vient de réaliser avec  Sagesse et blessures : réflexions sur l'Ecclésiaste et Lao-tseu qui vient de paraître. Encore une petite idée de lecture.